Une étude de la Direction de l'Evaluation, de la Prospective et de la Performance (DEPP), révèle qu'en février 2013, sept mois après leur sortie de formation en CFA, 65% des apprentis ont décroché un emploi.
Ces chiffres sont moins bons que ceux de l'année 2012.
Les résultats de l'étude montrent également que le diplôme reste toujours un facteur essentiel dans l'insertion de ces jeunes.
Seulement un tiers des sortants non diplômés est en poste contre trois quarts pour les diplômés de BTS.
Les autres facteurs qui influent sur les taux d'emploi constatés sont le contexte économique local d'une académie à l'autre, et les différences de niveau de formation des sortants.
Sources : ARFTLV et DEPP.