Logo de l'Agence Régionale de la Formation tout au long de la vie (ARFTLV Poitou-charentes)Le nombre de doctorats délivrés est faible au regard des sortants chaque année du système éducatif et des effectifs de l’enseignement supérieur.
Le Commissariat général à la stratégie et à la prospective (CGSP) s’intéresse, dans un document de travail publié en octobre 2013, à la question de leur insertion des docteurs.
L’analyse montre qu’il existe une césure depuis une dizaine d’années au niveau du doctorat : le taux de chômage des titulaires de doctorat est supérieur à celui des diplômés de niveau master. Ce taux de chômage est près de trois fois supérieur en France à celui des pays de l’OCDE.
Selon l’auteur, cette situation n’est pas due à une surproduction de diplômés. En France, c’est surtout le sous-investissement en R & D du secteur privé et, dans une moindre mesure, la préférence donnée aux ingénieurs pour les postes de recherche qui pèsent sur l’insertion professionnelle des docteurs. Suite...