Aquitaine Cap MétiersPlus récent que le contrat d'apprentissage, le contrat de professionnalisation permet aussi de recruter et de former un salarié en alternance. Il s'agit d'un CDD de 6 à 12 mois en moyenne, voire d'un CDI, où la période dévolue à la formation du nouveau salarié représente 15 % à 25 % de la durée totale du contrat (avec un minimum de 150 heures). Tous les employeurs assujettis au financement de la formation professionnelle continue, y compris les agences d'intérim, peuvent y avoir recours à l’exception de l’Etat, des collectivités territoriales et de leurs établissements publics.
Ce contrat ouvre droit à certains avantages pour une entreprise. Dans certains cas, l'employeur peut être exonéré des cotisations versées à la Sécurité sociale, "dont la nature varie en fonction de la date de conclusion du contrat et de la qualité de l’employeur", rappelle l'Urssaf dans sa fiche pratique, qui détaille au cas par cas les allègements de charges prévus.
Si le contrat de professionnalisation concerne un demandeur d'emploi adulte ayant des difficultés d'insertion, une aide spécifique attribuée par Pôle emploi, dite aide forfaitaire à l'employeur, est également possible à certaines conditions.

> Quel est l'objectif d'un contrat de professionnalisation ?
> Qui pouvez-vous embaucher dans le cadre d'un contrat de professionnalisation ?
> Quelle est la rémunération prévue ?
> Quelles sont les spécificités de ce contrat ?
> Qui paye la formation ?
> Quelles sont les démarches nécessaires ?