http://www.adef06.org/resources/ARRIERE+PLAN.jpgProposition de loi tendant au développement, à l'encadrement des stages et à l'amélioration du statut des stagiaires
Un amendement modifie la gratification mensuelle minimale que doivent toucher les stagiaires dès le premier jour pour tout stage de plus de deux mois.
Elle passe de 12,5 % du plafond de la sécurité sociale, soit 436,05 euros, à 15 % de ce plafond, soit 523,26 euros.
En outre, un  amendement abaisse l'obligation de gratification des stages dans l'enseignement supérieur à tous ceux d'entre eux de plus d'un mois, tout en maintenant la durée minimale de deux mois pour les périodes de formation en milieu professionnel de l'enseignement secondaire.