02 novembre 2013

Le bilan de compétences - Salariés

http://t1.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcS-XmtqtQSX1l9K1mdaNtFm5lmrCF1PK5vnGGBbmAVSmGYZodeL4n3ruRsLe bilan de compétences permet d'identifier vos potentiels et de repérer vos compétences transférables.
Il vous donne l’occasion de faire le point sur vos motivations et intérêts professionnels, afin de pouvoir vous orienter vers une nouvelle fonction avec les meilleures chances de réussite. Il vous permet aussi de prendre conscience de vos freins pour mieux progresser.
Il vous aide à optimiser l'utilisation de vos atouts dans une négociation avec votre employeur portant sur une orientation de carrière ou une promotion.
Il peut vous permettre d’établir un projet professionnel ou personnel.
Ses résultats sont confidentiels et ne peuvent être communiqués à un tiers sans votre accord.

A qui s'adresse le bilan de compétences ?

  • Aux salariés : en contrat à durée indéterminée (CDI), ou qui sont ou ont été titulaires d’un contrat à durée déterminée (CDD).
  • Aux demandeurs d’emploi dans le cadre du Bilan de Compétences approfondi géré par Pôle emploi.
Comment se passe un bilan de compétences ?

Il se déroule en 3 phases définies par le Code du Travail (art. R.6322-35) :

  • Une phase préliminaire dont le rôle est de vous informer des conditions de déroulement du bilan, des méthodes, des techniques qui vous sont proposées, d’analyser la nature de vos besoins et de vous permettre de confirmer vos motivations.
  • Une phase d’investigation qui vous permet d'analyser et identifier vos besoins, et de déterminer vos possibilités d’évolution professionnelle.
  • Une phase de conclusion au cours de laquelle les résultats détaillés vous sont présentés. Un document de synthèse vous est remis ; vous en êtes le seul destinataire.

A noter : 

  • Les personnes chargées du bilan sont tenues au secret professionnel.
  • En général, les organismes prestataires vous proposent de conduire avec vous le bilan de compétences, sur quelques séquences de 1 à 4 heures pendant 1 à 3 mois.
  • Les heures de face à face pédagogique doivent représenter au moins 70 % de la durée totale du bilan.
  • Le bilan ne peut donc se concevoir que si vous êtes actif dans cette démarche.
Comment le bilan de compétences est-il financé ?
  • Lorsque la démarche est à votre initiative, elle peut être financée dans le cadre du congé de bilan de compétences (CBC). Il peut alors se dérouler sur le temps de travail ou en dehors de celui-ci.
  • Lorsque elle est à l'initiative de l'employeur ou qu'il a donnée son accord, elle peut être financée dans le cadre du Plan de formation établi chaque année dans l'entreprise. Pour plus d'infos consulter la page "plan de formation".
  • Si vous êtes demandeur d’emploi, il convient de vous adresser à Pôle emploi.

A noter : De façon négociée avec votre employeur, et selon les priorités définies par les accords de votre entreprise ou de la branche professionnelle à laquelle elle est rattachée, vos heures de droit individuel à la formation (DIF) peuvent aussi être utilisées pour suivre un bilan pendant la période salariée ou en cas de licenciement (voir plus bas).

Posté par : pcassuto à - - Permalien [#]