Par Aliénor Carrière. Résumer l’objet de leurs recherches en … 3 minutes : c’est le but de milliers de doctorants à travers l’Hexagone entre décembre et mai 2014. Lauréate du concours 2014 à l’Université de Bretagne, la physicienne Marianne Prévôt nous livre ses impressions du concours « ma thèse en 180 secondes ».
Pour Marianne Prévôt, doctorante dans les laboratoires Chimie du solide et Matériaux à Rennes, tout est allé très vite: elle n’a eu connaissance de ce concours qu’en novembre 2013. Un mois plus tard, son texte en tête, elle participait aux présélections dans son université et se qualifiait pour la finale nationale. Suite...