28 janvier 2014

What Kind of Education Do We Want? Making a MOOC Into a Movement #FutureEd

http://www.hastac.org/files/imagecache/Small/hastac-icon.jpgBy Cathy Davidson. Well, I am having the odd out-of-body experience of previewing the Coursera MOOC on "The History and Future of (Mostly) Higher Education)  an hour before the rest of the14,000+ participants can log on.   Actually, the stats suggest that probably only a tiny fraction of that great number who have pre-registered, will actually watch.   But, for the rest of you, especially those watching in activist educational groups--at coffee houses, in classrooms, in seminar rooms, in meeting spaces, in high schools, at one middle school, in a retirement community, and, of course, at the MacDonald's in Otaga, New Zealand--we hope you will let us know what you are thinking, what you are doing, what you are talking about. More...

Posté par pcassuto à 22:01 - - Permalien [#]


Université, mode d’emploi

lesmetiers.netLes diplômes universitaires sont répertoriés par grands domaines de formation et de recherche associant plusieurs disciplines.
La liste des domaines de formation possibles n'est pas définie au niveau national : chaque université établit la sienne.
A l'intérieur de chaque domaine les diplômes sont déclinés en mentions pour la licence et aussi en spécialités (voire options) pour le master. L'offre de formation est définie au sein de parcours-types, qui regroupent de manière cohérente des unités d'enseignement (UE) fondamentales (discipline principale ou majeure), optionnelles (ou mineures) et transversales (langue vivante obligatoire, informatique, culture générale). Vous pouvez personnaliser votre parcours d'études qui doit rester dans le cadre d'un diplôme. Ceci, en vue de votre insertion professionnelle future.
A l'université, le semestre est l'unité de temps. Une année universitaire équivaut à deux semestres. Le premier semestre se déroule de début octobre à fin janvier ; le second, de début février à fin mai. Les examens ont lieu en fin de semestre. En cas d'échec, la session de rattrapage se situe entre la 2e et 3e semaine du mois de septembre. L'étudiant bénéficie d'un système de crédits ou ECTS (European credit transfert system). 30 lui sont affectés par semestre d'études. Suivant chaque pays européen, ces crédits sont capitalisables et transférables d'un parcours à un autre, de telle à telle université, sous réserve d'acceptation de l'équipe pédagogique. Vous devez obtenir 180 crédits (soit 6 semestres) pour valider une licence, 300 crédits pour un master (4 semestres supplémentaires) et 480 crédits (6 semestres après un master) pour un doctorat.

Bon à savoir

Si vous n’obtenez pas tous vos crédits pour valider vos diplômes, sachez que des diplômes intermédiaires pourront néanmoins continuer à être délivrés. Si vous réussissez 2 années de licence (L1, L2) et capitalisé 120 crédits, vous pouvez obtenir le DEUG (bac + 2) et en validant une première année de master (M1), soit 240 crédits, vous obtiendrez un titre de maîtrise (bac + 4). Ce dernier permet toujours de se présenter à certains concours (Centre régional de formation des avocats, Ecole Nationale de la Magistrature...). Voir l'article entier...

Posté par pcassuto à 13:59 - - Permalien [#]

Les universités franciliennes

lesmetiers.netChaque université de l'Ile-de-France ayant la possibilité de définir ses propres domaines de formation, il est important de prendre connaissance de leurs offres respectives.
En Ile-de-France, au 1er janvier 2010, les universités Paris II, Paris V, Paris VI, Paris VII, Paris XI, Paris XII, Paris XIII, Versailles-Saint Quentin, Cergy-Pontoise et Marne-la-Vallée sont devenues autonomes. Elles gèrent les ressources humaines et la masse salariale. Voir l'article entier...

Université d'Evry Val d'Essonne

Posté par pcassuto à 13:58 - - Permalien [#]
Tags :

Ouvrir ses études sur l'Europe

lesmetiers.netIntroduction
Étudier à l'étranger est une expérience valorisante. Avec la maîtrise d'une langue étrangère et des connaissances nouvelles, c'est aussi la possibilité d'acquérir un véritable savoir-être et une ouverture sur d'autres cultures.
Acquérir une expérience dans un pays de l'Union Européenne est enrichissant et valorisant dans la perspective d'un premier emploi. S'il est plus facile de "s'exporter" lorsqu'on est en école de commerce ou d'ingénieurs, les lycéens, les apprentis et les étudiants des universités ont accès à de nombreux dispositifs leur permettant de se former pendant quelques semaines ou quelques mois à l’étranger.

Erasmus, le sésame européen

En 2010-2011, 28 200 étudiants français se sont appuyés sur le programme Erasmus pour parfaire leurs connaissances linguistiques dans une ville européenne. Le système de bourses mis en place dans le cadre d'Erasmus se poursuit et s'amplifie, puisque la Commission européenne s'est fixée pour objectif d'atteindre, en 2013, 3 millions d'étudiants Erasmus sur toute l'Europe. Le film "L'Auberge espagnole", réalisé par Cédric Klapish en 2002, a popularisé les études à l'étranger. Sur le mode de l'humour, le réalisateur raconte les péripéties d'un étudiant français venu passer un an à Barcelone pour apprendre l'espagnol, qui se retrouve entouré d'européens de toutes nationalités. Si la mobilité européenne est envisageable dès le secondaire, c'est aux étudiants que cette expérience profite le plus. Chaque année, ils sont près de 75 000 à partir étudier temporairement à l'étranger, dont une majorité en Europe. Etudier en Europe, c'est miser sur l'ouverture : ouvrir ses études grâce à la maîtrise d'une (ou plusieurs) langue(s), mais aussi ouvrir son esprit sur le monde et les autres cultures. Un séjour en Europe permet également d'éprouver ses capacités d'adaptation. La mobilité est, pour les recruteurs, un signal fort d'engagement.

Posté par pcassuto à 13:55 - - Permalien [#]

Se former en apprentissage

lesmetiers.netIntroduction
Fort de ses nombreux atouts, notamment en matière d'insertion, l'apprentissage concerne tous les niveaux de formation et pratiquement tous les secteurs professionnels.
Etre en prise directe avec le monde du travail, acquérir de l'expérience, faciliter l'insertion professionnelle, concilier pratique d’un métier, obtention d’un diplôme et rémunération… Les motivations qui poussent à choisir une formation en apprentissage sont nombreuses.

Trouver sa formation en apprentissage en Ile-de-France

Le site du conseil régional d'Ile-de-France dédié à l'apprentissage est incontournable pour tous les futurs apprentis : il permet d'identifier les CFA, leurs offres de formation, les journées portes ouvertes et les places disponibles. Selon le ministère de l’Education nationale, on dénombre environ 439 000 apprentis en France en 2009-2010. En 10 ans, entre 1996 et 2006, la population des apprentis en France a augmenté globalement d'environ 30 %, et bien plus encore dans l'enseignement supérieur. En effet, la population d'apprentis post-bac est en hausse de 12 % par an depuis 10 ans… Aujourd’hui, près de 23 % des apprentis préparent un diplôme du supérieur. L’apprentissage n’est plus réservé comme autrefois à la préparation de CAP. Il est aujourd’hui possible de préparer en apprentissage toutes sortes de diplômes jusqu'au master.

Posté par pcassuto à 13:55 - - Permalien [#]


Les métiers autour des livres

lesmetiers.netIntroduction
Les métiers du livre se répartissent entre plusieurs secteurs professionnels et recrutent à tous les niveaux d'études. Malgré les bas salaires et les contrats précaires, l'univers du livre suscite toujours de très nombreuses vocations et attire des professionnels de plus en plus qualifiés.

Un observatoire francilien

Le Motif, observatoire du livre et de l’écrit en Ile-de-France, permet d'avoir une vision des métiers du livre sur le territoire à travers ses études, ses chiffres clés et les rencontres qu'il organise. Les guides qu'il publie aideront les futurs professionnels du secteur à trouver la formation adéquate, une aide financière ou encore à faire leurs premières démarches pro. http://www.lemotif.fr/.
Le secteur du livre est la première industrie de produits culturels en France, devant les jeux vidéo. Il représente 52 % du marché. Cette industrie est largement ancrée sur le territoire francilien. Malgré le contexte économique morose, le volume des ventes reste stable. Ce sont les romans et les livres pour la jeunesse qui réalisent les plus grosses ventes (en nombre d'exemplaires), malgré un chiffre d'affaires associé en baisse.

Posté par pcassuto à 13:53 - - Permalien [#]

Les métiers de la fonction publique

lesmetiers.netIntroduction

La fonction publique se réforme, se veut plus efficace. Elle a entamé depuis deux ans une baisse de ses effectifs par le non-remplacement des départs en retraite. Des recrutements se poursuivent cependant. Tout savoir sur les conditions requises pour devenir fonctionnaire, les carrières possibles et les perspectives d'évolution.

Un salon à découvrir

Le salon de l'emploi public est organisé chaque année, en mars, au Parc des expositions de la porte de Versailles (Paris). Il vous permettra de découvrir les métiers, carrières et concours de la fonction publique : http://salons.groupemoniteur.fr/salon_de_l_emploi_public
De l'ouvrier d'entretien et d'accueil des établissements scolaires au greffier, en passant par le chef de service de la police municipale, le contrôleur aérien ou le médecin hospitalier, la fonction publique regroupe plus de 500 métiers connus ou moins connus. Il existe en France 3 grandes fonctions publiques : la fonction publique de l'Etat (ministères, etc.), la fonction publique territoriale (communes, conseils régionaux, etc.) et la fonction publique hospitalière (hôpitaux, établissements médico-sociaux, etc.). S'y ajoute la fonction publique européenne, qui concerne les fonctionnaires en poste dans les institutions européennes (commission européenne, cour de justice européenne, etc.). Chaque fonction publique compte 3 catégories d'agents : 29,6 % des agents relèvent de la catégorie A (cadres), 23,3 % de la catégorie B (professions intermédiaires) et 47,1 % de la catégorie C (employés et ouvriers). Près de 6 fonctionnaires sur 10 sont des femmes. Pour devenir fonctionnaire, vous devez répondre à des conditions impératives : avoir la nationalité française (ou être membre de la communauté européenne pour certains postes), jouir de vos droits civiques (notamment le droit de vote), avoir un casier judiciaire vierge et remplir les conditions d'aptitude physique exigées en fonction de l'emploi.

Posté par pcassuto à 13:51 - - Permalien [#]
Tags :

Les métiers après des études de langues

lesmetiers.netIntroduction
La maîtrise d'une ou plusieurs langues ouvre de nombreux débouchés : traduction, interprétation, enseignement. Associée à d'autres compétences, la maîtrise de l'anglais, du chinois, de l'espagnol, du russe, de l'arabe et autres langues est très recherchée pour des postes à l'international.

Un salon à découvrir

Expolangues : les langues du monde, le monde des langues
Créé pour promouvoir l'apprentissage des langues, défendre le plurilinguisme et encourager les échanges internationaux, Expolangues est un événement annuel qui réunit l'ensemble des acteurs du marché linguistique, professionnels et grand public. A ne pas manquer si les langues vous passionnent.
http://www.expolangues.fr/

Chaque année, plus de 46 000 jeunes (dont 75 % de filles) entreprennent des études de langues à l'niversité ou dans une école spécialisée. Les débouchés spécifiques sont limités et concernent principalement la traduction, l'interprétation, l'enseignement et la recherche. En revanche, associées à d'autres compétences (droit, commerce, tourisme, communication, construction, etc.), les langues représentent un atout indéniable dans une carrière à l'nternational en entreprise. L'anglais est incontournable. L'espagnol est précieux.

Posté par pcassuto à 13:49 - - Permalien [#]
Tags :

UK universities suffer first fall in foreign students since records began

http://enews.ksu.edu.sa/wp-content/uploads/2011/10/UWN.jpgBy David Jobbins. Evidence of the impact on higher education of ambiguous signals from a British government determined to cut net immigration has emerged in the form of the first recorded decline in enrolment of international students from outside the European Union.
First year international student enrolments at all UK higher education institutions fell by 1% in the 2012-13 academic year, with the heaviest declines in student numbers from India and Pakistan. Read more...

Posté par pcassuto à 13:10 - - Permalien [#]

Etudier à l'université

lesmetiers.netIntroduction
Bientôt bachelier ou déjà titulaire d’un diplôme de l’enseignement supérieur, l’université vous tente ? Partez à la découverte des multiples formations universitaires, de la vie étudiante et des débouchés.
Vue comme l’institution idéale pour acquérir une solide culture générale ou un savoir spécialisé, l'université devient de plus en plus professionnalisante. Son défi et sa promesse : produire les compétences dont la société a besoin.

Repère

En France métropolitaine et dans les départements d'Outre-Mer, on a recensé à la rentrée 2009, un peu plus de 2 230 000 étudiants inscrits dans l'enseignement supérieur dont 1 250 000 en université (hors IUT). L'université ne date pas d'hier. Le terme remonte à l'Antiquité et la première université en Europe a été fondée à Bologne en 1088 !
A ce jour, la France, métropole et départements d'outre-mer compris, compte 83 universités. Elles sont au nombre de 17 implantées en Ile-de-France, auxquelles s'ajoutent deux grands établissements universitaires (INALCO et IEP), l’ensemble réparti en 3 académies : Créteil, Paris et Versailles.
Les universités franciliennes diffèrent par leur taille. Ainsi, l'université de Marne-la-Vallée compte 11 000 étudiants contre 38 300 à Paris. Elles se distinguent aussi par leurs offres de formation, pluridisciplinaires ou à dominante scientifique, comme l'université Paris VI. En France les enseignements universitaires sont répartis en grands domaines comprenant des disciplines ou groupement de disciplines ; droit, sciences politiques, sciences économiques, gestion, lettres, langues, sciences humaines et sociales, sciences de la nature et de la vie, médecine, art, technologies, recherche, santé… Les licences sont signalées par des mentions, les masters par des spécialités. Deux universités peuvent proposer une même licence sous des appellations différentes. Pour vous repérer, découvrez la liste des licences proposées en Ile-de-France dans la rubrique Les grands domaines et les diplômes.
Depuis 2007, trois principes permettent d'offrir aux étudiants une orientation plus progressive et ainsi faciliter leur mobilité :

- la réforme LMD (Licence, Master, Doctorat) ;
- le système européen de crédits (ECTS - European credit transfert system) ;
- l'organisation des formations en semestres et en unités d'enseignement (UE).

Posté par pcassuto à 13:00 - - Permalien [#]