Site institutionnelValidation des Acquis et de l'Expérience
Procédure de la validation des acquis :
Les candidats qui souhaitent reprendre des études en application du décret du 23 août 1985 doivent se mettre en relation avec le conseiller en formation continue en charge de leur domaine d'activité.
NB : Lorsque la demande porte sur une validation d'études, les candidats doivent se renseigner auprès du service scolarité de l'UFR ou de l'institut concerné.
Lorsqu'un candidat souhaite s'engager dans une démarche de VAE pour l'obtention de tout ou partie d'un diplôme, il doit :

  • identifier le diplôme délivré par l'Université de Rouen auquel il souhaite postuler. En cas de besoin il peut être aidé, soit par la Mission VAE, soit par un conseiller en formation continue.
  • adresser à la mission VAE (par courrier électronique si possible) un CV détaillé qui permettra d'examiner la recevabilité de sa demande.
    En cas d'avis favorable, le candidat reçoit ensuite un dossier VAE à compléter.

Tarif :
564 euros par diplôme postulé (hors droits d'inscription au diplôme)

Contact :
Mission VAE
Accueil :
Véronique TINEL
Tél. : 02 35 14 60 73
Conseiller VAE :
Guy DUFRAUX
Tél. : 02 35 14 65 02
Fax :02 35 14 60 72
Mail :
vae@univ-rouen.fr

Le cadre réglementaire de la validation des acquis
La validation des acquis dans l'enseignement supérieur repose sur deux dispositifs réglementaires qui sont complémentaires :

  1. Validation des études, acquis personnels et professionnels
    Le décret du 23 août 1985 permet à un candidat n'ayant pas les titres requis d'accéder aux différents niveaux de l'enseignement supérieur (post- baccalauréat) en prenant appui sur l'expérience personnelle ou professionnelle, les formations suivies par le candidat, quel qu'en ait été le dispensateur, et les connaissances acquises hors de tout système de formation.

  2. Validation des acquis de l'expérience (VAE)
    La loi de Modernisation Sociale du 17 janvier 2002 et le décret d'application 2002-590 du 24 avril 2002 ont élargi les possibilités de validation des acquis dans l'enseignement supérieur. (dispositions intégrées dans le Code de l'Education aux articles L613-1 à L613-5)
    En effet, toute personne qui a exercé pendant au moins trois ans une activité professionnelle, salariée, non salariée ou bénévole, en rapport avec l'objet de sa demande, peut demander la validation des acquis de son expérience pour justifier tout ou partie des connaissances et des aptitudes exigées pour l'obtention d'un diplôme outitre délivré, au nom de l'Etat, par un établissement d'enseignement supérieur.