AERESLors de sa septième campagne d’évaluation, l’Agence d’évaluation de la recherche et de l’enseignement supérieur (AERES) a réalisé l’évaluation d’établissements de la région Ile-de-France, principalement parisiens.
Au cours de la campagne d’évaluation 2012-2013, correspondant à des établissements principalement parisiens de la région Ile-de-France (cf. liste en annexe), l’AERES a réalisé l’évaluation de :

  • 39 établissements, dont 11 universités et 2 organismes de recherche (Ifremer et Inria) ;
  • 600 entités de recherche ;
  • 195 mentions de licence, 105 spécialités de licence professionnelle, 280 mentions de master (1 164 spécialités) et 74 écoles doctorales.

Pour la première fois, l’AERES a complété l’évaluation des établissements d’enseignement supérieur et de recherche par une synthèse portant sur leur stratégie de coopération territoriale. Ces rapports complémentaires livrent ainsi, pour Sorbonne Paris Cité, Paris Sciences et Lettres et HéSam, une étude des points d’appui et de vigilance assortie de recommandations pour la conduite de leur projet.
En 2013, l’AERES a également produit les premières synthèses régionales des évaluations. Après une expérience pilote menée en 2012 avec les Régions Bretagne et Centre, l’AERES a étendu ces synthèses composées à la fois d’analyses qualitatives et de données quantitatives. Outil stratégique pour les Régions, elles ont été élaborées en 2013 pour les régions Alsace, Lorraine et Corse.
Sur le plan international, l’AERES a conduit l’évaluation du plan national de l’Arabie Saoudite pour la recherche, la technologie et l’innovation et celle de l’Université d’Etat d’architecture et de construction d’Erevan (Arménie). Par ailleurs, l’AERES et sept autres partenaires [1] ont été sélectionnés par la Commission européenne pour participer à l’évaluation des activités transfrontalières des établissements nationaux d’enseignement supérieur. Cette mission s’inscrit dans le cadre du projet Erasmus Mundus « QACHE » (Quality Assurance of Cross-border Higher Education).
Courant février 2014, le rapport d’activité 2013 de l’AERES sera publié. Il détaillera les résultats des évaluations conduites en 2012-2013 ainsi que les actions menées par l’AERES pour porter, durant la phase de discussion préalable au vote de la Loi du 22 juillet 2013 sur l’enseignement supérieur et la recherche, les principes d’un service public de l’évaluation de l’enseignement supérieur et de la recherche : impartialité, transparence et égalité de traitement entre les entités évaluées.