23 octobre 2013

Etude nationale sur l'activité réduite

http://static.carif.org/arftlv/images/master_default/Logo_ARFtlv.gifL’activité réduite concerne près d’un allocataire de l’assurance chômage sur deux : Pourquoi le nombre d’allocataires en activité réduite augmente-t-il ? Quels allocataires y ont recours ? Combien d’heures travaillent-ils chaque mois ? Que deviennent-ils après avoir pratiqué de l’activité réduite ?
Une étude de l'Unédic sur l'activité réduite, publiée le 17 octobre 2013, répond à ces questions.
Le nombre d'allocataires de l'assurance chômage en activité réduite a plus que doublé entre 1995 et 2011. Le recours à l'activité réduite a augmenté de 34 % entre 2008 et 2011, principalement parmi les seniors et les femmes, Aujourd'hui, 40 % des allocataires de l'assurance chômage travaillent chaque mois.
Cette expansion continue reflète l'augmentation des contrats courts et du recours au temps partiel, constatée ces dernières années sur le marché du travail. Selon le régime d'assurance chômage, les allocataires en activité réduite perçoivent un revenu de 34 % supérieur à celui des allocataires sans activité.
Consulter l'étude.

Posté par : pcassuto à - - Permalien [#]