La journée internationale des droits des femmes est célébrée chaque année le 8 mars. Présidentes, chancelières, ministres : des femmes se hissent petit à petit au sommet du pouvoir en Europe. Retour sur le nombre de femmes ministres au sein des gouvernements des 28 Etats membres.
Elles sont encore peu nombreuses à faire partie du club très fermé des Chefs d'Etat ou de gouvernement : Angela Merkel, Chancelière fédérale d'Allemagne, Laimdota Straujuma, Premier ministre de Lettonie, Helle Thorning-Schmidt, Premier ministre du Danemark, Alenka Bratušek, Premier ministre de Slovénie, ou encore Dalia Grybauskaite, Présidente de la Lituanie.
Ce sont les pays nordiques qui se rapprochent le plus de la parité, mais en règle générale, les femmes restent minoritaires dans toutes les assemblées.
Avec 54,17% de femmes ministres et un gouvernement paritaire depuis 1994, la Suède est le champion de la parité.
L'Italie occupe la deuxième place du podium depuis le nouveau gouvernement paritaire formé par Matteo Renzi en février 2014. Suivent ensuite la France (47,62 %), la Finlande (47,37 %), les Pays-Bas (46,67 %) et le Danemark et l'Allemagne (ex aequo à 40 %).
Derrière, une poignée de pays parviennent à quelque 20 % de femmes au sein de leur gouvernement : la Slovénie (21,43 %), le Portugal (20 %), la Croatie (19,05 %) et le Royaume-Uni (18,18 %).
La Lituanie (6,67 %), la Slovaquie (6,67 %) et la Grèce (5,26 %) sont les mauvais élèves de ce classement.
La moyenne européenne s'établit ainsi à 26,59 %. Suite...