http://www.ifrap.org/ifrap-dist/img/fondation_ifrap.gifPar Samuel-Frédéric Servière. Le rapport de Bernard Pêcheur relatif à l’avenir de la fonction publique vient d’être remis par son auteur au Premier ministre le 5 novembre dernier. Ce travail est une perle de conservatisme pro-statut [1]. Bernard Pêcheur rêve de renforcer la « fonctionnarisation » des agents de l’État en rétrécissant drastiquement les voies de recours aux contractuels. A l’exact inverse de ce qu’il faut préconiser pour moderniser notre fonction publique. Que dire sinon que ce rapport très politique et sans proposition chiffrée vise en grande partie à dire aux agents (peut-être malgré lui et sous la pression politique ?) : "les caisses sont vides mais nous maintiendrons vos acquis" ? Une question centrale reste entière : ce rapport pourrait-il être le déclencheur de la baisse des effectifs publics et de la masse salariale que nous attendons ? Rien n’est moins sûr. Suite...