Par . Lancé mardi 13 mai, U-Multirank permet de créer son propre palmarès des universités grâce à une sélection de critères. Un bon moyen de contourner le classement de Shanghai.
On n'est jamais mieux servi que par soi-même. Traumatisée par le classement de Shanghai, où l'enseignement supérieur européen fait chaque année pâle figure, l'Union Européenne déclenche la riposte. Mardi 13 mai, elle a lancé U-Multirank son propre palmarès des universités et grandes écoles mondiales. Le consortium mené par le Center for higher education policy studies (CHEPS) et Centre for higher education (CHE) qui l'a réalisé, propose une conception tout à fait nouvelle des classements internationaux d'universités. Il n'est en effet pas question d'y retrouver une unique hiérarchie, fruit de l'agrégation de multiples critères, mais plusieurs. Suite...