Actualité politique, internationale, société par le Nouvel Observateur, infos du jourPar Véronique Radier. Au-delà des clichés, les facs offrent des cursus méconnus, originaux et bien plus porteurs qu'on ne croit. Tour d'horizon.
"Tout sauf la fac !" Hormis médecine et droit, les études à l'université font souvent figure de repoussoir. Vieillottes, décaties, avec leurs cohortes d'étudiants livrés à eux-mêmes, elles véhiculent une image tenace d'usine à chômeurs.
Depuis trois ans pourtant, les chiffres fournis par le ministère de l'Enseignement supérieur donnent une présentation bien différente de l'insertion professionnelle des diplômés de la fac. Deux ans après la fin de leurs études, ils bénéficient souvent de taux d'emploi supérieurs à 90%. Un chiffre très comparable à ceux des diplômés de grandes écoles. Suite...