Gip Corse CompétencesL’apprentissage comme levier d’emploi
86%, c’est le taux d’apprentis qui trouvent du travail trois ans après l’obtention de leur diplôme. L’apprentissage constitue donc un véritable marchepied à l’emploi. C’est pourquoi, les Contrats d’objectifs et de moyens disposent d’une feuille de route et sont dotés de moyens afin de parvenir à atteindre le seuil de 600 000 apprentis d’ici fin 2015. Le COM a donc vocation à financer des opérations d’investissement, comme par exemple la création de solution d’hébergement pour les jeunes en formation ou encore la rénovation ou la réorganisation de centres de formation d’apprentis. Ces projets doivent répondre aux besoins des acteurs économiques de la région et être discutés en concertation au sein du Comité de coordination régional de l’emploi et de la formation professionnelle (CCREFP). De plus, d’autres subventions peuvent être accordées pour l’ouverture de nouvelles places de formation en apprentissage voire même pour l’amélioration des conditions de vie des apprentis.

L’apprentissage : Une orientation professionnelle proche du monde du travail :
L’apprentissage constitue une voie privilégiée pour pénétrer un tissu économique riche en PME. Cette voie de formation garantit aux jeunes une insertion professionnelle durable puisque 80% d’entre eux trouvent un emploi à l’issue de la formation. Signé en 2011 par L’Etat et la Collectivité Territoriale de Corse, le COM apprentissage renforce ainsi la politique en faveur de l’apprentissage sur l’île, avec un objectif de 500 apprentis de plus d’ici à 2015. Doté de 10 millions d’euros sur la période, ces crédits servent au financement d’une palette complète d’actions destinées à développer et adapter l’offre de formation, à faciliter l’apprentissage pour les travailleurs handicapés, à accompagner les apprentis dans le cadre de la mobilité, ou encore à renforcer les relations CFA – réseaux d’accueil – entreprises pour éviter la rupture de contrat ou l’abandon de l’apprentissage.