Une délibération de Pôle-emploi du 18 décembre 2013 a abouti à la création d'une aide à la mobilité destinée à faciliter la mobilité des demandeurs d'emploi aux revenus les plus faibles.
L'aide qui sera mobilisable à compter du 20 janvier 2014, concerne les publics en recherche d'emploi, en reprise d'emploi, ou bénéficiant d'une formation financée par Pôle-emploi dans le cadre du Projet Personnalisé d'Accès à l'Emploi, inscrits en catégorie 1, 2, 3, 4 ou 5, et soit non-bénéficiaires d'une allocation chômage, soit bénéficiaires d'une allocation chômage dont le montant est inférieur ou égal à l'allocation d'aide au retour à l'emploi minimale.
Les frais de déplacement, d'hébergement et de repas seront susceptibles d'être pris en charge dans le cadre de l'aide à la mobilité.
Sources : Pôle-emploi et Errefom
Consulter la délibération.