12 mai 2014

Étudiants : demande d’aide au logement en ligne

Service-Public.fr : Le site officiel de l'administration françaisePar la Direction de l'information légale et administrative (Premier ministre). Le site internet de la Caisse des allocations familiales (Caf) propose une page dédiée aux étudiants où ils peuvent estimer leur droit, demander leur allocation et trouver des conseils pour remplir leur demande.
Le 0810 29 29 29 est également à leur disposition de 9h à 17h pour obtenir des renseignements complémentaires en matière de logement.
La Caf vient d’ouvrir une page Facebook dont l’objet est d’accompagner bacheliers et étudiants dans leur 1ère démarche. Voir l'article...

Posté par pcassuto à 14:53 - - Permalien [#]


Étudiants étrangers : de nouvelles règles pour les titres de séjour

Service-Public.fr : Le site officiel de l'administration françaisePar la Direction de l'information légale et administrative (Premier ministre). La loi du 22 juillet 2013 relative à l’enseignement supérieur et à la recherche modifie les règles applicables aux étudiants et aux scientifiques-chercheurs étrangers en matière de droit au séjour. Concernant l’autorisation provisoire de séjour (APS), la durée de validité de l’APS de droit commun délivrée à l’étudiant qui souhaite compléter sa formation par une première expérience professionnelle est désormais de 12 mois (contre 6 auparavant). Cette possibilité est ouverte sans limitation à un seul emploi ou à un seul employeur. La délivrance de l’APS n’est plus soumise à la perspective de retour dans le pays d’origine de l’étudiant, ni à la participation au développement économique de la France ou du pays d’origine. À l’issue de l’APS, l’intéressé pourvu d’un emploi ou titulaire d’une promesse d’embauche, est autorisé à séjourner en France sans que lui soit opposable le critère de la situation de l’emploi (posséder un contrat de travail visé par l’autorité administrative ou une autorisation de travail). À l’instar du dispositif existant déjà pour les chercheurs, le titre de séjour pluriannuel portant la mention « étudiant » est créé : ce titre est délivré dès l’expiration du visa de long séjour valant titre de séjour. Enfin, la perte involontaire d’emploi n’est plus un motif de retrait du titre de séjour « scientifique-chercheur ».

Pour en savoir plus

Posté par pcassuto à 14:52 - - Permalien [#]

Cours en ligne pour tous : inscription à partir du 28 octobre 2013 sur www.france-universite-numerique.fr

Service-Public.fr : Le site officiel de l'administration françaisePar la Direction de l'information légale et administrative (Premier ministre). Vous voulez suivre une formation par le biais de cours en ligne ? Découvrez les « cours en ligne ouverts à tous » sur le site internet www.france-universite-numerique.fr lancé par le ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche mercredi 2 octobre 2013. Il sera possible de s’inscrire à partir du 28 octobre 2013 sur ce site afin de pouvoir suivre ces cours en ligne dès janvier 2014. Ces cours peuvent accueillir en principe un nombre illimité de participants et sont accessibles à tous sans distinction d’origine, de niveau d’étude ou d’un quelconque critère. Les cours proposés couvrent de nombreux domaines d’étude :

  • environnement (développement durable, ville durable),
  • juridique (droit constitutionnel dans les états occidentaux, panorama des institutions juridictionnelles, histoire du droit et des institutions),
  • management (du manager au leader, éléments de santé au travail),
  • numérique et technologie (technologies des médias interactifs numériques, compétences numériques et C2i, transmédia, fabrication numérique, réseaux de données, réseaux mobiles),
  • santé (concepts et méthodes en épidémiologie, SRAS et gouvernance mondiale des épidémies, maladies émergentes infectieuses, questions démographiques),
  • sciences (comprendre le monde au quotidien, statistiques, optique non-linéaire),
  • sciences humaines (première guerre mondiale, philosophie et modes de vie).

Les enseignants, entreprises et établissements peuvent trouver également sur ce site des ressources adaptées à leurs besoins.

Pour en savoir plus

Posté par pcassuto à 14:51 - - Permalien [#]

Diplômés de l’université : quelle insertion professionnelle ?

Service-Public.fr : Le site officiel de l'administration françaisePar la Direction de l'information légale et administrative (Premier ministre). DUT, licence professionnelle ou master. Depuis le 18 décembre 2013, le ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche met à disposition des internautes les résultats de l’enquête sur l’insertion professionnelle des étudiants qui sont sortis diplômés des universités en 2010.
L’insertion professionnelle des étudiants est de 88 % pour les DUT, 91 % pour les licences professionnelles et 90 % pour les masters, ces chiffres étant légèrement moins bons que pour les étudiants sortis diplômés en 2009. Concernant plus précisément les masters, les conditions d’embauche sont « nettement plus favorables » pour les diplômés en droit-économie-gestion et technologie-sciences-santé que pour ceux en sciences humaines et sociales ou lettres-langues-arts (niveau des emplois occupés et des salaires notamment). Pour en savoir plus, vous pouvez effectuer une recherche par discipline en filtrant les résultats par académie et par établissement. Vous obtiendrez ainsi un certain nombre d’informations : taux d’insertion, part des cadres et des professions intermédiaires, part des emplois stables, salaire net mensuel médian pour des emplois à temps plein...
Au total, 81 universités ont répondu à cette enquête qui a été réalisée 30 mois après l’obtention du diplôme (entre décembre 2012 et avril 2013). Le taux d’insertion est calculé sur les diplômés de nationalité française, issus de la formation initiale, n’ayant pas poursuivi ou repris d’études dans les deux années suivant l’obtention du diplôme en 2010.

Pour en savoir plus

Posté par pcassuto à 14:49 - - Permalien [#]

Comment obtenir le duplicata d'un diplôme ?

Service-Public.fr : Le site officiel de l'administration françaisePar la Direction de l'information légale et administrative (Premier ministre). En cas de perte, de vol ou de sinistre, il est possible d'obtenir, selon les cas, une attestation de réussite ou un duplicata d'un diplôme.

Diplôme d'enseignement supérieur (licence, master, doctorat...)

Vous pouvez demander que soit établi un duplicata de votre diplôme auprès de l'établissement d'enseignement supérieur qui a délivré l'original, en cas de perte, de vol ou de sinistre.
Quelle que soit l'origine de la perte ou de la destruction, vous devrez présenter un document qui justifie votre demande, comme :

  • un récépissé de plainte,

  • ou une déclaration de sinistre de votre assurance,

  • ou une déclaration sur l'honneur.

La mention "duplicata" doit apparaître sur le nouveau diplôme. Le duplicata a valeur officielle.
Attention : ces démarches ne concernent pas le diplôme d'ingénieur qui a ses spécificités, il faut donc s'adresser à l'établissement qui a délivré le diplôme original.

Références

Circulaire n°2006-202 du 8 décembre 2006 relative aux modalités d'élaboration et de délivrance des diplômes dans le cadre du dispositif “LMD”. Voir l'article...

Posté par pcassuto à 14:47 - - Permalien [#]


Enseignement supérieur : formations et diplômes de la santé

Service-Public.fr : Le site officiel de l'administration françaisePar la Direction de l'information légale et administrative (Premier ministre). Les métiers de la santé sont nombreux et les formations diffèrent selon la spécialité choisie. La première année commune (PACES) concerne 4 filières : médecine, dentaire, pharmacie et maïeutique.

Première année commune des études de santé (Paces) Ministère en charge de l'éducation

Études d'infirmier(ière) Office national d'information sur les enseignements et les professions (Onisep)

Études de masseur(euse)-kinésithérapeute Office national d'information sur les enseignements et les professions (Onisep)

Études de sage-femme Office national d'information sur les enseignements et les professions (Onisep)

Études de pharmacie Office national d'information sur les enseignements et les professions (Onisep)

Études d’odontologie Office national d'information sur les enseignements et les professions (Onisep)

Études de médecine Office national d'information sur les enseignements et les professions (Onisep)

Où s'adresser ?

Posté par pcassuto à 13:59 - - Permalien [#]

Enseignement supérieur : formations et diplômes de niveau Bac +3 et plus

Service-Public.fr : Le site officiel de l'administration françaisePar la Direction de l'information légale et administrative (Premier ministre). Accessibles après le baccalauréat, ces formations sont variées et dépendent de la spécialité choisie. Elles préparent à des diplômes d'un niveau Bac + 3 et plus, en université, école spécialisée ou grande école. Certaines formations peuvent également être préparées en alternance.

Licence générale Ministère en charge de l'éducation

Licence professionnelle Ministère en charge de l'éducation

Master Ministère en charge de l'éducation

Doctorat Ministère en charge de l'éducation

Conservatoires Office national d'information sur les enseignements et les professions (Onisep)

Diplôme de comptabilité et de gestion (DCG) Office national d'information sur les enseignements et les professions (Onisep)

Diplôme supérieur de comptabilité et de gestion (DSCG) Office national d'information sur les enseignements et les professions (Onisep)

Écoles d'architecture Office national d'information sur les enseignements et les professions (Onisep)

Écoles nationales supérieures d'art Office national d'information sur les enseignements et les professions (Onisep)

Écoles normales supérieures Office national d'information sur les enseignements et les professions (Onisep)

Écoles du patrimoine Office national d'information sur les enseignements et les professions (Onisep)

Écoles supérieures d'arts appliqués Office national d'information sur les enseignements et les professions (Onisep)

Grandes écoles Ministère en charge de l'éducation

Grandes écoles d'ingénieurs, de vétérinaires et de paysagistes Ministère en charge de l'agriculture et de la pêche

Où s'adresser ?

Posté par pcassuto à 13:58 - - Permalien [#]
Tags :

Comment fonctionne Admission Post Bac (APB) ?

Service-Public.fr : Le site officiel de l'administration françaisePar la Direction de l'information légale et administrative (Premier ministre). Admission Post Bac (APB) est un dispositif qui regroupe sur un site internet :

  • des informations sur l'orientation,

  • les procédures pour déposer un dossier de candidature d'enseignement supérieur

  • et un module de simulation de calcul de bourse sur critères sociaux.

Qui est concerné ?
Vous êtes concerné si vous remplissez les conditions suivantes :

  • vous êtes scolarisé en classe de terminale ou déjà titulaire d'un baccalauréat (ou diplôme équivalent),

  • vous avez moins de 26 ans,

  • et vous souhaitez vous inscrire en 1ère année d'études supérieures.

À noter : si vous avez entamé une 1ère année d'enseignement supérieur et que vous souhaitez vous réorienter, vous êtes également concerné par APB pour la prochaine rentrée. Voir l'article...

Posté par pcassuto à 13:57 - - Permalien [#]

Un étudiant peut-il faire un stage dans la fonction publique ?

Service-Public.fr : Le site officiel de l'administration françaisePar la Direction de l'information légale et administrative (Premier ministre).

Étudiant stagiaire dans les fonctions publiques territoriale et hospitalière - 04.11.2013
Un décret reste à paraître pour fixer la gratification des étudiants accueillis en stage dans les fonctions publiques territoriale et hospitalière. Cette page sera mise à jour dès la parution du décret.

Oui, les administrations peuvent accueillir des étudiants en stage.

Objectif du stage
Le stage constitue une mise en situation en milieu professionnel pendant laquelle l'étudiant acquiert des compétences professionnelles qui mettent en œuvre les acquis de sa formation.
Le stage ne peut pas être utilisé pour :

  • pouvoir un emploi permanent de l'administration,

  • faire face à un accroissement temporaire d'activité,

  • occuper un emploi saisonnier.

À l'issue du stage, l'étudiant transmet à son établissement d'enseignement un document dans lequel il évalue la qualité de l'accueil dont il a bénéficié au sein de l'administration. Ce document n'est pas pris en compte dans son évaluation ou dans l'obtention de son diplôme.

Durée du stage
La durée maximale du stage est de 6 mois (en une ou plusieurs fois), sauf si le cursus prévoit un stage d'une durée supérieure.
Convention de stage
Le stage fait l'objet d'une convention signée par l'étudiant stagiaire, le représentant de l'administration et le représentant de l'établissement d'enseignement. La convention de stage précise notamment :
  • les objectifs et les finalités du stage,

  • les activités confiées au stagiaire en fonction des objectifs de formation,

  • la durée du stage ainsi que ses dates de début et de fin,

  • la durée hebdomadaire de présence,

  • les conditions d'encadrement du stagiaire,

  • le régime de protection sociale dont bénéficie le stagiaire,

  • les conditions dans lesquelles le stagiaire est autorisé à s'absenter, notamment dans le cadre d'obligations attestées par l'établissement d'enseignement,

  • les conditions de suspension et de résiliation du stage,

  • les avantages éventuellement accordés par l'administration (restauration, hébergement, ...),

  • dans la fonction publique d’État, le montant de la gratification et les conditions de son versement si l'étudiant peut y prétendre.

Gratification
Dans la fonction publique d'État, le stagiaire perçoit une gratification de 436,05 € pour 35 heures hebdomadaires de présence lorsque la durée du stage est au moins égale à 40 jours.
Cette gratification est due à partir du 1er jour du 1er mois de stage. Elle n'a pas le caractère d'un salaire.
En cas de suspension ou de résiliation de la convention de stage, la gratification est proratisée en fonction de la durée de stage effectuée.
Frais de déplacement
Dans la fonction publique d'État, les frais de transport en commun supportés par l'étudiant pour effectuer les trajets entre son domicile et le lieu de stage peuvent aussi être partiellement pris en charge par l'administration dans les mêmes conditions que pour les fonctionnaires. Le stagiaire qui effectue une mission dans le cadre de son stage bénéficie d'une prise en charge de ses frais dans les mêmes conditions que les fonctionnaires. Le lieu du stage indiqué dans la convention est considéré comme sa résidence administrative.

Références

Posté par pcassuto à 13:56 - - Permalien [#]

Enseignement supérieur : formations et diplômes jusqu'au niveau Bac + 2

Service-Public.fr : Le site officiel de l'administration françaisePar la Direction de l'information légale et administrative (Premier ministre). Ces formations, accessibles après le baccalauréat, préparent en 2 ans des étudiants dans des lycées (BTS, CPGE) ou des universités (DUT). Les "prépa" sont des classes qui préparent en 2 ans aux concours des grandes écoles commerciales, scientifiques et littéraires. La PACES est une 1ère année commune à 4 filières de la santé : médecine, dentaire, pharmacie et maïeutique.

Brevet de technicien supérieur (BTS) Ministère en charge de l'éducation

Brevet de technicien supérieur agricole (BTSA) Ministère en charge de l'agriculture et de la pêche

Diplôme universitaire de technologie (DUT) Ministère en charge de l'éducation

Classes préparatoires aux grandes écoles (CPGE) Ministère en charge de l'éducation

Première année commune des études de santé (Paces) Ministère en charge de l'éducation

Où s'adresser ?

Posté par pcassuto à 13:52 - - Permalien [#]
Tags :