Logo de l'Agence Régionale de la Formation tout au long de la vie (ARFTLV Poitou-charentes)En France, sept millions de personnes rencontrent des difficultés pour se déplacer. Les freins sont surtout financiers pour certains, psychologiques, sociaux ou culturels pour d’autres. Face à constat, comment mettre en place une offre de mobilité au service de l’emploi et de la cohésion sociale ? Comment associer les besoins de mobilité des personnes et les contraintes environnementales ?
En partenariat avec l’Association des Régions de France et la Caisse des Dépôts, l’Avise a réalisé cinq études approfondies de structures de l’économie sociale et solidaire facilitant l’accès à la mobilité des publics fragiles. L'association APREVA propose des actions d’aide à la mobilité à destination des publics fragiles ; la SCIC Cité lib a mis en place un service d'autopartage (mise en commun d'une flotte de véhicules au profit d’utilisateurs abonnés) ; l'association Mob d'emploi 36 loue des deux-roues et propose des trajets en transport micro-collectif aux demandeurs d'emploi et personnes en formation ; la SCOP Senior Mobilité propose un service de taxis partagés destiné aux personnes âgées isolées et à faibles revenus ;  l'association Voiture & co développe des actions et services innovants permettant à différents publics d'adopter une mobilité durable, responsable et solidaire.
Les études de cas incluent des témoignages de partenaires et des conseils pour un essaimage éventuel.
En savoir plus.