Magazine d’information sur la formation et l’orientation en Champagne-Ardenne, Téléchargez Arifor Mag n°39 [1.6 Mo]. Au sommaire du n°39.
Les Métiers de l’orientation ou comment aider à trouver sa voie
Dans le champ de l’orientation, œuvre un grand nombre de professionnels - les, avec des missions et compétences communes mais aussi des spécificités. Qui sont-ils ? Arifor mag dresse une typologie des intitulés et missions des professionnels - les champardennais - es faisant partie du service public de l’Orientation et de leurs partenaires.
Il n’est requis aucun diplôme particulier pour les professionnels de l’orientation, exception faite des conseillers d’orientation psychologues, recrutés sur concours par l’Education nationale et titulaires d’un diplôme d’Etat et des psychologues du travail, titulaires d’un DESS ou d’un Master 2 en Psychologie. Ceci ne dispense pas, bien sûr, les autres professionnels de l’information et de l’orientation de se former ou de faire valider leur expérience. D’ailleurs, ces dernières années, des certifications ont vu le jour.
On peut distinguer entre les diplômes universitaires, la licence professionnelle « conseil, emploi, formation », les titres professionnels (comme celui de « conseiller en insertion professionnelle » proposé par l’Afpa), les certificats (comme le CQP de formateur- consultant) ou la nouvelle licence sciences humaines et sociales mention travail, formation, orientation, créée en janvier 2014 par le Cnam. À ces professionnels-les du conseil et de l’information en orientation, insertion ou à l’emploi, s’en ajoutent d’autres qui exercent dans les Cap emploi, les organismes consulaires, des associations, des services de ressources humaines. Avec l’instauration de nouveaux dispositifs tels que le conseil en évolution professionnelle et le compte personnel de formation (loi juin 2013), ces métiers sont encore amenés à évoluer dans leurs professionnalisations et pratiques.
Quel est le rôle d’un conseiller d’orientation psychologue (f/h) ?
Le conseiller-ère d’orientation-psychologue accompagne les élèves dans la construction de leur parcours de formation et d’insertion en les aidant à développer des compétences à s’orienter tout au long de la vie. e n lien avec les équipes éducatives, il assure et coordonne l’organisation de l’information des élèves sur les métiers et les formations, les procédures d’orientation et d’affectation. Dans le cadre d’entretiens individuels, il accueille les élèves et / ou leurs familles à partir de la 6e afin de les aider à faire le point sur leur situation, à faire le choix le plus approprié en regard de leurs aptitudes, résultats scolaires, intérêts...
Il peut, si besoin, proposer un bilan d’intérêts, de motivation. Il participe activement, en lien avec les équipes éducatives, à la prévention du décrochage scolaire par un accompagnement des élèves les plus fragiles. o ù exerce-t-il ? l e conseiller d’orientation psychologue travaille à la fois au sein d’une équipe au CIO (Centre d’Information et d’Orientation) où il assure une permanence d’accueil tout public et dans 2 ou 3 établissements scolaires de l’enseignement secondaire.
Quelles formations doit-on suivre ?
Il faut réussir un concours d’entrée ouvert aux titulaires d’une licence en psychologie (bac+3). Une fois le concours réussi, ils suivent la formation rémunérée du DECOP (diplôme d’état de conseiller d’orientation-psychologue) pendant 2 ans. Cette formation se déroule dans l’un des quatre centres de Lille, Rennes, Aix-Marseille, Paris.
Quelles sont les qualités requises pour exercer ce métier ?
Les interlocuteurs du conseiller-ère sont nombreux : adultes, jeunes collégiens et lycéens, étudiants, enseignants... Le sens du relationnel, la bienveillance, l’écoute, l’empathie sont des qualités nécessaires. Il faut également s’approprier la documentation sur les formations et professions, afin de conseiller au mieux les consultants dans leur choix de formation et les aider à élaborer des parcours réalistes.
Pourquoi insistez-vous sur l’écoute, sur la nécessité d’une attitude empathique ?
La licence de psychologie, obligatoire pour passer le concours, prend là tout son sens : les connaissances et compétences acquises dans ce domaine permettent véritablement de s’adapter au profil des élèves que nous rencontrons, d’avoir à leur égard une véritable qualité d’écoute, d’avoir une perception fine de leur attentes. Chacun doit pouvoir élaborer un projet personnel et professionnel en allant au-delà des représentations qu’il possède sur les formations et /ou métiers dans lesquels il se projette. Représentations contre lesquelles il faut quelquefois lutter par le biais de mises en situations telles que des immersions en formation, stages en entreprise, ...
Le métier en une phrase ?
Une contribution à l’égalité des chances en incitant les personnes à valoriser au mieux leur potentiel, quels que soient leurs capacités et leur milieu d’origine. Téléchargez Arifor Mag n°39 [1.6 Mo].