Les prévisions d’embauche exprimées par les employeurs progressent de 5,4 % en 2014 pour s’établir à 1 700 500 projets, répartis dans les 388 bassins d’emplois français (métropole, DOM et Mayotte), soit 87 500 projets supplémentaires par rapport à 2013. La part des établissements qui envisagent de recruter passe de 19,57 % à 18 % en un an, ce qui se traduit par une hausse du nombre moyen d’intentions d’embauche par établissement recruteur (+ 6,8 %). Près de la moitié des recrutements envisagés sont des emplois durables (CDI ou CDD de six mois ou plus). La majeure partie des projets annoncés est motivée par une anticipation de surcroît d’activités (42,7 %). Avec 13 % des intentions d’embauche, l’hôtellerie-restauration et les services aux entreprises constituent toujours les premiers pôles de recrutement national, talonnée par le secteur de la santé et de l'action sociale (11 %). Figurent parmi les profils les plus demandés, plusieurs métiers de services aux particuliers comme les animateurs socioculturels, les aides à domicile ou les aides ménagères, les serveurs de café et de restaurant, les employés de l’hôtellerie. Les services aux entreprises offrent également de nombreuses opportunités, soit sur des postes opérationnels et peu qualifiés (agents d’entretien de locaux, manutentionnaires), soit sur des postes de cadres (ingénieurs, cadres d’études et R&D en informatique). Les contrats saisonniers représentent 39,2 % des anticipations d’embauche, en hausse notable par rapport à 2013 (+ 3,4 points). La proportion de projets de recrutement considérés comme difficiles par les employeurs atteint 35,7 % et baisse de 5,7 points par rapport à 2013. La métallurgie, les industries manufacturières, le secteur du commerce et de la construction sont particulièrement affectés. Selon les employeurs, ces difficultés sont le plus souvent liées aux profils inadéquats ou à la pénurie de candidats. La formation des salariés reste selon eux le meilleur moyen de remédier à ces difficultés.
Enquête besoins en main-d’œuvre 2014. - Pôle emploi, Centre de recherche pour l'étude et l'observation des conditions de vie. - Paris : POLE EMPLOI, 2014. - 73 p.
Consulter l'enquête sur le site de Pôle emploi dédié au BMO