AccueilLe Défenseur des droits et l’Organisation Internationale du travail (OIT) ont rendu publics, le 3 février dernier, les résultats du 7ème baromètre sur « la perception des discriminations dans le travail ».
La question des discriminations reste particulièrement sensible pour les actifs avec un ressenti toujours élevé et désormais équivalent dans les secteurs privé et public. Près de 3 travailleurs sur 10 affirment avoir déjà été victime de discriminations au travail, dont la moitié plusieurs fois.
Le contexte de crise économique et de chômage est perçu massivement comme un facteur susceptible de favoriser les discriminations pour 78% dans le public et 82% dans le privé. Les principaux critères de discriminations cités par les victimes renvoient avant tout au genre avec 29% dans le public et 31% dans le privé et à la grossesse ou la maternité avec 19% et 20%. Suite...