Logotype du Conseil Régional Poitou-CharentesLes inégalités entre les femmes et les hommes persistent sur notre territoire : différence de salaire, temps partiel subi, évolution professionnelle, retraite... L'éducation à l'égalité entre les filles et les garçons, les femmes et les hommes, se transmet donc dès le plus jeune âge.

Pour favoriser la mixité des formations et lutter contre les stéréotypes, il faut sensibiliser les acteurs du monde de l'éducation et de l'insertion professionnelle. Ce sont les objectifs du colloque « Femmes, Sciences et technologies » qui se déroule à Poitiers les 27 et 28 janvier 2014. L'occasion également de signer la « Convention régionale pour l'égalité entre les filles et les garçons, les femmes et les hommes, dans le système de formation tout au long de la vie. »

50 % des femmes s'orientent vers une 15aine de familles de métiers alors que les hommes vont naturellement vers des choix plus larges. C'est le cas des métiers scientifiques jusque là dominés par des hommes alors que les résultats des filles leur permettent d'envisager des études longues dans des domaines scientifiques, techniques ou technologiques.

La « Convention régionale pour l'égalité entre les filles et les garçons, les femmes et les hommes, dans le système de formation tout au long de la vie », signée par Ségolène Royal, Présidente de la Région, et ses partenaires (la Préfecture de Région, l'Académie de Poitiers, les Universités de Poitiers et de La Rochelle et la Direction Régionale de l'Alimentation, de l’Agriculture et de la Forêt) est donc mise en place pour permettre une égalité dans le système de formation tout au long de la vie :

  • par la formation initiale (voie scolaire et apprentissage) ;
  • par la formation continue.

Les objectifs essentiels à atteindre grâce à cette convention sont de transmettre la culture de l'égalité entre les sexes en luttant contre tous les stéréotypes sexistes et renforcer l'éducation au respect et à l'égalité entre les filles et les garçons.

Par cette convention, les signataires s'engagent également pour une plus grande mixité des filières de formation et à tous les niveaux d'étude.

Voici les grands axes de la politique régionale en faveur de l'égalité dans l'éducation :

  • la parité chez les doctorants : la Région finance une 40aine de bourses et allocations doctorales pour les étudiants entrant en 1ère année de thèse. En contrepartie, la Région demande aux organismes de recherche une parité dans le choix des candidats ;
  • l'accès des femmes à la formation continue : pour favoriser l'accès à la qualification des mères isolées demandeuses d'emploi, la Région bonifie leur rémunération en formation de 100 € par mois. Elle met également en œuvre des partenariats pour la qualification des femmes dans le domaine agricole, dans les métiers pénibles et dans les services à la personne ;
  • la diversification des choix d'orientation professionnelle  : la Région lutte contre toutes les formes d'orientations sexistes grâce notamment à « Femmes, osez d'autres métiers », « Artisans messagers », « Bravo les artisans » ou encore « En avant les filles » ;
  • la lutte contre les grossesses précoces non désirées avec le Pass'contraception

En savoir plus :