http://cache.media.enseignementsup-recherche.gouv.fr/image/Actus/69/2/Deplacement_a_st_etienne_279692.79.jpgLa contribution du M.E.S.R. à la politique nationale d'innovation
La culture de l'entrepreneuriat et de l'innovation dans l'enseignement supérieur
L'innovation, le mremier Ministre l'a rappelé hier, c'est d'abord un état d'esprit et une culture. Pour sensibiliser les nouvelles générations à la culture de l'innovation, à l'entrepreneuriat, plusieurs mesures sont engagées par le M.E.S.R. : 

  • une l'offre de formation à l'entrepreneuriat et à l'innovation dans toutes les filières de l'enseignement supérieur, dès la licence;
  • des incubateurs au cœur des universités grâce au lancement d'un appel à projets qui permettra de faire émerger 30 PEPITE (Pôles Etudiants pour l'Innovation, le Transfert et l'Entrepreneuriat) sur le territoire, un par communauté d'universités et d'établissement, avec une subvention de l'Etat et de la Caisse des dépôts de 4,6 millions d'euros sur trois ans, avec la participation du M.E.S.R. pour 3 millions d'euros;
  • un nouveau statut "d'Etudiant Entrepreneur" y compris pour les jeunes diplômés;
  • un dispositif dédié dans le Concours national d'aide à la création d'entreprises de technologies innovantes pour les étudiants entrepreneurs.

Avec 2,4 millions d'étudiants en formation, l'enseignement supérieur, au contact de la recherche, a en effet un rôle majeur à jouer dans la diffusion de l'esprit d'entrepreneuriat et d'innovation auprès des générations futures.
D 'autres mesures accompagnent cette ouverture à la culture de l'innovation et de l'entrepreneuriat :

  • doublement des stages encadrés et de l'alternance;
  • formations pluridisciplinaires pour susciter la créativité, espaces de travail coopératifs;
  • travail en équipe et en projet;
  • diffusion du numérique (12 millions d'euros y sont consacrés dans un premier temps par le Programme d'investissements d'avenir)
  • mise en place du Comité Sup-Emploi présidé par des industriels pour anticiper les métiers de demain et adapter les formations (transition énergétique, bioinformatique, big data, design...);
  • c'est aussi le sens des mesures engagées avec Aurélie Filipetti, ministre de la Culture et de la Communication, en faveur de la culture scientifique et technique pour favoriser les lieux de créativité, d'expérimentation comme les "Fab lab" : mesures qui seront présentées  en Conseil des Ministres le 13 novembre prochain. Voir l'article entier...