19 novembre 2013

Des universités sans frontières

Choisir l'Université Le ministère édite un guide intitulé "Choisir l'université", diffusé sur le salon de l'étudiant. Télécharger le guide "Choisir l'université"
Des universités sans frontières
Dans un contexte de mondialisation, l'expérience internationale est un atout pour l'insertion professionnelle. Des programmes variés, assortis d'aides financières, vous permettent de partir à l'étranger.
Chaque année, 180 000 jeunes Français partent à l’étranger dans le cadre de leur formation, d’un stage, d’un échange sportif ou culturel, d’un projet associatif ou d’un volontariat. Des filières « voyagent » plus que d’autres, comme les sciences sociales, le commerce et le droit. Mais dans tous les cas, ne vous censurez pas. Le séjour vous sera bénéfique à tous les points de vue : apprentissage de la langue, découverte d’une autre culture et de l’autonomie, ouverture d’esprit et développement de la confiance en soi... Autant d’atouts qui apportent une vraie plus-value sur le plan personnel et peuvent s’avérer déterminants sur le plan professionnel. Au sein de votre université, vous pourrez bénéficier de plusieurs sortes d’encadrement.
A chacun sa formule
Parmi les programmes, le plus célèbre est Erasmus. Il permet d’effectuer un séjour d’études ou un stage de trois à douze mois dans un pays européen. Ce programme présente de nombreux avanta ges : pas de frais de scolarité supplémentaires, des examens validés sous forme de crédits ECTS, une allocation financière. Une centaine de masters d’excellence Erasmus Mundus comportent aussi des périodes de mobilité, avec des séjours dans deux ou trois des universités européennes coorganisatrices de ces formations. Avec, à la clé, un diplôme conjoint. En 2013 , le programme Erasmus + s’ouvre aussi aux étudiants des filières profession- nelles et technologiques. Vous pouvez e ncore cibler des doubles diplômes ou des codiplômes proposés hors Europe. Ou encore opter pour une formation internationale intégrée, c’est-à- dire comportant obligatoirement une partie d’études à l’étranger. C’est le cas de la bilicence en droit-anglais proposée à l’université de Picar- die-Jules-Verne et à l’université Paris-Ouest- Nanterre-La-Défense, où 15 candidats intègrent l’université de l’Essex, en Grande-Bretagne, p endant les deux premières années.
Les aides financières
Pour que les frais de séjour ne soient pas un frein au départ, il existe de nombreuses aides financières. Un étudiant Erasmus, par exemple, bénéficie d’une bourse mensuelle moyenne d’environ 200 €. L’aide à la mobilité internationale, d’environ 400 € par mois, est destinée aux étudiants boursiers ou bénéficiant d’une aide d’urgence annuelle. Il existe aussi d’autres types d’aides versées par les universités, les collectivités territoriales ou encore les pays d’accueil. Renseignez-vous auprès du service des relations internationales de votre université, qui pourra aussi vous accompagner dans l’en-semble de votre projet en gérant entre autres les problèmes de logement, de couverture sociale, de visas, etc. Dans certains établissements, vous pourrez bénéficier de cours spécifiques pour vous préparer à des tests officiels d’évaluation, comme le TOEFL (Test of English as a Foreign Language) ou le TOEIC (Test of English for International Communication).
Un environnement multiculturel
Même si vous n’avez pas la chance de partir à l’étranger, vous pouvez dans beaucoup d’u ni- ve rsités bénéficier d’un environnement multiculturel, très stimulant intellectuellement. L’université Paris 8-Vincennes-Saint-Denis compte plus d’un tiers d’étrangers et 157 natio- nalités différentes. L’université Toulouse  1 - Capitole, compte trois quarts d’étudiants étran- gers en master  1 d’économie. Cette université propose aussi de côtoyer des promotions entières d’étudiants norvégiens, chinois et mexicains dans certaines filières. Dans beaucoup d’universités, l’accueil des étudiants étrangers est particulièrement soigné : l’université de Lorraine dédie ainsi l’Accueil-info étudiants à l’accompagnement et à l’installation des nouveaux arrivants, et l’université Paris 7–Diderot propose un système de parrai- nage entre étudiants.

Posté par : pcassuto à - - Permalien [#]
Tags :