http://www.cariforef-pdl.org/admin/telechargement_CARIFOREF/ficTelecharge_1/images_carif/bandeau_plateforme.jpgLe Répertoire national des certifications professionnelles (RNCP) a été créé dans le cadre de la loi de modernisation sociale de 2002. Il met à disposition des personnes, des entreprises et des informateurs une présentation de l’offre de certification lisible.

Le RNCP présente l’offre de certification lisible, actualisée et classée par domaine d’activité et par niveau, sauf pour les Certificats de qualification professionnelle (CQP).
Deux modalités existent pour être enregistrées au RNCP. Les diplômes et titres à finalité professionnelle délivrés au nom de l’État et créés après avis d’instances consultatives, auxquelles les organisations représentatives d’employeurs et de salariés sont parties prenantes, sont enregistrés de droit.
Pour les autres, les organismes doivent faire une demande d’enregistrement. C’est le cas pour 46 organismes détenteurs des certifications en cours enregistrées dans la région. Sur les 46 certifications enregistrées en Pays de la Loire, 8 le sont au niveau I, 17 au niveau II, 13 au niveau III, 4 au niveau IV et 4 au niveau V.
Les organismes qui obtiennent l’enregistrement, enregistré au Journal officiel, sont alors détenteurs de leur certification, déclarée certifiante. Un élément de reconnaissance souvent important pour obtenir les financements des formations.

Des certifications à fort ancrage territorial et reconnues par les professionnels
19 organismes ligériens ont engagé en 2013 une démarche pour déposer une demande d’enregistrement.
La procédure d’enregistrement de la saisine jusqu’à parution au Journal officiel peut prendre de 7 à 9 mois.
14 dossiers ont été examinés en commission certification/Validation des acquis (VAE) du Comité de coordination régional de l'emploi et de la formation professionnelle (CCREFP) : 1 titre de niveau I, 4 titres de niveau II, 4 titres de niveau III, 2 titres de niveau IV et 3 titres de niveau V. Les avis sont transmis à la commission spécialisée nationale qui proposera un avis d’enregistrement ou non au ministre. Les enregistrements sont réalisés pour une durée de 3 à 5 ans.
8 titres nouveaux ont fait l’objet d’une demande d’enregistrement et cinq dossiers d’une demande de renouvellement. Les domaines d’activité sont très divers comme le montre la liste ci-dessous. Il s’agit de certifications qui ont un vrai ancrage territorial, qui sont reconnues par le milieu professionnel et qui, pour être enregistrées, doivent montrer un bon taux d’insertion des personnes titulaires de la certification.
Au niveau national, 76 % des dossiers font l’objet d’un avis favorable, 8 % d’un avis défavorable et 16 % d’un ajournement ou d’un report.
Consulter le site du RNCP