Production annuelle diffusée depuis 2002 à chaque nouvelle rentrée, la Lettre de l’enseignement supérieur présente, pour l’année écoulée, l’évolution des effectifs de l’enseignement supérieur et les principales caractéristiques de la population étudiante de l’académie d’Aix-Marseille. Cette Lettre n° 11 dresse ainsi un état des lieux de l’année universitaire 2012-2013.
9 727 étudiants sont inscrits dans les formations post-bac d’Avignon. Près des trois-quarts d’entre eux sont en filières universitaires : l’enseignement supérieur est structuré dans sa majeure partie autour de l’université d’Avignon et des pays de Vaucluse (UAPV). 
Un pôle pluridisciplinaire, mais une représentation significative des lettres et sciences humaines (LSH)
36 % des étudiants sont inscrits dans des filières LSH, filières surreprésentées sur le pôle d’Avignon (28 % au niveau académique). Les inscriptions en droit sont également et proportionnellement plus marquées sur Avignon (25 % au niveau local contre 19 % à l’échelle académique).
Une université de proximité
La proportion d’inscrits en licence est beaucoup plus importante (77 %) que celle mesurée au niveau académique (56 %). L’offre répond massivement à une logique de proximité.
Attractivité : un peu moins d’étudiants étrangers que sur les autres sites de l’académie
Les étudiants étrangers représentent 10 % des effectifs universitaires d’Avignon. Ils pèsent un peu moins sur les effectifs universitaires qu’au niveau académique (13 %), et sont moins présents qu’à Aix ou Marseille. Les Africains représentent plus de la moitié de ces effectifs étrangers.
Les effectifs universitaires : plus de 7 000 étudiants (10 % des effectifs académiques en université)
Le pôle d’Avignon a accueilli 7 036 étudiants en filières universitaires en 2012-2013, soit 72 % des effectifs de son enseignement supérieur. Contrairement aux pôles d’Aix et de Marseille, les effectifs du pôle d’Avignon continuent leur légère progression initiée en 2011-2012 : + 2,7 % soit 183 étudiants supplémentaires à l’université.
Un recrutement plus populaire
Les CSP les plus favorisées sont moins représentées à Avignon tandis que la part des enfants d’agriculteurs (8 %) est largement supérieure au niveau académique (2 %).
Télécharger la Lettre n° 11.