22 février 2014

CCREFP Comité de Coordination Régional de l’Emploi et de la Formation Professionnelle - Corse

Gip Corse CompétencesEchanger, informer et consulter :  
Comité prévu par la loi de modernisation sociale de janvier 2002, il a pour mission de favoriser la concertation entre les différents acteurs régionaux afin d'assurer une meilleure coordination des politiques de formation professionnelle et d'emploi.
Il permet de favoriser un fonctionnement tripartite associant l'État, le Conseil Régional et les organisations socioprofessionnelles.
Le CCREFP est un lieu d'échange pour traiter des questions d'emploi et de formation professionnelle, un lieu de concertation et de coordination pour optimiser l’action des différents acteurs de la formation.
Le CCREFP est informé d'un certain nombre de réalités régionales. L'information est d'ailleurs souvent prévue par les textes comme par exemple, l'information par les services de l'Etat du montant des sommes collectées au titre de la taxe d'apprentissage…
Le CCREFP est consulté sur un certain nombre de sujets pour lesquels il doit émettre un avis : notamment  l'avis préalable à l'adoption du Contrat de Plan Régional du Développement de la Formation Professionnelle (CPRDFP)…..
 
Partager, coordonner sur la formation et l’emploi en Corse :
Le CCREFP est placé sous la coprésidence du Préfet de Corse et du Président du Conseil Exécutif de Corse. Ce comité réunit les représentants des services régionaux de  l’Etat, les représentants de la Collectivité Territoriale de Corse, les représentants des organisations syndicales de salariés et les représentants des organisations d’employeurs et des chambres consulaires.
La mission principale du CCREFP de Corse est la conduite opérationnelle du CPRDFP, son suivi et son évaluation.  Le CPRDFP a pour objet de coordonner régionalement les politiques de formation professionnelle de l’Etat et de la Collectivité Territoriale de Corse autour d’objectifs communs. Son champ couvre l’ensemble de la formation professionnelle initiale et continue des jeunes et des adultes.
Le CCREFP de Corse est organisé autour de 4 commissions qui suivent les six orientations du CPRDFP :
1/ la commission Formation Tout au Long de la Vie
2/ la commission Alternance
3/ la commission Accueil, information, Orientation, Accompagnement
4/ la commission du Schéma des Formations Sanitaires et Sociales
Le secrétariat permanent du CCREFP est assuré par le GIP Corse compétences.
Le secrétariat technique du CCREFP est assuré par le GIP Corse compétences.

Posté par pcassuto à 16:04 - - Permalien [#]


Mission d’Appui aux acteurs du Fonds Social Européen (FSE) - Corse

Gip Corse Compétences« Le FSE : aide financière à la création d’emplois plus nombreux et de meilleure qualité »
En France, plus de 5 milliards d’euros seront investis par le FSE entre 2007 et 2013, voire 2014, dont près de 83% pour l’objectif « Compétitivité régionale et emploi » dédié aux 22 régions de la France métropolitaine.
La mise en œuvre de cet objectif repose sur des orientations stratégiques définies dans un Programme opérationnel national. Ce document présente les objectifs à atteindre, le type d’opérations pouvant être mises en œuvre et les bénéficiaires possibles, ainsi que les axes d’intervention stratégiques du FSE et les priorités transversales auxquels les projets doivent répondre.
Synthétiquement, le Programme opérationnel national comporte 5 axes :

  • Axe 1 : Contribuer à l’adaptation des travailleurs et des entreprises aux mutations économiques
  • Axe 2 : Améliorer l’accès à l’emploi des demandeurs d’emploi
  • Axe 3 : Renforcer la cohésion sociale, favoriser l’inclusion sociale et lutter contre les discriminations
  • Axe 4 : Investir dans le capital humain et la mise en réseau, l’innovation et les actions transnationales
  • Axe 5 : Assistance technique (dédiée aux gestionnaires du FSE). Suite...

Posté par pcassuto à 11:55 - - Permalien [#]

Contrat d’objectifs et de moyens (COM) apprentissage - Corse

Gip Corse CompétencesL’apprentissage comme levier d’emploi
86%, c’est le taux d’apprentis qui trouvent du travail trois ans après l’obtention de leur diplôme. L’apprentissage constitue donc un véritable marchepied à l’emploi. C’est pourquoi, les Contrats d’objectifs et de moyens disposent d’une feuille de route et sont dotés de moyens afin de parvenir à atteindre le seuil de 600 000 apprentis d’ici fin 2015. Le COM a donc vocation à financer des opérations d’investissement, comme par exemple la création de solution d’hébergement pour les jeunes en formation ou encore la rénovation ou la réorganisation de centres de formation d’apprentis. Ces projets doivent répondre aux besoins des acteurs économiques de la région et être discutés en concertation au sein du Comité de coordination régional de l’emploi et de la formation professionnelle (CCREFP). De plus, d’autres subventions peuvent être accordées pour l’ouverture de nouvelles places de formation en apprentissage voire même pour l’amélioration des conditions de vie des apprentis.

L’apprentissage : Une orientation professionnelle proche du monde du travail :
L’apprentissage constitue une voie privilégiée pour pénétrer un tissu économique riche en PME. Cette voie de formation garantit aux jeunes une insertion professionnelle durable puisque 80% d’entre eux trouvent un emploi à l’issue de la formation. Signé en 2011 par L’Etat et la Collectivité Territoriale de Corse, le COM apprentissage renforce ainsi la politique en faveur de l’apprentissage sur l’île, avec un objectif de 500 apprentis de plus d’ici à 2015. Doté de 10 millions d’euros sur la période, ces crédits servent au financement d’une palette complète d’actions destinées à développer et adapter l’offre de formation, à faciliter l’apprentissage pour les travailleurs handicapés, à accompagner les apprentis dans le cadre de la mobilité, ou encore à renforcer les relations CFA – réseaux d’accueil – entreprises pour éviter la rupture de contrat ou l’abandon de l’apprentissage.

Posté par pcassuto à 11:55 - - Permalien [#]

PRITH Plan Régional d’Insertion des Travailleurs Handicapés

Gip Corse CompétencesUn outil au service des travailleurs handicapés
La loi n°2011-901 du 28 juillet 2011 portant dispositions relatives à la politique du handicap, précise dans son titre II, article L. 5211-5 que :
« Tous les cinq ans, le service public de l’emploi élabore, sous l’autorité du représentant de l’Etat dans la région, un plan régional pour l’insertion des travailleurs handicapés ». Ce plan coordonné avec les politiques d’accès à la formation et à la qualification professionnelles des personnes handicapées, comprend :

  • Un diagnostic régional réalisé avec la collaboration des référents pour l’insertion professionnelle des maisons départementales des personnes handicapées ;
  • Un plan régional pour l’insertion des personnes handicapées comportant des axes d’intervention et des objectifs précis ;
  • Des indicateurs régionaux de suivi et d’évaluation des actions menées au niveau régional.

Dans ce contexte, le Plan régional d’Insertion des travailleurs handicapés (PRITH) a ainsi pour objectif premier de faciliter et accélérer le parcours vers l’emploi des travailleurs en situation de handicap.

Il est piloté à l’échelle de la région, permettant ainsi une action cohérente rassemblant les acteurs de l’emploi, de la formation et de l’insertion et couvre 4 axes principaux :

  • L’accès à la formation professionnelle ;
  • L’accès à l’emploi ;
  • La sensibilisation des employeurs ;
  • Le maintien dans l’emploi.

Ces 4 axes d’action sont complétés par une mission « innovation – expérimentation – observation ».

Un plan d’action adapté aux besoins du territoire.
L’Etat, la Collectivité territoriale de Corse et l’Agefiph PACA-Corse ont décidé de se regrouper pour assurer la mise en œuvre du Plan régional d’insertion professionnelle des travailleurs handicapés (PRITH) et de confier son animation au GIP « Corse Compétences », support de l’équipe de coordination du plan.
L’équipe intervient auprès du comité de pilotage dans le cadre d’une fonction régionale de coordination et de développement, en appui à la définition et à la mise en œuvre de la politique régionale d’insertion.

Le comité de pilotage régional, présidé par le préfet de région, est l’instance décisionnaire du plan et s’assure de l’atteinte des objectifs fixés. Il rassemble de nombreux partenaires comme la DIRECCTE, l’Agefiph, Pôle Emploi ou Cap emploi, etc. L’implication de tous ces partenaires apporte une complémentarité et une cohérence dans l’action menée en faveur de l’emploi des travailleurs handicapés.

Son action se décline également au niveau départemental.

Posté par pcassuto à 11:55 - - Permalien [#]

Observatoire économique régional

Gip Corse CompétencesMaîtriser l’information pour agir stratégiquement
Financé par la Collectivité Territoriale de Corse et par le Fonds européen de développement régional dans le cadre du Programme Opérationnel 2007-2013 « Compétitivité régionale et emploi », l’Observatoire économique régional concrétise la volonté de la CTC (délibération n°11/108 AC de l’Assemblée de Corse en date du 26 mai 2011 ) et des services de l’Etat de mutualiser le recueil d’une information pertinente, structurée et fiable de l’économie Corse. Suite...

Posté par pcassuto à 11:55 - - Permalien [#]


Service civique

Gip Corse CompétencesLes dispositifs emploi formation insertion présentent des mesures législatives ou réglementaires, nationales ou régionales. Consulter les fiches.
Service civique
Présentation :
L’objectif du service civique est d’offrir à tous (en priorité les 16 - 25 ans) l’opportunité de s’engager pour une durée déterminée dans une mission, en France ou à l’étranger, au service de la collectivité et de l’intérêt général dans des domaines d’actions reconnus prioritaires pour la Nation. Il existe plusieurs formes de service civique. La forme principale est l’engagement de service civ ique qui s’adresse uniquement aux jeunes de 16 à 25 ans. Les personnes âgées de plus de 25 ans peuvent effectuer un volontariat de service civique. Le service civique englobe également d’autres formes de volontariats : les volontariats internationaux (volontariat de solidarité internationale, volontariat international en entreprise, volontariat international en administration, service volontaire européen) et le volontariat de sapeur - pompier. Cette fiche décrit le cadre réglementaire pour l'engagement et le volontariat de service civique. Suite...

Posté par pcassuto à 11:54 - - Permalien [#]

Présentation du CARIF OREF - Corse

Gip Corse CompétencesCARIF Centres d'animation, de ressources et d'information sur la formation
Diffuser et mailler l’information sur la formation
Avoir l’information, c’est déjà pénétrer le monde de l’emploi. C’est tout le sens de l’action des Centres d'animation, de ressources et d'information sur la formation (CARIF). Ils assurent deux fonctions essentielles :
- donner l’accès à l'information sur la formation professionnelle, sur les droits et les voies d'accès à la formation afin de favoriser la formation tout au long de la vie ;
- apporter un appui aux réseaux d'informateurs locaux dans leurs missions d'information, d'orientation, d'insertion et de formation.
Ces deux fonctions se traduisent par des actions concrètes de formations à destination des professionnels, d’animation de réseaux professionnels mais aussi de mise à disposition d’une base de données nationale, en ligne, sur les formations disponibles pour les jeunes ou les demandeurs d’emploi.
Informer, professionnaliser et animer
Créé en juin 2012 et financé par l’Etat, la Collectivité Territoriale de Corse et le Fonds Social Européen dans le cadre du Programme opérationnel « Compétitivité régionale et emploi 2007-2013 », le CARIF de Corse s’articule autour de trois missions.
La première mission constitue le cœur de métier du CARIF : informer sur la formation et l’offre de formation. Cette information, pour être efficace doit être accessible à tous, professionnels comme grand public et être actualisée dans les meilleurs délais.
Deux sites gérés par le CARIF assurent cette mission :
www.fiore-corse.net qui centralise l’information sur l’offre de formation en région
www.corse-competences.fr qui regroupe l’information relative aux problématiques d’orientation et d’insertion professionnelle. Suite...

Posté par pcassuto à 11:54 - - Permalien [#]
Tags :

Présentation du Groupement GIP Corse Compétences

Gip Corse CompétencesMutualiser l’action pour être plus efficace
Les Groupements d’Intérêt Public (GIP) sont nés de la volonté d’institutions publiques et/ou privées d’agir ensemble, sur un territoire donné, avec une mission d’intérêt général spécifique. Les groupements, constitués de ses partenaires, mettent en commun des moyens humains et financiers au service d’objectifs partagés pour une plus grande efficacité d’action. Les GIP peuvent agir sur différentes thématiques comme la recherche, la sécurité routière, les espaces naturels, la santé, le handicap, l’emploi, le développement économique, etc.

Notre mission : la dynamique de l’emploi en Corse
Le GIP Corse Compétences est le fruit d’un partenariat entre l’Etat et la Collectivité Territoriale de Corse (CTC) qui en assurent l’administration. Il a pour mission de stimuler et faciliter les coopérations entre les acteurs publics et socioéconomiques régionaux intervenant dans le champ de l’activité économique, de l’emploi, de la formation et de l’insertion professionnelle en Corse. Il constitue en ce sens un véritable outil partagé au service du développement économique dans toutes ses composantes, sur l’ensemble du territoire de la Corse, et déploie son action au travers des dispositifs opérationnels suivants :
 
L’Observatoire Régional Emploi Formation (OREF) : observer, analyser, anticiper.
L’OREF a pour objet de produire des statistiques et des études thématiques relatives à l’évolution des emplois, qualifications et compétences sur les territoires, en appui à l’élaboration et au suivi des politiques d’intervention régionales du champ emploi, formation, insertion professionnelle.
 
Le Centre d’Animation, de ressources et d’Information sur la Formation (CARIF) : informer, professionnaliser et animer.
Le CARIF est chargé de construire et de diffuser, auprès des professionnels et du grand public, l’information sur l’offre de formation. Il agit également pour favoriser la professionnalisation des acteurs du champ emploi-formation-insertion. Enfin, il vient en appui à la mise en œuvre des politiques publiques relevant de ce champ, tel que le service public de l’orientation.
 
Le Contrat d’Objectifs et de Moyens pour le développement de l’apprentissage (COM Apprentissage) en région : dynamiser l’apprentissage.
Parce que 80% des apprentis trouvent un emploi à l’issue de leur formation, le COM Apprentissage est présent pour promouvoir l’apprentissage et optimiser l’insertion des jeunes, au travers d’un panel d’actions tels que l’accompagnement à la mobilité, l’hébergement, les relations avec les entreprises, etc.
 
Le Plan Régional d’Insertion des Travailleurs Handicapés (PRITH) : faciliter l’accès à l’emploi.
Le PRITH a vocation à faciliter l’accès à l’emploi des travailleurs handicapés au travers d’actions de formation, de sensibilisation des employeurs publics et privés et de maintien dans l’emploi.
 
La mission d’appui aux acteurs du Fonds Social Européen (FSE) : accompagner les porteurs de projets.
La mission est destinée à accompagner le montage de projets cofinancés par le Fonds Social Européen. Il s’agit principalement de projets destinés aux publics les plus en difficultés en matière d’insertion sociale et professionnelle La mission apporte une aide technique, administrative et financière aux candidats ou aux structures qui bénéficient déjà du FSE pour le déploiement de leurs actions.
 
L’Observatoire Economique Régional : maîtriser l’information pour agir stratégiquement
L’observatoire économique produit des travaux statistiques et d’études destinés à collecter, produire et diffuser une information structurée et fiable de l’économie Corse, permettant aux décideurs d’agir de manière stratégique mais aussi prospective.
L’observatoire économique intègre également un volet « Observation des prix », notamment un suivi régional du prix des biens de consommation courante.
 
Enfin, le GIP Corse Compétences assure le secrétariat de deux instances :
  • Le secrétariat du Comité de coordination régional de l’emploi et de la formation professionnelle (CCREFP),
  • Le secrétariat du Comité régional de l’information économique et sociale (CRIES).

Posté par pcassuto à 11:54 - - Permalien [#]

Programme régional de formation – PRF / Aide à la mobilité - Corse

Gip Corse CompétencesLes dispositifs emploi formation insertion présentent des mesures législatives ou réglementaires, nationales ou régionales. Consulter les fiches.
Programme régional de formation – PRF / Aide à la mobilité
Les différentes lois de décentralisation ont confié à la région le rôle de pilote dans la mise en œuvre des politiques de formation professionnelle continue et d’apprentissage. Désormais la région « définit et met en œuvre la politique régionale pour les jeunes et les adultes à la recherche d’un emploi ou d’une nouvelle orientation professionnelle ». Dans ce cadre la direction de la fo rmation s’est attachée à construire un Programme Régional de Formation qui réponde aux besoins du tissu économique local, permette de dynamiser l’alternance et de renforcer les pratiques de qualité dans le système de formation. L’accès à la formation doit être assuré pour le public sur l’ensemble du territoire de manière équitable. Suite...

Posté par pcassuto à 11:52 - - Permalien [#]

Obligation d'emploi des travailleurs handicapés - Corse

Gip Corse CompétencesLes dispositifs emploi formation insertion présentent des mesures législatives ou réglementaires, nationales ou régionales. Consulter les fiches.
Obligation d'emploi des travailleurs handicapés
Présentation :
Tout employeur de 20 salariés ou plus est tenu d'employer, à temps plein ou à temps partiel, des travailleurs handicapés dans la proportion de 6 % de l'effectif total de ses salariés. Les salariés en CDI à temps plein et les travailleurs à domicile sont p ris en compte intégralement pour le calcul de l’effectif. Les autres (CDD, intérim...) le sont au prorata de leur présence au cours des 12 mois précédents (sauf s’ils remplacent un salarié absent). Les salariés handicapés dont la durée de travail est supér ieure ou égale à la durée légale ou conventionnelle sont décomptés dans la limite d’une unité (comme un temps complet). Les autres pour une demi - unité. Pour le calcul de l’obligation, chaque unité est multipliée par le nombre de jours de présence, rapporté à l’année. Une entreprise qui entre dans le champ de cette obligation, soit au moment de sa création, soit en raison de l'accroissement de son effectif, dispose d’un délai de 3 ans pour se mettre en conformité avec cette obligation. A défaut d’atteindre le seuil obligatoire, les employeurs sont tenus de verser une contribution à l’Agefiph, association de gestion du fonds pour l'insertion professionnelle des personnes handicapées. Cette contribution est fonction du nombre de bénéficiaires manquants, de la taille de l’entreprise, des efforts consentis par l'employeur et des conditions d'aptitude particulières exigées le cas échéant pour certains emplois. Suite...

Posté par pcassuto à 11:50 - - Permalien [#]