Logo de l'Agence Régionale de la Formation tout au long de la vie (ARFTLV Poitou-charentes)En 2011, six mois après un contrat de professionnalisation arrivé à échéance cette année-là et validé, 76 % des anciens bénéficiaires sont en emploi, chez l'employeur signataire du contrat d'alternance dans un cas sur deux. Tel est le constat majeur d'une étude de la Dares.
Les personnes qui ont travaillé dans l'industrie, la construction et dans certains secteurs du tertiaire comme l'information et la communication, les activités financières et d'assurance ou le transport et l'entreposage, sont plus souvent que la moyenne en emploi six mois après la fin de leur contrat (près de 80 %). Les contrats préparant aux métiers de la production industrielle et du bâtiment, aux métiers du transport, de la manutention et du magasinage, débouchent également plus souvent sur un emploi : respectivement 80 % et 81 %, contre 70 % pour les métiers du commerce et de la vente et 62 % pour ceux de l'accueil, de l'hôtellerie et du tourisme.
Les plus diplômés et les hommes sont plus souvent en emploi six mois après la fin de leur contrat de professionnalisation
Lire les résultats de Dares Analyses n° 33 d'avril 2014 (8 p.). Voir l'article...