bandeau_OFE_nu« La Méthode de recrutement par simulation (MRS) mise en place par Pôle emploi entend placer des demandeurs d'emploi éloignés de l’emploi sur des offres réputées difficiles à satisfaire. En se basant sur l’évaluation des "habiletés" à occuper le poste et non plus sur les éléments du CV, elle permet de s’affranchir d’une sélection sur le diplôme et l’expérience. Une enquête récente menée dans trois secteurs utilisateurs de la MRS (grande distribution, chaînes d’hôtellerie-restauration et banque) montre comment, malgré le bien-fondé que lui reconnaissent les entreprises, la méthode trouve des limites auprès de celles qui l’ont expérimentée. Pour les unes, elle est trop lourde ; pour les autres, elle est insuffisante. Parce qu’elle bouleverse les modes de recrutement habituels et n’entend pas composer avec ces derniers, la MRS suscite des réticences auprès des entreprises. Parce qu’elle conduit les employeurs à réviser leur jugement sur les demandeurs d'emploi les plus éloignés de l’emploi, elle est cependant un outil indispensable pour qu’entreprises et Pôle emploi travaillent de concert.
La méthode de recrutement par simulation : une passerelle entre logiques d'entreprise et de service public. - DE LARQUIER Guillemette, RIEUCAU Géraldine, TUCHSZIRER Carole. - CONNAISSANCE DE L'EMPLOI, 107, octobre 2013. - 4 p.
Consulter le n° 107 de Connaissance de l’emploi sur le site du Centre d’études de l’emploi
. Suite...