FocusRHPropos recueillis par Gilles Marchand. Promulguée en mars dernier, la dernière loi sur la formation professionnelle est bien accueillie par les adhérents du GARF (Groupement des Acteurs et Responsables de Formation). Une perception positive qui n’empêche pas son président, Alexis Hluszko, de signaler plusieurs points de vigilance.
Quel regard porte le GARF sur le nouveau cadre législatif ?
Notre association juge de façon plutôt positive l’esprit de la loi du 5 mars 2014, qui vise à renforcer les liens entre la formation professionnelle d’un côté, les compétences et l’évolution professionnelle, et plus largement la GPEC, de l’autre. Cette mise en cohérence est d’ailleurs sous-tendue par l’intitulé de la loi, « relative à la formation professionnelle, à l’emploi et à la démocratie sociale ». En modifiant la gouvernance et en favorisant l’évolution du rôle des parties prenantes – entreprises, DRH, OPCA, conseils régionaux, organismes de formation, etc. – la loi dessine un chemin partagé pour tous les acteurs. Voir l'article...