L'union-L'ArdennaisPar Gilles Grandpierre. Fin juin, les universités de Reims et Troyes constitueront l’une des 30 « communautés d’universités et d’établissements » de France (Comue). Un regroupement capital.
Les habitudes seront tenaces. Dans un an, on parlera encore de l’Urca de Reims ou de l’UTT de Troyes. On aura (presque) tort. Il conviendra plutôt de dire « Université de Champagne-Ardenne », ou « de Champagne » tout court. Le nom de baptême du nouveau-né n’est pas encore trouvé. Encore moins son futur siège. Ses concepteurs ont d’autres priorités en tête. « D’abord le projet et la stratégie », résume Christian Lerminiaux, président de l’Université technologique de Troyes (2 600 étudiants). More...