11 juin 2014

Les classes prépas ne sont pas si terribles que cela !

Orientations : études, métiers, alternance, emploi, orientations scolaireUne grande majorité d’élèves de prépas ont une vision positive de leur cursus et considèrent avoir fait le bon choix d’orientation, révèle une étude de l’EM Strasbourg. Près des trois-quarts recommanderaient ainsi à leurs proches de suivre de telles études, même si elles nécessitent beaucoup de travail pour ne pas perdre pied.
Les classes préparatoires souffrent de clichés qu’il est parfois nécessaire de nuancer, voire de contrebalancer. Une étude de l’EM Strasbourg Business School, réalisée en partenariat avec Espaces Prépas, met ainsi à mal un certain nombre d’idées reçues concernant les prépas. Suite...

Posté par pcassuto à 00:32 - - Permalien [#]


Reconversion professionnelle : milieu de carrière et questionnements

Logo de l'Agence Régionale de la Formation tout au long de la vie (ARFTLV Poitou-charentes)Avec la fin des carrières linéaires, le milieu de vie professionnelle n'est plus ce moment prestigieux où l'on accède aux étages supérieurs de la hiérarchie. C'est au contraire la fin de la trentaine glorieuse et le début de l'incertitude. Combien de temps avant de devenir un senior inemployable ? Combien de temps avant d’être considéré comme moins performant, moins créatif ? Quelles solutions pour que la seconde partie de carrière ne ressemble pas à la chronique d'une marginalisation professionnelle annoncée ?
Le désir de reconversion se manifeste particulièrement lors de ces questionnements de la crise du milieu de vie professionnelle. Changer de métier est effectivement une opportunité de répondre à ce désir de sens, d'éthique et d’épanouissement.
Selon le livre blanc intitulé "Milieu de vie professionnelle, l'heure des questionnements", publié par l'Essec, il s'agit alors de redonner du sens à sa vie professionnelle, et c'est un enjeu autant sociétal que managérial et individuel.

Posté par pcassuto à 00:29 - - Permalien [#]

Journée "MOOC : quels enjeux pour les acteurs du marché de l’information et de la connaissance ?" à Paris

Logo de l'Agence Régionale de la Formation tout au long de la vie (ARFTLV Poitou-charentes)Depuis deux ans, les MOOC (Massive Online Open Courses) promettent une révolution pédagogique à même de bouleverser la production et la transmission des savoirs à l'échelle mondiale. Si les attentes des acteurs de l’enseignement et de la formation sont fortes, les acteurs du marché de l’information ont aujourd’hui besoin d'une meilleure visibilité sur la pérennité de ce nouveau modèle et de comprendre son impact sur la chaîne de la valeur.
Une journée sera consacrée aux enjeux de l'arrivée des MOOC sur le marché de la connaissance. On pourra y entendre les témoignages de centres de formation professionnelle.
Cette journée est prévue le mercredi 18 juin, de 9h à 17h30 à l'INRA, 147 rue de l'Université, Paris 7ème
Programme et inscription.

Posté par pcassuto à 00:28 - - Permalien [#]

Enquête de l'Afdas sur le congé individuel de formation (CIF)

Logo de l'Agence Régionale de la Formation tout au long de la vie (ARFTLV Poitou-charentes)Chaque année, l'Afdas, OPCA et OPACIF des secteurs de la culture, de la communication, des médias et des loisirs, mène une enquête auprès des bénéficiaires de congé individuel de formation (CIF), afin d'évaluer la qualité des formations suivies et de mesurer leur impact sur les parcours professionnels.
Les résultats de l'enquête 2013, publiés en avril 2014, précisent qu'au moment du CIF, 50% des bénéficiaires étaient salariés en CDI, 34% étaient intermittents du spectacle et 16% salariés en CDD.
Ils étaient 72% à être âgés de 25 à 44 ans.
Les femmes représentaient 54% des CIF CDI, désormais à part égale des hommes.
Consulter les résultats de l'enquête. Voir l'article...

Posté par pcassuto à 00:27 - - Permalien [#]

Rencontres de la Création-Reprise d'entreprise à Niort le 26 juin

Logo de l'Agence Régionale de la Formation tout au long de la vie (ARFTLV Poitou-charentes)La Chambre de Métiers et de l'Artisanat, la Chambre d'Agriculture et la Chambre de Commerce et d'Industrie des Deux Sèvres mobilisent leur savoir-faire pour organiser "Les Rencontres de la Création Reprise d'entreprise" le 26 juin, en partenariat avec la CRESS (Chambre Régionale de l'Economie Sociale et Solidaire), le Conseil Régional Poitou-Charentes et Pôle Emploi.
Une journée pour vous permettre de concrétiser vos envies de création ou de reprise d’entreprise artisanale, commerciale, industrielle, agricole ou de services. 
En accès libre, rencontrez les professionnels de la création-reprise répartis dans 5 espaces : Espace Accompagnement à la création-reprise ; Espace Comptable/Fiscal/Juridique ; Espace Financement du projet ; Espace Services de l’Etat ; Espace Assurances/Protection sociale. Possibilité de rencontrer des experts préalablement choisis : conseiller, financeur, avocat….
Des mini-conférences "La parole aux experts" :
- 9h30 et 15h00 : Créateur-repreneur, comment financer votre projet et mobiliser les aides ?
- 10h15 et 15h45 : Le régime de l’Auto Entrepreneur.
- 11h00 et 16h30 : Le Crowdfunding : le financement participatif.
- 11h30 - Table Ronde : Partagez l’expérience de créateur-repreneur d’entreprise "Comment convaincre son banquier : les éléments clés à lui présenter"
L'événement aura lieu jeudi 26 juin 2014 de 9h00 à 17h00 à la CCI Deux-Sèvres - 10, place du Temple  à Niort. Plus d'infos.

Posté par pcassuto à 00:25 - - Permalien [#]

Etudes sur la mobilité en Europe et l'employabilité des apprentis et des demandeurs d’emploi

Logo de l'Agence Régionale de la Formation tout au long de la vie (ARFTLV Poitou-charentes)L’Agence Europe Education Formation France (2E2F) a mené et rendu publics les résultats de deux études : "Mobilité européenne et retour à l’emploi" et "Mobilité européenne et valorisation de l’apprentissage".
L'enquête d’impact sur la mobilité en Europe et l’employabilité des demandeurs d’emploi, menée pendant deux ans, a mesuré le taux et la qualité du retour à l’emploi des demandeurs d’emploi suite à une mobilité transnationale.
Elle révèle que la mobilité favorise une réinsertion professionnelle plus rapide et plus qualitative des demandeurs d’emploi. Trois mois après le retour de mobilité : le nombre de personnes ayant trouve un emploi a augmente de 61,5% ; le nombre de Bac +2 et moins ayant repris leurs études, une formation a augmente de 47% ; le nombre de demandeurs d’emploi a diminue de 40%.
Enfin elle mentionne que 81,9% des bac + 3 et plus en CDI ayant fait un stage à l’étranger gagnent plus de 2000€ contre 42,9% pour les autres.
Consulter l’étude. Voir l'article...

Posté par pcassuto à 00:23 - - Permalien [#]
Tags :

Régime financier des établissements publics d'enseignement supérieur et de recherche

ALégifrance, le service public de l'accès au droit - AccueilDécret n° 2014-604 du 6 juin 2014 relatif au budget et au régime financier des établissements publics d'enseignement supérieur et de recherche. JORF n°0132 du 8 juin 2014 page 9662 , texte n° 1. NOR: MENF1404070D.

Publics concernés : établissements publics à caractère scientifique, culturel et professionnel, établissements publics à caractère scientifique et technologique, établissements publics administratifs d'enseignement supérieur et leurs autorités de tutelle.
Objet : harmonisation des règles budgétaires et financières applicables aux établissements d'enseignement supérieur et de recherche.
Entrée en vigueur : le texte entre en vigueur le lendemain de sa publication, à l'exception des articles 1er, 2, 3, 5, 7, 10, 11, 16, 20 et 22 qui entrent en vigueur le 1er janvier 2016.
Notice : le décret prévoit notamment :
― l'unification des règles budgétaires et financières applicables aux établissements publics à caractère scientifique, culturel et professionnel (EPSCP), qu'ils bénéficient ou non des responsabilités et compétences élargies ;
― l'affirmation du contrôle budgétaire du recteur, chancelier des universités, avec la possibilité de déconcentrer, par voie d'arrêté, au recteur le contrôle budgétaire de certains établissements sous tutelle directe du ministre ;
― la mise en place d'un dispositif d'accompagnement gradué des établissements en difficulté dès la constatation d'un déficit ;
― la possibilité de compléter le budget des établissements ne bénéficiant pas de la dévolution du patrimoine d'un budget annexe immobilier, cette disposition étant obligatoire pour les établissements bénéficiant de la dévolution du patrimoine ;
― le contenu minimal du contrat d'objectifs et de moyens conclu entre l'université et les instituts et écoles internes qui disposent d'un budget propre intégré ;
― à l'exception des dispositions relatives au contrôle budgétaire, l'application de ces règles aux établissements publics administratifs sous tutelle exclusive du ministre chargé de l'enseignement supérieur rattachés aux EPSCP ;
― la convergence des règles de reports pour les établissements publics scientifiques et technologiques et les EPSCP ;
― l'extension de l'application de ces dispositions aux collectivités d'outre-mer.
Références : le décret peut être consulté sur le site Légifrance (http://www.legifrance.gouv.fr).
Le Premier ministre,
Sur le rapport du ministre de l'éducation nationale, de l'enseignement supérieur et de la recherche,
Vu le code de l'éducation ;
Vu la loi n° 2013-660 du 22 juillet 2013 relative à l'enseignement supérieur et à la recherche, notamment le II de son article 117 ;
Vu le décret n° 2002-252 du 22 février 2002 modifié relatif au régime budgétaire, financier et comptable des établissements publics à caractère scientifique et technologique ;
Vu le décret n° 2012-1246 du 7 novembre 2012 relatif à la gestion budgétaire et comptable publique, notamment son article 228 ;
Le Conseil d'Etat (section des finances) entendu,
Décrète :

Les titres Ier, IV, VI et VII du livre VII de la troisième partie du code de l'éducation (partie réglementaire) sont modifiés conformément aux articles 2 à 21 du présent décret.

L'intitulé de la sous-section 2 de la section 2 du chapitre IX du titre Ier du livre VII est remplacé par l'intitulé suivant : « Budget et régime financier des établissements publics à caractère scientifique, culturel et professionnel».

A l'article R. 719-51, les mots : « Les établissements publics à caractère scientifique, culturel et professionnel bénéficiant des responsabilités et compétences élargies en matière budgétaire dans les conditions prévues à l'article L. 712-8, » sont remplacés par les mots : « Sous réserve des dispositions particulières propres à chacun de ces établissements, les établissements publics à caractère scientifique, culturel et professionnel ».

A l'article R. 719-52, les mots : « des programmes pluriannuels d'investissement et des restes à réaliser sur les contrats de recherche » sont remplacés par les mots : « des engagements dont l'exécution est pluriannuelle ».

Le II de l'article R. 719-54 est ainsi modifié :
1° Le b du 1° est remplacé par les dispositions suivantes :
« b) Pour les établissements publics bénéficiant des responsabilités et compétences élargies en matière budgétaire dans les conditions prévues à l'article L. 712-8, d'un plafond d'emploi fixé par l'Etat relatif aux emplois financés par l'Etat ; »
2° Il est ajouté cinq alinéas ainsi rédigés :
« Avec l'accord du recteur ou, pour les établissements qui lui sont directement rattachés, du ministre chargé de l'enseignement supérieur, le budget de l'établissement peut inclure, en complément des enveloppes prévues aux 1° à 3°, une ou plusieurs enveloppes destinées à des contrats de recherche. Au sein de chacune de ces enveloppes, les crédits sont présentés par nature selon les catégories suivantes :
« 1° Dépenses de personnel ;
« 2° Dépenses de fonctionnement ;
« 3° Dépenses d'investissement.
« Le montant total des crédits de chaque enveloppe est limitatif ainsi que, en leur sein, d'une part le montant des dépenses de personnel, d'autre part le montant de l'ensemble formé par les dépenses de fonctionnement et d'investissement. »

L'article R. 719-57 est ainsi modifié :
1° Au troisième alinéa, les mots : « des contrats de recherche pluriannuels » sont remplacés par les mots : « des contrats de recherche, d'enseignement, ou de formation continue à exécution pluriannuelle financés par un tiers » ;
2° Le quatrième alinéa est remplacé par les dispositions suivantes :
« Cette décision donne lieu à un budget rectificatif approuvé à l'occasion de la plus prochaine réunion du conseil d'administration. »

A l'article R. 719-61, le c est remplacé par les dispositions suivantes :
« c) Le montant des dépenses de personnel ne doit pas excéder, pour les établissements publics bénéficiant des responsabilités et compétences élargies en matière budgétaire dans les conditions prévues à l'article L. 712-8, la dotation annuelle de masse salariale notifiée par l'Etat majorée des ressources propres d'exploitation de l'établissement ; ».

Après l'article R. 719-63, il est inséré un article R. 719-63-1 ainsi rédigé :
« Art. R. 719-63-1.-Le budget des établissements bénéficiant de la pleine propriété de leurs biens immobiliers comprend également un budget annexe immobilier, qui inclut les équipements et prestations qui sont directement rattachés à ces biens, établi conformément aux articles R. 719-54, à l'exception du 1° de son II, R. 719-59, R. 719-60 et R. 719-61.
« Par arrêté conjoint des ministres de tutelle et du ministre chargé du budget, et sur proposition de leur président ou directeur, le budget des autres établissements peut également comprendre un budget annexe, établi dans les mêmes conditions, pour les biens immobiliers dont ils sont propriétaires, pour les biens immobiliers qui sont mis à leur disposition par l'Etat ou par un tiers et ceux qui sont pris à bail, ainsi que pour les équipements et prestations qui leur sont directement rattachés.
« Les crédits inscrits au sein de ce budget annexe ont un caractère limitatif.»

L'article R. 719-64 est complété par un alinéa ainsi rédigé :
« Lorsqu'en application de l'article L. 713-1 un contrat d'objectifs et de moyens est conclu entre l'université et un institut ou une école interne disposant d'un budget propre intégré mentionnés aux articles L. 713-9 et L. 721-1, ce contrat porte au moins, pour l'ensemble des formations dispensées, sur les emplois alloués par l'établissement dans le cadre de son plafond d'emplois, les ressources de la composante, les dépenses de fonctionnement générées par son activité, ses charges d'enseignement et sa participation aux charges communes de l'établissement. »

L'article R. 719-69 est ainsi modifié :
1° Le 4° est remplacé par les dispositions suivantes :
« 4° Pour les établissements publics bénéficiant des responsabilités et compétences élargies en matière budgétaire dans les conditions prévues à l'article L. 712-8, le plafond d'emplois défini au b du 1° du II de l'article R. 719-54 est dépassé ; »
2° Il est ajouté un 5° ainsi rédigé :
« 5° Les budgets rectificatifs de l'exercice ou le budget initial de l'exercice suivant ne respectent pas le plan de rétablissement de l'équilibre financier prévu à l'article R. 719-109. »

L'article R. 719-102 est ainsi modifié :
1° Au premier alinéa, après les mots : « au vu du rapport du ou des commissaires aux comptes » sont ajoutés les mots : « pour les établissements bénéficiant des responsabilités et compétences élargies en matière budgétaire dans les conditions prévues à l'article L. 712-8 » ;
2° Après le premier alinéa, il est inséré un alinéa ainsi rédigé :
« Pour les établissements ne bénéficiant pas des responsabilités et compétences élargies qui choisissent de soumettre leurs comptes à certification, le rapport du ou des commissaires aux comptes est obligatoirement joint à la délibération relative au compte financier. »

Le dernier alinéa de l'article R. 719-104 est remplacé par les dispositions suivantes :
« Lorsque le compte de résultat accuse une perte, le conseil d'administration détermine par une délibération les conditions de retour à l'équilibre pour l'exercice suivant. Le projet de cette délibération est soumis à l'avis préalable du recteur d'académie, chancelier des universités, ou, pour les établissements qui lui sont directement rattachés, du ministre chargé de l'enseignement supérieur. Cet avis est communiqué au conseil d'administration avec le projet de délibération. »

A l'article R. 719-108, après les mots : « l'enseignement supérieur », sont insérés les mots : « ou à l'autorité chargée du contrôle budgétaire, ».

L'article R. 719-109 est remplacé par les dispositions suivantes :
« Art. R. 719-109.-I. ― L'examen de tout projet de budget, présenté après l'arrêté d'un compte de résultat accusant une perte comptable faisant suite à une perte comptable au titre de l'exercice précédent, est effectué au vu d'un plan de rétablissement de l'équilibre financier.
« Ce plan, établi par le président ou le directeur de l'établissement, fait l'objet d'un vote du conseil d'administration après avis conforme du recteur d'académie, chancelier des universités, ou, pour les établissements qui lui sont directement rattachés, du ministre chargé de l'enseignement supérieur.
« II. ― Le recteur, chancelier des universités, ou pour les établissements qui lui sont directement rattachés, le ministre chargé de l'enseignement supérieur, arrête les budgets rectificatifs ou le budget initial s'il constate que le conseil d'administration ne les vote pas conformément au plan de rétablissement de l'équilibre financier.
« III. ― Le président ou le directeur de l'établissement rend compte au conseil d'administration de la mise en œuvre du plan de rétablissement de l'équilibre financier.
« IV. ― La procédure prévue au I cesse de s'appliquer à la constatation d'un résultat excédentaire suivant la mise en œuvre du plan. Toutefois, le recteur, ou pour les établissements qui lui sont directement rattachés, le ministre chargé de l'enseignement supérieur, peut décider de prolonger cette procédure s'il estime que la situation de l'établissement n'est pas durablement assainie. »

Après l'article R. 719-109, il est inséré un article R. 719-109-1 ainsi rédigé :
« Art. R. 719-109-1. - Pour les établissements dont la tutelle relève du ministre chargé de l'enseignement supérieur, un arrêté pris par ce ministre conjointement avec le ou les autres ministres de tutelle fixe la liste des établissements pour lesquels le contrôle budgétaire est effectué par le recteur d'académie, chancelier des universités. »

La sous-section 3 de la section 2 du chapitre IX du titre Ier du livre VII est abrogée.

L'article R. 719-202 est complété par un alinéa ainsi rédigé :
« Le conseil d'administration de l'établissement peut autoriser un prélèvement sur les réserves constituées par la fondation à partir de ses résultats excédentaires des exercices précédents, pour le financement d'opérations qu'elle réalise sur les ressources tirées de son activité. »

Après l'article R. 741-3, il est inséré un article R. 741-4 ainsi rédigé :
« Art. R. 741-4.-A l'exception de celles relatives aux modalités d'exercice du contrôle budgétaire, les dispositions des articles R. 711-10 à R. 711-16 et R. 719-51 à R. 719-112 sont applicables aux établissements publics à caractère administratif placés sous la tutelle exclusive du ministre chargé de l'enseignement supérieur et associés à un ou plusieurs établissements publics à caractère scientifique, culturel et professionnel au sens de l'article L. 718-16. En matière de contrôle budgétaire, ces établissements sont soumis aux règles prévues aux articles 220 à 228 du décret n° 2012-1246 du 7 novembre 2012 relatif à la gestion budgétaire et comptable publique. »

Après l'article D. 762-20, il est inséré une section 4 ainsi rédigée :
« Section 4
« Dispositions budgétaires
« Art. D. 762-21. - Le 1° de l'article D. 719-105 est applicable aux seuls établissements publics bénéficiant des responsabilités et compétences élargies en matière budgétaire dans les conditions prévues à l'article L. 712-8. Les autres établissements peuvent toutefois conclure une convention de prestation de service pour leurs personnels dans les conditions fixées par le 1° de l'article D. 719-105. »

Le dernier alinéa des articles R. 771-1, R. 773-1 et R. 774-1 est remplacé par les dispositions suivantes :
« Ces dispositions sont applicables dans leur rédaction résultant du décret n° 2014-604 du 6 juin 2014 relatif au budget et au régime financier des établissements publics d'enseignement supérieur et de recherche. »

Les articles R. 771-15, R. 771-16, R. 773-17, R. 773-18, R. 774-17 et R. 774-18 sont abrogés.

L'article 11 du décret du 22 février 2002 susvisé est remplacé par les dispositions suivantes :
« Art. 11.-L'ordonnateur peut, après avis du contrôleur budgétaire, reporter sur l'exercice budgétaire tout ou partie des autorisations d'engagement et crédits de paiement relatifs aux tranches annuelles non exécutées des opérations d'investissement programmées et des contrats de recherche pluriannuels en cours, qu'ils soient exécutés au sein de l'établissement ou que l'établissement en assure le financement.
« Cette décision donne lieu à un budget rectificatif approuvé à l'occasion de la plus prochaine réunion du conseil d'administration. »

Par dérogation à l'article 228 du décret du 7 novembre 2012 susvisé, le recteur de l'académie de Paris, chancelier des universités, est l'autorité chargée du contrôle budgétaire des établissements publics de coopération scientifique Condorcet et ParisTech.

I. ― Les dispositions prévues aux articles 1er, 2, 3, 5, 7, 10, 11, 16, 20 et 22 entrent en vigueur le 1er janvier 2016.
II. ― Le budget des établissements publics à caractère administratif placés sous la tutelle exclusive du ministre chargé de l'enseignement supérieur et qui sont associés à un ou plusieurs établissements publics à caractère scientifique, culturel et professionnel est présenté et voté dans les formes prévues par l'article R. 719-51 du code de l'éducation au plus tard pour l'exercice 2016. Il en va de même du budget des établissements publics à caractère scientifique, culturel et professionnel ne bénéficiant pas des responsabilités et compétences élargies en matière budgétaire dans les conditions prévues à l'article L. 712-8 du même code.

Posté par pcassuto à 00:18 - - Permalien [#]
Tags :

Mettez-vous au syriaque à l'Académie des langues anciennes - 14 au 25 juillet 2014 Digne-les-Bains – IUT

affiche-ALA-2014ALA 2014 - 33ème année
Université d’été - Apprentissage intensif des langues anciennes
Du 14 au 25 juillet 2014
Digne-les-Bains – IUT
Grec – Copte – Arabe – Latin – Hittite – Sanskrit – Syriaque – Egyptien – Araméen – Hébreu – Akkadien – Sumérien – Slavon
Depuis plus de trente ans,
 l’ACADEMIE DES LANGUES ANCIENNES dispense un enseignement de qualité dans une ambiance détendue.
Elle offre une occasion unique d’apprendre à lire pendant l’été des textes anciens de la Méditerranée, du Proche et de l’Extrême-Orient. Vous accéderez à un héritage culturel, en devenant des lecteurs autonomes du plus vieux patrimoine écrit de l’Humanité.
Cette « Université d’été », organisée par Aix-Marseille Université et le Centre Paul-Albert Février du CNRS, a lieu, dans la seconde quinzaine de juillet, à Digne-les-Bains, au coeur des Alpes provençales.
Contact et Infos : www.academie-des-langues-anciennes.fr - Tél. : 04 67 72 56 95
Renseignements
S. H. AUFRERE : 04 67 72 56 95
academie.langues.anciennes@gmail.com - www.academie-des-langues-anciennes.fr
Bulletin d’inscription
A renvoyer par la Poste avec le chèque (ou virement) à :
Inscription ALA/Sydney H. Aufrère
1, rue Cyrano de Bergerac, bât. B
34090 MONTPELLIER
Académie des Langues Anciennes - 14 > 25 juillet 2014.

Brochure-recto-ALA-2014

PROGRAMME

Voir le programme sur le flyer ci-dessus ou sur le site : www.academie-des-langues-anciennes.fr.
Détails pratiques et bulletin d'inscription ci-dessous ou sur le site : www.academie-des-langues-anciennes.fr.
Bulletin d’inscription
A renvoyer par la Poste avec le chèque (ou virement) à :
Inscription ALA/Sydney H. Aufrère
1, rue Cyrano de Bergerac, bât. B
34090 MONTPELLIER
Académie des Langues Anciennes - 14 > 25 juillet 2014.

Brochure-verso-ALA-2014Grande

For over thirty years, the ACADEMY OF ANCIENT LANGUAGES provides quality education in a relaxed, fundable by the DIF for employees. It offers a unique opportunity to learn to read during the summer ancient texts of the Mediterranean the Near and Far East. You access to a cultural heritage, becoming independent readers of the oldest written heritage of humanity. This "Summer School", organized by the Aix-Marseille University and the Centre Paul-Albert Fevrier CNRS, held in the second half of July, Digne-les-Bains, in the Alps of Provence.

Voir sur le blog tous les articles concernant les précédentes éditions :
Académie des Langues Anciennes, édition 2013: Akkadien, Egyptien, Etrusque, Grec, Hébreu et Hittite,
Académie des Langues Anciennes, édition 2012: Sumérien, Copte, Sanskrit et Tibétain,
Académie des Langues Anciennes, édition 2011: Proto-sinaïtique, Ethiopien, Géorgien et Tibétain,
Académie des Langues Anciennes, édition 2010: Géorgien, Ougaritique et Tibétain,
Académie des langues anciennes, édition 2009: Akkadien, Arménien, Arabe, Copte, Egyptien, Ethiopien, Grec, Hébreu, Hittite, Latin, Sanskrit, Syriaque,
Académie des Langues Anciennes, édition 2008.

Voir aussi : Plongée studieuse dans les langues anciennesUniversité d’été des langues anciennes, à partir du 16 juilletUniversité d’été des langues anciennesL’Académie des langues anciennes a 30 ansSession 2011, Digne du 19 au 29 juilletL’Académie des langues anciennes a 30 ansSession 2010, Digne du 13 au 23 juilletSession 2009, Digne du 13 au 24 juilletSession 2008, Digne du 14 au 25 juillet.

Nos étudiants sont aussi des artistes. Voici quelques jolis vers de Claude Tappero d’après la Légende de la Nonne de Victor Hugo, mise en musique par Georges Brassens, que les anciens de l'Académie se plairont à retrouver:
On sait que dans la ville de Digne,
Chaque année au milieu de l’été,
Les professeurs les plus insignes
Ont rendez-vous à l’IUT.
Que personne ne se tracasse,
C’est sûr on va se régaler.
Ami, c’est de l’hébreu, potasse !
Ou Emmanuel va râler.
Les élèves avec leur cartable
Se retrouvent tous les matins
Pour traduire, chose impensable,
Des textes grecs ou du latin.
Dans le grand amphi ils s’entassent,
Les cours vont bientôt commencer.
Ami, c’est de l’hébreu, potasse !
Sinon Axel va te tancer.
Ils viennent de tous les coins de France,
Quelques uns même de l’étranger.
Un manuscrit les met en transe,
La grammaire les fait gamberger.
Même si c’est dur il faut faire face
Et ne pas se décourager.
Ami, c’est de l’hébreu, potasse !
Sinon Frédéric va rager.
Avouez que l’après-midi  
La chaleur et la digestion
Viennent à bout des plus hardis
On arrive à saturation.
Et par moment, quoi que l’on fasse,
L’envie vous gagne de roupiller
Ami, c’est de l’hébreu, potasse!
Sinon tu vas te faire houspiller.

http://www.academie-des-langues-anciennes.fr/wp-content/uploads/Affiche-2011.jpgMoi, j’ai choisi l’ougaritique
Pour ne pas me lever trop tôt.
La formule B c’est bien pratique,
De plus, le prof c’est Cassuto.
Il nous explique sa méthode,
Ras Shamra et son alphabet.
Oula ce n’est pas si commode
De s’y retrouver dans ce chantier.

Déchiffrer le cunéiforme,
Ce n’est pas toujours rigolo;
Heureusement qu’Edouard Dhorme,
Bauer et aussi Virolleaud
Ont trouvé la clef qui nous ouvre
L’accès à ce monde inconnu.
Ami, viens avec nous, découvre
Un langage encore méconnu.
Nos traductions parfois divergent
D’avec la version de Caquot.
On n’est pas sorti de l’auberge,
Le nez plongé dans le dico.
Même Philippe reste perplexe:
Que d’hypothèses farfelues !
Ami, ne fais pas de complexe !
Tu n’as peut-être pas tort non plus.
C’est que dans cette langue antique
On est toujours un peu dans le flou.
Les voyelles sont hypothétiques
Le scribe se trompe parfois de clou.
Si tout cela nous embarrasse
Bordreuil est là pour nous sauver.
Si la syntaxe nous terrasse,
Philippe vient nous relever.
Cette vieille littérature
N’a rien d’austère ni de lassant.
Carnages, meurtres et forfaitures
Font couler des fleuves de sang.
L’inceste et la pornographie
Etaient là il y a trois mille ans.
Ami, la paléographie,
Qu’on se le dise, c’est excitant.
Au réveil, si je me sens patraque,
Je pense à ceux qui vont trimer,
Qui s’usent les yeux sur du syriaque
Ou grimpent à l’Echelle de Mahomet.
Ça me redonne du courage
Pour m’occuper d’Anat et de Baal,
Et à chaque nouvelle page
J’affine le système verbal.
Après dix jours d’efforts intenses
Les stagiaires sont lessivés.
Mais grâce à ce labeur immense
Ils sont fiers d’y être arrivés.
Egyptien, copte, langues sémitiques,
Hittite, pour eux n’ont plus de secret.
C’est de l’hébreu, pas de panique !
A l’Académie c’est le pied !

Déjà nos cours de langues anciennes
Sont sur le point de s’achever.
Avant de fermer les persiennes
Il est encore temps de lever
Son verre à la beauté de la Science,
Aux professeurs et aux amis.
Mon Dieu, que nous avons de la chance
D’avoir connu l’Académie !

Posté par pcassuto à 00:00 - - Permalien [#]

La possibilité de faire valider ces acquis à l'Université

Osez la VAE dans l’enseignement supérieur ! 
Trouvez, dans la Région PACA (Provence-Alpes-Côte d'Azur) et dans toute la France, 
l'Université qui vous permettra de valider vos acquis dans l’enseignement supérieur.
En Provence-Alpes-Côte d'Azur, cinq établissements peuvent valider vos acquis dans l’enseignement supérieur : 

Voir les détails et les coordonnées de ces établissements dans l'article Trouvez l'Université où vous pourrez valider vos acquis.

En France, plus de 80 autres universités peuvent valider vos acquis dans l’enseignement supérieur : Université AngersUniversité d'ArtoisUniversité d'AuvergneUniversité de technologie de Belfort-MontbéliardUniversité Blaise Pascal - Clermont-FerrandUniversité de BordeauxUniversité Bordeaux 1 - Sciences TechnologiesUniversité Bordeaux SegalenUniversité Montesquieu - Bordeaux IVUniversité Bordeaux MontaigneUniversité de BourgogneRéUniva4, Université Européenne de Bretagne (UEB)Université de Bretagne Occidentale (UBO)Université de Bretagne-Sud (UBS)Université Caen Basse-NormandieUniversité de Cergy-PontoiseCentre Universitaire Jean-François Champollion (CUFR)Conservatoire national des arts et métiers (CNAM)Université de technologie de CompiègneUniversità di Corsica Pasquale PaoliUniversité d'Évry-Val d'Essonne, Université de Franche-Comté, Université de GrenobleUniversité Joseph-Fourier - Grenoble 1Université Pierre-Mendès-FranceUniversité Stendhal-Grenoble 3Université de Haute-Alsace - Mulhouse-ColmarInstitut national des langues et civilisations orientales (INALCO)Université de La RéunionUniversité de La Rochelle,Université du HavreUniversité Lille 1 - Sciences et TechnologiesUniversite Lille 2 - Droit et SantéUniversité Charles de Gaulle - Lille 3Universite de LimogesUniversité du Littoral Côte d'OpaleUniversité de LorraineUniversité Claude-Bernard Lyon 1Université Lumière Lyon 2Université Jean Moulin Lyon 3Université du MaineUniversité Montpellier 1Université Montpellier 2 Sciences et TechniquesUniversité Paul-Valéry Montpellier 3Université de NantesUniversité de NîmesUniversité de la Nouvelle-CalédonieUniversité d'OrléansUniversité Paris-1 Panthéon-SorbonneUniversité Panthéon-Assas (Paris 2)Université Sorbonne Nouvelle - Paris 3Université Paris-SorbonneUniversité Paris DescartesUniversité Pierre et Marie CurieUniversité Paris Diderot Paris 7Université Paris 8Université Paris-DauphineUniversité Paris Ouest Nanterre La DéfenseUniversité Paris-SudUniversité Paris-Est Créteil Val-de-MarneUniversité Paris 13 NordUniversité Paris-Est Marne-la-ValléeUniversité de Pau et des Pays de l'AdourUniversité de Perpignan Via DomitiaUniversité de Picardie Jules VerneUniversité de PoitiersUniversité de la Polynésie françaiseUniversité de Reims Champagne-ArdenneUniversité Rennes 1Université Rennes 2Université Jean Monnet Saint-ÉtienneUniversité de SavoieUniversité de StrasbourgUniversité Toulouse 1 CapitoleUniversité de Toulouse II - Le MirailUniversité Toulouse III – Paul SabatierUniversité François-Rabelais de ToursUniversité de Technologie de TroyesUniversité de Valenciennes et du Hainaut-CambrésisUniversité de Versailles-Saint-Quentin-en-Yvelines.

Posté par pcassuto à 00:00 - - Permalien [#]
Tags : ,