En 2013, dans le cadre de son programme d'activité fixé par lettre de mission des ministres de l'enseignement supérieur et de la recherche et de la culture et de la communication, l'Inspection générale des bibliothèques (I.G.B.) a exercé sa mission d'évaluation et de contrôle. Voir le Rapport annuel de l'Inspection générale des bibliothèques 2013.
3. Etablissements d’enseignement supérieur et de recherche
Les inspections réalisées en 2013 auront permis de confirmer la manière dont les bibliothèques universitaires s’inscrivent dans les grandes évolutions connues au plan national, mais aussi de souligner quelques points d’attention qui freinent la « capitalisation » des initiatives :
• Le pilotage des services, le management de s personnels et la transversalité dans les organigrammes sont d’actualité, mais l’intégration de toute la documentation dans les SCD est insuffisamment formalisée ; d’autre part, les sites physiques restent trop dispersés,
• La gestion de la tension entre qualité des ressources et services offerts aux publics, l’implication des agents dans l’archivage et la valorisation des travaux de recherche sont des axes de progrès confirmés,
• L’érosion de la dépense documentaire et, par ailleurs, les collections et les ressources non signalées dans le SUDOC font peser une incertitude sur la mise à disposition des moyens documentaires, électroniques comme « papier »,
• Les projets de Learning centres, en lien avec les services de pédagogie et d’apprentissage, l’aide à la réussite des étudiants confirment les efforts de modernisation des bibliothèques ; toutefois le nombre de salles dédiées au travail en groupe ou au travail individuel demeure insuffisant,
• L’évolution favorable de la coopération documentaire, la mutualisation des compétences et des responsabilités entre les bibliothèques, l’optimisation de la gestion et des pratiques ne suffisent pas à enrayer la baisse du nombre d’inscrits, même si la fréquentation et le nombre des prêts, ou des téléchargements, augmentent. Télécharger le Rapport annuel de l'Inspection générale des bibliothèques 2013.
3. Etablissements d’enseignement supérieur et de recherche
3.1. La documentation interuniversitaire parisienne
3.2. Le service commun de la documentation de l’université de Strasbourg
3.3. Le service commun de la documentation de l’université de Haute-Alsace
3.4. Le service commun de la documentation de l’université de Bretagne Occidentale