Liste des universités françaises

Carte de France des académiesCoordonnées et liens internets vers les sites de toutes les universités françaises par académie.

Accéder à la liste des universités par académie 

Posté par pcassuto à 13:47 - - Permalien [#]
Tags :

Organisation licence master doctorat (L.M.D.)

Dans le cadre de l'harmonisation des cursus d'enseignement supérieur européens, le cursus universitaire français s'organise désormais autour de trois diplômes : la licence, le master et le doctorat. Cette nouvelle organisation, dite L.M.D., permet d'accroître la mobilité des étudiants européens, la mobilité entre disciplines et entre formations professionnelles et générales.
Les degrés de diplômes
La licence
Le dispositif français crée un nouveau diplôme de licence qui se prépare en six semestres. Il se substitue à l'ancien diplôme d'études universitaires générales (D.E.U.G.) en deux ans suivi de la licence en un an. En revanche, les brevets de technicien supérieurs (B.T.S.), les diplômes universitaires de technologie (D.U.T.), les diplômes d'études universitaires scientifiques et techniques (D.E.U.S.T.) et la licence professionnelle demeurent. Les étudiants de B.T.S., D.U.T. ou D.E.U.S.T. ainsi que les élèves des classes préparatoires aux grandes écoles peuvent demander à intégrer la préparation de cette nouvelle licence. Les étudiants ayant obtenu leur B.T.S., D.U.T. ou D.E.U.S.T. ou ayant validé les quatre premiers semestres de la nouvelle licence peuvent demander à entrer en licence professionnelle. Cette dernière continue à se préparer en deux semestres.
Consulter la rubrique : licence générale
Consulter la rubrique : licence professionnelle
Le master
A l'issue de la licence, les étudiants peuvent préparer  le diplôme de master  qui sanctionne des parcours types de formation initiale ou continue répondant à un double objectif :

  • préparer les étudiants, via les études doctorales, à se destiner à la recherche ;
  • leur offrir un parcours menant à une qualification et une insertion professionnelle de haut niveau.
    Consulter la rubrique : master

Il se prépare en quatre semestres (il correspond à un diplôme bac + 5 années d'études).
Le doctorat
A l'issue du cursus Master, les étudiants peuvent s'inscrire en vue de préparer un doctorat. Tous les étudiants titulaires du grade de Master peuvent se porter candidat à une inscription en thèse de doctorat, qu'ils aient obtenu un diplôme de master voie recherche ou voie professionnelle, ou qu'ils soient titulaires d'un titre d'ingénieur ou un diplôme d'école supérieure de commerce conférant le grade de Master.
La durée  de préparation du doctorat est en règle générale de trois ans (il correspond à un diplôme bac + 8 années d'étude).
Consulter la rubrique : doctorat
Le semestre comme unité
Les formations universitaires sont désormais organisées en semestres. L'année universitaire en France se décompose en deux semestres qui se répartissent ainsi :

  • premier semestre : de début octobre à fin janvier
  • second semestre : de début février à fin mai

Les périodes d'examen se situent à la fin de chaque semestre. Au mois de septembre, la session de rattrapage a lieu en général entre la 2e et la 3e semaine du mois.

Des crédits capitalisables et transférables
Chaque semestre d'études est affecté de 30 crédits crédits ou E.C.T.S. (European Credit Transfert System), communs à de nombreux pays européens : en licence, 6 semestres validés soit au total 180 crédits ; en master 4 semestres validés soit au total 300 crédits.
Chaque enseignement du semestre reçoit un nombre de crédits proportionnel au temps que l'étudiant doit y consacrer et qui inclut le travail personnel. Dans le cadre de leur contrat pédagogique, les étudiants peuvent acquérir des crédits dans des établissements d'enseignement supérieur à l'étranger. Les crédits sont également transférables d'un parcours à l'autre (sous réserve d'acceptation de l'équipe pédagogique). Le parcours universitaire organisé en crédits est ainsi moins rigide, plus personnalisé qu'auparavant et permet aux étudiants de découvrir d'autres disciplines avec le seul impératif de conserver un cursus cohérent.

Les anciens diplômes
Les étudiants qui ont validé les quatre premiers semestres de la nouvelle licence et ainsi acquis 120 crédits peuvent demander à ce que leur soit délivré un DEUG. De même, les étudiants qui ont validé les deux premiers semestres du master et ainsi acquis 240 crédits peuvent demander à ce que leur soit délivrée une maîtrise.
Les maîtrises de sciences et techniques (M.S.T.), maîtrises de sciences de gestion (M.S.G.), diplôme d'études universitaires générales (D.E.U.G.), licence et maîtrise des Instituts universitaires professionnalisés (I.U.P.) sont appelés a trouver leur place dans la nouvelle architecture au travers de nouveaux parcours.

Posté par pcassuto à 13:45 - - Permalien [#]

Qu'est-ce que l'enseignement à distance ?

Service-Public.fr : Le site officiel de l'administration françaisePar la Direction de l'information légale et administrative (Premier ministre). L'enseignement à distance est une forme d'enseignement qui ne comporte pas la présence physique d'un professeur et ne s'effectue pas dans le cadre d'un établissement scolaire.

Qui est concerné ?
L'enseignement à distance est destiné à un public large qui désire acquérir des savoirs les plus divers tout au long de sa vie.
C'est le cas notamment pour :
  • l'élève ne pouvant fréquenter un établissement scolaire (élève handicapé, étudiant étranger,...),

  • la personne incarcérée,

  • le salarié adulte désirant reprendre des études,

  • la personne âgée qui souhaite se former...

À noter les élèves peuvent bénéficier de bourses, selon conditions et modalités fixées, si ils sont inscrits dans une classe de niveau collège ou de niveau lycée au Centre national d'enseignement à distance (Cned).

Quels enseignements sont concernés ?
L'enseignement à distance peut concerner la formation initiale ou la formation professionnelle tout au long de la vie, à tous les niveaux de l'enseignement scolaire et de l'enseignement supérieur.
Quelle forme prend-t-il ?
La formation ouverte et à distance (FOAD) est une formation utilisant les nouvelles technologies du multimédia et de l'internet (visioconférences, espace collaboratif, messagerie électronique, forum).

L'enseignement à distance peut également être réalisé sous des formes plus classiques, avec des supports papiers par exemple.

Où s'adresser ?

    • Centre national d'enseignement à distance (Cned) Pour des informations sur les formations proposées

Références

Posté par pcassuto à 13:42 - - Permalien [#]

Inscription dans l'enseignement supérieur

Service-Public.fr : Le site officiel de l'administration françaisePar la Direction de l'information légale et administrative (Premier ministre).

Où s'adresser ?

Compléments

Pour en savoir plus

Sites internet publics

Liste complète. Voir l'article...

Posté par pcassuto à 13:39 - - Permalien [#]


Enseignement supérieur > Aides financières

  • Pour faire une demande de bourse sur critères sociaux et/ou de logement en cité universitaire, vous devez constituer un dossier social étudiant (D.S.E.). Ce dossier concerne les étudiants ou les futurs étudiants, de nationalité française ou étrangère. Chaque année, la campagne d'inscription pour le D.S.E. est ouverte entre le 15 janvier et le 30 avril...
  • Afin de faciliter l’accès des étudiants à l’emprunt, un système de prêts bancaires garantis par l’État a été mis en place pour tous les étudiants qui le souhaitent. Ce prêt ne fait l'objet d'aucune demande de caution ou de conditions de ressources. Le dispositif concerne la Société générale, le Crédit Mutuel, le C.I.C. et les Caisses d'épargne du groupe B.P.C.E. ...
  • Voici les taux des droits de scolarité dans les établissements publics d'enseignement supérieur pour l'année universitaire 2013-2014...
  • Avec la réforme des bourses étudiantes, 92000 étudiants voient leur situation s'améliorer en 2013-2014 : les étudiants issus des familles les plus modestes, les étudiants des classes moyennes aux revenus modestes, ceux qui travaillent parallèlement à leurs études et ceux qui vivent en situation d'autonomie avérée. ...
  • L'aide à la mobilité internationale est destinée à soutenir la mobilité internationale des étudiants qui souhaitent suivre une formation supérieure à l'étranger dans le cadre d'un programme d'échanges ou effectuer un stage international. La mensualité s'élève à 400 euros...
  • Les étudiants d'outre-mer souhaitant entreprendre des études supérieures en métropole bénéficient d'un accueil par les CROUS. Un dispositif d'étudiants référents est mis en place...

Réforme des bourses

2013-2014 : réforme des bourses

Dossier réforme des bourses étudiantes 2013

Dossier de presse : Réforme des bourses 2013-2014 (PDF-746.01 Ko-Nouvelle fenêtre)Télécharger le dossier de presse : Réforme des bourses en format PDF.

Posté par pcassuto à 13:37 - - Permalien [#]
Tags :

Le Passeport Mobilité-Etudes - LADOM - le site pme.ladom

home bannerLe passeport mobilité études ouvre droit sous condition à la prise en charge d'un billet d’avion aller/retour par année universitaire ou scolaire.
Cette prise en charge est:

  • chake De 100% du coût du titre de transport aérien si vous êtes étudiant boursier ou élève lycéen relevant du second cycle de l'enseignement secondaire.
  • chake De 50% dans les autres situations d’éligibilité (sous conditions)

Le trajet concerné : de la collectivité de départ jusqu'à l'aéroport le plus proche de l'établissement de destination en métropole ou outre-mer.

Il s'adresse :

chake

aux étudiants inscrits dans un établissement d'enseignement supérieur en raison de l'inexistence ou de la saturation, sur le territoire de résidence, de la filière d'étude choisie, et ayant pour objet le financement d'une partie du titre de transport.

chake

aux élèves de Saint-Barthélemy relevant du second cycle de l'enseignement secondaire lorsque la filière qu'ils ont choisi et inexistante dans leur collectivité de résidence habituelle et que la discontinuité territoriale ou l'éloignement constituent un handicap significatif à la scolarisation.

Sur ce site, vous pouvez constituer, consulter ou renouveler un dossier « Passeport Mobilité Etudes », ainsi qu'accéder à des informations complémentaires.

Achat du billet d'avion:

ATTENTION! N'achetez pas votre billet d'avion !
LADOM achète le billet pour vous, quand votre demande de Passeport Mobilité-Etudes est acceptée

Pour toute demande de départ de la Réunion via le site pme.ladom vous devez vous présenter auprès d'un agent instructeur LADOM avec vos documents.
Aucune demande ne sera traité sans consultation et présentation de l'ensemble des documents.

Posté par pcassuto à 13:34 - - Permalien [#]

Bourses > Constituer un dossier social étudiant

http://www.cnous.fr/wp-content/uploads/2014/03/test14.pngLes étapes à suivre
étape 1 – Faire une simulation de bourse
Il est particulièrement recommandé de faire une simulation pour savoir si vous pouvez prétendre à une bourse. Il suffit d’indiquer le montant des ressources de votre famille pour l‘année 2012, le nombre de vos frères et soeurs à la charge fiscale de vos parents, ainsi que la distance entre votre domicile et l’établissement d’enseignement prévu pour vos études. Vous aurez alors immédiatement une indication sur le montant de l’aide possible.
Attention : il s’agit d’un calcul sur le barème en vigueur au moment de la saisie, donc susceptible d’évoluer.

étape 2 – La saisie du dossier sur internet entre le 15 janvier et le 30 avril
Avant de commencer la procédure de constitution d’un DSE, préparez les documents administratifs nécessaires :

  • l’avis fiscal 2013 sur les revenus 2012 de la famille,
  • votre numéro d’étudiant (INE) figurant sur la confirmation d’inscription au baccalauréat ou sur la carte d’étudiant.

Saisissez le DSE sur Internet, sur le site web du Crous de l’académie où vous faites actuellement vos études. Ce Crous (dit « d’origine ») remplit le rôle de guichet unique. Il est votre interlocuteur durant l’instruction de votre dossier, même si vous souhaitez étudier dans une autre académie.
Formulez vos vœux d’études dans les académies de votre choix. Au total, vous pouvez effectuer 4 vœux dans des académies différentes. Pendant la constitution du DSE, suivez attentivement les instructions données écran par écran (aides demandées, voeux d’études, renseignements vous concernant, etc.). Pour votre demande de logement, vous avez accès à la liste de toutes les résidences universitaires situées à proximité du lieu d’études choisi. Une fiche descriptive précise le montant du loyer et des charges pour l’année en cours, ainsi que les éléments de confort disponibles.
Attention ! Pour que votre dossier soit validé, il est important d’aller jusqu’au dernier écran. En cas de déconnection imprévue, il vous faudra reprendre l’ensemble de la saisie depuis le début. A la fin de votre saisie, un courrièl de confirmation vous est envoyé. Vous devez cliquer sur le lien qui vous est indiqué. Le dossier sera transmis par courrier électronique (en pièce jointe).

étape 3 – La validation du dossier et l’envoi des pièces réglementaires dans les 15 jours
A réception du dossier restituant l’image de la saisie effectuée, vérifier les informations en les complétant ou en les modifiant si nécessaire, puis, selon les instructions fournies dans la notice d’accompagnement, retourner le dossier signé, en y joignant les pièces justificatives demandées.
Attention ! Votre demande de bourse sera prise en compte à la date de retour de ce dossier papier à l’adresse indiquée, accompagné de tous les documents demandés. En cas de vœux dans d’autres académies, votre Crous d’origine transfère par procédure informatique votre dossier aux Crous des académies concernées.

étape 4 – Le traitement de votre demande de bourse par le CROUS
Dès que vous avez retourné votre dossier complet, les services concernés du Crous traitent la demande et vous donnent une réponse de principe en vous envoyant une notification (conditionnelle) par courrier électronique en pièce jointe, indiquant la décision d’attribution ou de rejet de votre demande de bourse et/ou de logement (attribution, liste d’attente, rejet).
Cette décision vous parviendra d’autant plus rapidement que vous aurez transmis au Crous un dossier complet dans les délais impartis.

étape 5 – La confirmation de l’inscription dans un établissement d’enseignement supérieur
C’est votre inscription définitive qui permettra au Crous de fixer le montant définitif de votre bourse. Pour pouvoir valider définitivement votre dossier et mettre en paiement votre bourse, le Crous doit donc impérativement recevoir un justificatif prouvant votre inscription dans l’enseignement supérieur. Selon les académies, votre établissement le transmet au Crous ou vous devez vous en charger vous-même. Renseignez-vous sur les modalités de transmission de ce document auprès de votre établissement au moment de l’inscription. Le Crous vous enverra alors une notification définitive de bourse. En cas de changement d’académie, le Crous d’origine transmettra votre dossier au Crous d’accueil qui deviendra votre nouveau guichet unique. Important : lors de la constitution de votre DSE, si vous n’avez pas effectué de vœux dans l’académie où vous étudiez à la rentrée, vous devez demander à votre Crous d’origine le transfert de votre dossier (joindre un justificatif d’inscription).
Attention : Des changements notables et durables de situation peuvent donner lieu à révision du dossier à tout moment. En cas de contestation de la décision de l’administration, vous pouvez déposer un recours.
Pour tout renseignement un seul contact : le service du dossier social étudiant du Crous de l’académie dont dépend l’établissement d’enseignement où vous êtes inscrit.

Posté par pcassuto à 13:31 - - Permalien [#]

Financement des études supérieures

Service-Public.fr : Le site officiel de l'administration françaisePar la Direction de l'information légale et administrative (Premier ministre).

Voir aussi

Posté par pcassuto à 13:27 - - Permalien [#]

Quelle est la différence entre un contrat d'apprentissage et un contrat de professionnalisation ?

Service-Public.fr : Le site officiel de l'administration françaisePar la Direction de l'information légale et administrative (Premier ministre). Dans le cadre d'une formation en alternance, le contrat d'apprentissage (qui relève de la formation initiale) et le contrat de professionnalisation (qui s'inscrit dans le cadre de la formation continue) sont deux types de contrats de travail qui conjuguent formation théorique dans un établissement d'enseignement et formation pratique en entreprise.
Ils poursuivent le même objectif de formation, mais ont des modalités d'application spécifiques.
Dans les deux cas, embaucher un jeune en alternance, afin de lui permettre d'acquérir une formation pratique, permet à l'employeur de bénéficier dans certains cas d'une exonération de cotisations sociales.

Publics concernés
Ces deux contrats ne s'adressent pas aux mêmes types de personnes formées :
  • le contrat de professionnalisation concerne les jeunes âgés de 16 à 25 ans, les demandeurs d'emploi âgés de 26 ans et plus, les bénéficiaires du revenu de solidarité active (RSA), de l'allocation spécifique de solidarité (ASS), l'allocation adulte handicapé (AAH) ou d'un contrat unique d'insertion (CUI).

Pour le contrat d'apprentissage, des dérogations existent, notamment pour les personnes reconnues travailleur handicapé et pour les créateurs ou repreneurs d'entreprise.

Objectifs du contrat
Le contrat d'apprentissage permet d'obtenir une qualification sanctionnée par un diplôme ou un titre à finalité professionnelle enregistré au Répertoire national des certifications professionnelles (RNCP).
Le contrat de professionnalisation permet d'obtenir une qualification :
  • enregistrée au RNCP (diplôme ou titre),

  • reconnue dans les classifications d'une convention collective nationale de branche,

  • ou ouvrant droit à un certificat de qualification professionnelle (CQP).

L'employeur a l'obligation de désigner un tuteur chargé d'accompagner le salarié en contrat d'apprentissage ou en contrat de professionnalisation.

Durée du contrat
Le contrat de professionnalisation et le contrat d'apprentissage peuvent être conclus à durée déterminée (CDD) ou à durée indéterminée (CDI).
Dans le cadre du contrat d'apprentissage, la durée de la formation représente au moins 400 heures en moyenne par année de formation.
Dans le cadre du contrat de professionnalisation, la formation doit représenter entre 15 % et 25 % de la durée du contrat sans pouvoir être inférieure à 150 heures (sa durée peut être différente selon l'accord de branche).
À savoir : à titre expérimental, le contrat de professionnalisation peut être conclu par un particulier employeur pour une durée de 3 ans jusqu'au 31 décembre 2015.

Références

Code du travail : Articles L6221-1 à L6225-8 et D6222-1, R4624-18, R6224-1 et suivants, R6226-1 à R6226-10, R6227-1 à R6227-10. Voir l'article...

Posté par pcassuto à 13:19 - - Permalien [#]