Unédic, le coeur de l'Assurance chômage - Le coeur de l'assurance chômageLa négociation sur l’Assurance chômage se conclut par la signature de la convention et de ses textes annexés le 14 mai 2014. Leur application est prévue à partir du 1er juillet 2014. La procédure d’agrément devrait aboutir avant la fin du mois de juin. En tant que gestionnaire de l’Assurance chômage, l’Unédic est chargée de veiller à la mise en œuvre des nouvelles règles dans les meilleures conditions. La réunion du Bureau est essentiellement consacrée à la préparation de cette mise en œuvre.

Convention d'Assurance chômage

Déploiement et information sur les nouvelles règles

Depuis la signature de l’accord du 22 mars, les travaux conjoints entre l’Unédic et Pôle emploi permettent d’organiser la mise en œuvre opérationnelle des règles par Pôle emploi (calendrier d’application, intégration des règles dans le système d’information). Pôle emploi a lancé un programme de formation des conseillers afin d’assurer l’appropriation des nouvelles règles d’indemnisation.
Le Bureau sera régulièrement tenu informé de l’avancement du déploiement de la nouvelle convention d’Assurance chômage.
La qualité de l’information des demandeurs d’emploi et des employeurs représente un point particulier d’attention du Bureau de l’Unédic.
En effet, les effets de comportements sont étroitement liés à la bonne compréhension des règles et de leur sens. À cet effet, le Bureau valide un plan d’actions et les messages d’information associés. L’Unédic prévoit notamment la mise en ligne d’un espace d’information sur les nouvelles règles sur unedic.fr.

Impact de la convention d’Assurance chômage

Une première analyse d’impact des nouvelles mesures a été remise aux négociateurs de la convention du 14 mai 2014. Cette analyse a été complétée, afin de prendre en compte la montée en charge des règles sur les prochaines années. Cette étude est présentée aux membres du Bureau : elle comprend les effets financiers de la nouvelle convention ainsi que les conséquences de chaque mesure pour les personnes concernées. Voir l'article...