Logo de l'Agence Régionale de la Formation tout au long de la vie (ARFTLV Poitou-charentes)En cette "année de la mixité des métiers", le gouvernement a lancé le 6 mars une plateforme pour renforcer la mixité professionnelle. En effet, l'emploi féminin se concentre dans une douzaine de familles professionnelles sur un total de 87 et au contraire, certaines professions sont marquées par une désaffection des hommes. Cette non-mixité a des conséquences en termes d'emploi et de compétitivité car elle réduit les compétences et expériences disponibles sur le marché du travail et le vivier de talents.
A l'origine, un constat de la Dares dans une étude publiée en décembre 2013 : la "ségrégation professionnelle", même si elle diminue depuis trente ans, est encore tenace surtout chez les femmes. Près de la moitié d'entre elles se concentrent dans une dizaine de métiers alors que les dix professions qui concentrent le plus d'hommes ne concernent que 31 % d'entre eux. Suite de l'article...