Région formation n° vert

Il existe d’autres modalités permettant de valoriser les acquis de son expérience professionnelle
La Validation des Acquis Professionnels (VAP - décret de 1985) 
Cette modalité concerne l'accès aux différents niveaux post-baccalauréat ; elle se base sur l'expérience professionnelle, les formations suivies par le candidat, quel qu'en ait été le dispensateur, ainsi que les "connaissances et aptitudes acquises hors de tout système de formation". Pour bénéficier de la validation des acquis professionnels, il faut avoir interrompu sa formation initiale au moins 2 ans et depuis 3 ans en cas d'échec, et être âgé de 20 ans au moins, à l'exception des sportifs de haut niveau.
La dispense de modules de formation 
Cette dispense permet de raccourcir un parcours de formation ; la personne n’est pas dispensée de l’examen, ni d’aucune épreuve. Elle doit être capable de passer les épreuves de modules qu’elle n’a pas suivi. Ce type de validation est couramment pratiqué en formation continue. C’est le formateur qui procède à l’évaluation et au positionnement du candidat.
La Validation des Études Supérieures (VES) 
La VES, consiste à valider des études supérieures pour obtenir tout ou partie d’un diplôme universitaire par «reconnaissance» de ses études suivies en France ou à l’étranger. Sont prises en compte les études sanctionnées par un contrôle des connaissances, dans un organisme public ou privé, quelles qu’en aient été les modalités et la durée. Voir l'article entier...