31 octobre 2013

La voie royale pour une insertion rapide

http://www.apprentisup.com/images//videoprev/jas2012.jpgEn Nord - Pas de Calais, la moitié des apprentis sont définitivement embauchés par leur entreprise d'accueil.
Terrain d'innovation pédagogique, l'apprentissage est aussi un formidable vecteur d'insertion professionnelle.
La preuve : au plan national comme dans la région, un apprenti sur deux trouve un emploi chez l'employeur qui l'a accueilli dons le cadre du contrat d'apprentissage de sa formation. Et dans 75% des cas, il s'agit d'un CDI.
Mieux: lorsque le jeune diplômé choisit de ne pas rejoindre l'entreprise qui l'a pris en apprentissage (ou l'inverse), le délai de recherche d'emploi est alors deux fois inférieur aux statistiques nationales. Cette facilité d'accès à l'emploi se confirme dans promotions d'ingénieurs du Cesi, 40% des jeunes diplômés ont été embauchés par leur entreprise d'accueil, tandis que 10% ont poursuivi leurs études, et 50% ont changé d'entreprise. En septembre 2010, seulement 25% des jeunes diplômés en apprentissage de I'Ensait étaient à la recherche d'un emploi (contre 32%des étudiants de la filière initiale), tandis que 65% étaient salariés et 10% en poursuite d'étude. En 2005, les apprentis de Skema (ex-ESC Lille) attendaient trois mois avant de trouver leur premier emploi, quatre ans plus tard, l'attente se réduit à moins de 2 mois.

Posté par : pcassuto à - - Permalien [#]
Tags : ,