Carif Oref Midi-PyrénéesEn février 2013, sept mois après leur sortie de formation en CFA, 65 % des apprentis sont en emploi, 30 % sont au chômage et 5 % sont inactifs. Lorsqu’ils travaillent, 59 % des jeunes ont un emploi à durée indéterminée, 26 % à durée déterminée, 8 % un emploi aidé et 7 % seulement exercent en intérim. Le diplôme est prépondérant, mais le taux d’emploi dépend fortement du niveau de diplôme préparé et de sa spécialité. Le taux d’emploi des jeunes ayant un bac professionnel varie de 65 % dans la spécialité des technologies industrielles à 82 % dans la spécialité du bâtiment ou celle du génie civil. La part des jeunes en emploi quelques mois après la fin des études en CFA dépasse 70 % dans six académies : Versailles, Paris, Rennes, Lyon, Nantes et Grenoble. Seules les académies des DOM ont un taux d’emploi inférieur à 50 %. Midi-Pyrénées se situe dans la moyenne nationale, avec un taux compris entre 63,9 % et 70 %.

Ministère de l'Education nationale, Depp, Note d’information, n°04, mars 2014, 4 p.