RhoneAlpes-Orientation.orgLa Conférence des directeurs de service universitaire de formation continue a publié un "Vademecun VAE et doctorat". Il a été rendu public en novembre 2013

Il a été réalisé par le groupe VAE de la CDSUFC,  "nourri par les travaux et débats d'universités qui l'ont déjà expérimenté avec succès ". "Nul doute que la dernière étape, celle de la délivrance de l'habilitation à diriger les recherches sera franchie très prochainement", espère Martine Carette, ancienne présidente de la CDSUFC.

"A ce jour, l'application du dispositif VAE à l'obtention de tout ou partie du doctorat reste encore inégale sur le territoire", relève le vademecum.
Selon une note de la Depp de décembre 2013, le doctorat représente autour de 1 % » des validations octroyées pour une VAE dans le supérieur.
"Le point de croisement juridique central est la modalité de constitution des jurys", indique le groupe VAE de la CDSUFC, qui a réalisé ce vademecum.

Pour formaliser les compétences des chercheurs, le groupe s'est notamment appuyé sur le "référentiel d'activités professionnelles du métier de chercheur-e" élaboré par le CNRS.

L'équité d'évaluation "entre les candidats obtenant leur doctorat par la formation et ceux l'acquérant par la VAE est au cœur des préoccupations des membres du jury VAE".

 D'après la dépêche AEF n° 190735, accessible aux abonnés uniquement.