18 octobre 2013

University students overlook studying in eastern Europe

http://cphpost.dk/sites/default/files/logo.gifWhile hundreds of Norwegians and Swedes head to eastern Europe to study, just a handful of Danish students do. Unlike their Nordic neighbours, Danish students who didn’t get into their dream study at home are passing up on the opportunity to apply for places in English-language courses in eastern European countries. Only 35 Danes studied last year in Poland, the Czech Republic or Hungary while 2,569 Norwegians, 1,809 Swedes and 106 Icelandic students did, according to Jyllands-Posten newspaper. More...

Posté par pcassuto à 02:05 - - Permalien [#]


How to Tell if an Online Program Is Accredited

http://www.usnews.com/dbimages/master/47784/foobar-colleges.pngBy .Beware of accreditation mills, which provide a false sense of legitimacy.
Back when Lauren Marrett wanted to be an art major, she didn't care much about whether her school was accredited or by whom.
It was the quality of her art portfolio that mattered, she thought, not the reputation of her college. More...

Posté par pcassuto à 02:00 - - Permalien [#]

China's English fervor under scrutiny

http://www.wantchinatimes.com/images/ads/untitled.bmpThough the word "promontory" may sound unfamiliar to many native English speakers, Luo Jia, a 13-year-old Chinese student, knows its meaning, spelling and the exact sentence in the textbook where it appeared.
"I know the word even better than the uncommon Chinese character with the same meaning," said Luo, as he located the synonym for "cape" while flipping through New Concept English, a textbook widely used in China's English training programs.
Though he is more interested in biology and chemistry, the middle school student in Fujian province attends English classes every weekend upon his mother's order. The class teaches advanced English with a rich vocabulary containing words like "bedraggled," "outlandish" and "parquet." More...

Posté par pcassuto à 01:56 - - Permalien [#]

Nog geen verdienmodel voor MOOCs

http://www.scienceguide.nl/images/sgbanner.jpg“Coursera is nowhere near to making a profit.” Op het congres van ACA en EUA zijn de grote verwachtingen rond MOOCs nogal getemperd. Geen directe bedreiging voor klassieke universiteiten, denkt men, wel een impuls om anders over hoger onderwijs te durven denken.
Op het symposium ‘Making sense of the MOOCs’ in Brussel waren bestuurders, docenten en onderzoekers afgekomen, die zich allen bezighielden met het nieuwe hoger onderwijsfenomeen. Massive Open Online Courses (MOOCs) zijn hot, daar kon zelfs een zeer kritisch rapport van European Universities  Association (EUA) eerder dit jaar niets aan veranderen. More...

Posté par pcassuto à 01:52 - - Permalien [#]

Après avoir prouvé leur efficacité, les IAE veulent s'imposer dans la durée

http://www.e-orientations.com/imgs/orientation-etudes-metier-emploi.gifActeurs majeurs de l'enseignement supérieur en management, mais bien souvent méconnus ou sous-estimés, les IAE sont des écoles universitaires de management qui attirent de plus en en plus d'étudiants. Ces établissements publics entendent désormais non seulement participer à la réflexion sur l'avenir de l'enseignement en gestion, mais également affirmer leur identité et leur positionnement pour devenir LA marque des sciences de gestion.
Les IAE seraient-ils le rayon de soleil dans la brume universitaire, entre les nécessaires fusions, les obligations d'autonomie ou la crise économique ? La réponse semble être plus que positive si l'on se fie à l'étude nationale réalisée par l'agence Campus Communication pour le Réseau IAE auprès de 9 073 personnes (dont 5 399 étudiants, 3 213 salariés ou demandeurs d'emploi et 461 personnes des IAE). 93 % des répondants affirment ainsi qu'un IAE (Institut d'Administration des Entreprises) dispense des formations de qualité, 87 % qu'un IAE fait preuve d'une rigueur et d'une exigence académique, et 75 % qu'un IAE donne des clés à ses étudiants pour s'adapter au monde du travail. More...

Posté par pcassuto à 01:47 - - Permalien [#]


Les universités lilloises se rapprochent avant de possiblement fusionner

http://www.e-orientations.com/imgs/orientation-etudes-metier-emploi.gifSauver l'université… et aider les jeunes à s'y retrouver : c'est l'ambition des universités de Lille qui, en attendant une possible fusion, souhaitent unir leurs forces.
Se rapprocher avant d'éventuellement fusionner. Les trois universités lilloises ont en effet décidé de mettre en place des projets communs, dans le cadre du dispositif "Université de Lille". Car, si la fusion est "naturelle" pour le président de Lille II, Xavier Vandendriessche, cité par Métro, il souhaite générer pour l'heure une "interdépendance". Les universités de Lille I, II, et II seront donc concernées, tout comme six autres écoles : l'ENSAIT, l'ENSCL, Télécom Lille, Sciences Po Lille, l'école d'ingénieurs Centrale Lille et l'Ecole Supérieure de Journalisme de Lille (ESJ). More...

Posté par pcassuto à 01:42 - - Permalien [#]

L'insertion professionnelle des jeunes diplômés dépend de leur formation

http://www.e-orientations.com/imgs/orientation-etudes-metier-emploi.gifAlors que le chômage des jeunes reste à un niveau relativement inquiétant, leur diplôme demeure plus que jamais un sésame vers l'emploi, révèle la dernière enquête de RegionsJob.
En temps de crise, quel est l'accès réel des jeunes diplômés au marché de l'emploi ? C'est la question à laquelle RegionsJob a tenté de répondre, par le biais d'une enquête nationale réalisée auprès de 4 000 jeunes. Et il se trouve que ces derniers peuvent s'insérer sur le marché de l'emploi, à condition d'avoir un solide bagage et une maturité bien ancrée. More...

Posté par pcassuto à 01:40 - - Permalien [#]

Diplôme d'archiviste paléographe

http://cache.media.enseignementsup-recherche.gouv.fr/image/Autres/10/3/bulletin_officiel_253103.122.jpgConditions d'obtention
NOR : ESRS1300292A, arrêté du 18-9-2013, ESR - DGESIP
Vu décret n° 63-783 du 1-8-1963 ; décret n° 87-832 du 8-10-1987 modifié ; arrêté du 12-8-2004 ; arrêté du 25-7-2008 modifié ; avis du conseil scientifique de l'École nationale des chartes du 27-6-2013
Article 1 - Le programme d'enseignement du diplôme d'archiviste paléographe est arrêté par le conseil scientifique. Il comprend des cours sanctionnés par un contrôle des connaissances, des stages, ainsi que la soutenance d'une thèse.
Article 2 - Un jury, présidé par le directeur de l'école et constitué par l'assemblée des directeurs d'études de l'école, arrête, à la fin de chaque semestre, à la majorité des présents, les notes obtenues par les élèves. L'ensemble des notes obtenues lors des deux semestres d'une même année universitaire est pris en compte dans le calcul d'une moyenne générale annuelle.
Article 3 - Un élève passe dans l'année supérieure s'il a satisfait aux obligations de son programme annuel d'enseignement. Ces obligations comprennent, outre l'assiduité aux cours et aux stages, l'obtention d'une moyenne générale annuelle supérieure ou égale à 10 sur 20.
Un élève qui aurait obtenu une moyenne générale annuelle inférieure à 10 sur 20 après les examens de la session initiale participe à une session complémentaire d'examens.
La satisfaction des obligations de scolarité du diplôme inclut la soutenance de la thèse d'École des chartes et l'obtention d'une note de thèse supérieure ou égale à 10 sur 20.
Article 4 - Un élève qui n'a pas satisfait aux obligations de son programme annuel d'enseignement est astreint à recommencer l'année suivante les parties du programme dans lesquelles il a été défaillant.
Cette année supplémentaire intervient dans le cadre du congé prévu au premier alinéa de l'article 5 du décret du 1er août 1963 susvisé. Si l'élève est fonctionnaire stagiaire, il ne conserve pas le bénéfice de sa rémunération durant ce congé. Si, à l'issue du congé, il a satisfait aux obligations de son programme annuel d'enseignement, il est réintégré sur son emploi budgétaire, à sa demande.
Un élève qui, à l'issue de cette année supplémentaire, n'a pas satisfait aux obligations de son programme annuel d'enseignement, est radié des cadres sur proposition du directeur de l'école.
Article 5 - Un élève autorisé à redoubler, en application de l'article 6 du décret du 1er août 1963 susvisé, est admis à recommencer son programme annuel d'enseignement ou seulement un semestre, selon la durée d'interruption de ses études l'année précédente.
Article 6 - Les thèses d'École des chartes sont soutenues lors d'une session annuelle, après admission à soutenance décidée par le directeur de l'école, sur proposition des directeurs d'études de l'école.
Le directeur de l'école nomme le président du jury des thèses.
Le jury des thèses est composé des directeurs d'études de l'école et de personnalités qualifiées choisies par le directeur de l'école, sur proposition des directeurs d'études de l'école. Chaque thèse est jugée par deux correcteurs au moins et par le président du jury.
Le jury des thèses arrête, en séance plénière, la note attribuée à chacune des thèses. Pour permettre la délivrance du diplôme d'archiviste paléographe, une thèse doit obtenir une note supérieure ou égale à 10 sur 20.
Article 7 - Le classement final, validé par le conseil scientifique, est déterminé par le cumul des notes obtenues depuis la deuxième année jusqu'à la fin de la scolarité, affectées de coefficients. Ces coefficients sont fixés par le directeur de l'école, sur proposition du conseil scientifique, et sont reconduits automatiquement d'une année sur l'autre, sauf réexamen par le conseil scientifique.
Les élèves à titre étranger, au sens de l'article 25 de l'arrêté du 25 juillet 2008 susvisé, font l'objet d'un classement séparé.
Sont classés hors rang les élèves qui ont bénéficié d'une année supplémentaire prévue à l'article 4 du présent arrêté ou d'un sursis de thèse prévu à l'article 5 du décret du 1er août 1963 susvisé.
Le conseil scientifique détermine la liste des thèses à signaler à l'attention du ministre chargé de l'enseignement supérieur et attribue les prix.
Article 8 - Le directeur de l'École nationale des chartes est chargé de l'exécution du présent arrêté qui sera publié au Bulletin officiel de l'enseignement supérieur et de la recherche.
Fait le 18 septembre 2013
Pour la ministre de l'enseignement supérieur et de la recherche
et par délégation,
La directrice générale pour l'enseignement supérieur et l'insertion professionnelle,
Simone Bonnafous

Posté par pcassuto à 01:35 - - Permalien [#]

EdX To Examine Personalized MOOC Experience

http://t1.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcQF3PpGmOQ5pcVeQr-RtxVIW06oaILVdnT-CdMGDhizlYnZP5bKWn52EwBy Kristina D. Lorch. The Bill & Melinda Gates Foundation’s MOOC Research Initiative has granted HarvardX $21,450 to study how massive open online courses might be made more personalized for individuals in online courses everywhere, HarvardX announced Tuesday.
Led by Sergiy Nesterko, a HarvardX research fellow, and Svetlana I. Dotsenko ’10, founder of startup Project Lever, the study will take self-reported data from those enrolled in HarvardX classes, including country of origin, education level, gender, age, and usage of the course materials. The study will also look at individuals’ learning outcomes and goals.
“We want to...track how those goals manifest themselves in the students’ usage of courses, and ideally would see how those learning goals change over time and come up with a predictive system or a meaningful clustering of students,” Nesterko said in a phone interview.
The study will examine data from 17 HarvardX courses, five of which will have been completed before December 2013. More...

Posté par pcassuto à 01:34 - - Permalien [#]

L'enseignement professionnel initial dans le supérieur

http://www.strategie.gouv.fr/sites/all/themes/cas/logo.pngL'enseignement professionnel initial dans le supérieur (Note d'analyse 260-Janvier 2012). Auteur: Mohamed Harfi, département Travail Emploi. Télécharger Note d'analyse 260 - L'enseignement professionnel initial dans le supérieur et les Annexes de la Note d'analyse 260 - L'enseignement professionnel initial dans le supérieur.
Pour répondre au besoin croissant d’une main-d’œuvre plus qualifiée, les pays de l’OCDE mobilisent de plus en plus leurs systèmes éducatifs. C’est un défi majeur, notamment en France, où l’objectif d’atteindre 50% de diplômés du supérieur dans une génération a été fixé dès 2005.
L'enseignement professionnel initial dans le supérieur - Atteindre l'objectif de 50% de diplômés du supérieur tout en favorisant leur insertion professionnelle.

C’est en concentrant les efforts sur la réussite des étudiants, en particulier au niveau Licence à l’Université, que ce but peut être atteint. En effet, les taux de réussite au baccalauréat sont désormais élevés. La réforme de la filière professionnelle a conduit à augmenter les flux de bacheliers issus de cette filière, mais leur taux de poursuite dans le supérieur est faible et leur taux d’échec reste élevé. Les établissements d’enseignement supérieur ont, dès à présent, un double objectif: augmenter la proportion de diplômés du supérieur et améliorer leur insertion professionnelle. Cette note analyse dans quelle mesure le développement de l’offre de formation professionnelle, en particulier dans les universités, pourra y contribuer. Même si les propositions sont centrées sur les universités, c’est l’ensemble des établissements du supérieur qui est concerné. Elles visent à développer, tout en la rationalisant, l’offre de formation professionnelle, et à adapter les rythmes et les modes de formation dans les filières générales, pour une ouverture plus large de celles-ci à la professionnalisation.
Note d'analyse 260 - L'enseignement professionnel initial dans le supérieur
Pour répondre au besoin croissant d’une main d’oeuvre plus qualifiée, les pays de l’OCDE mobilisent de plus en plus leurs systèmes éducatifs. C’est un défi majeur, notamment en France, où l’objectif d’atteindre 50% de diplômés du supérieur dans une génération a été fixé dès 2005. C’est en concentrant les efforts sur la réussite des étudiants, en particulier au niveau Licence à l’Université, que ce but peut être atteint. En effet, les taux de réussite au baccalauréat sont désormais élevés. La réforme de la filière professionnelle a conduit à augmenter les flux de bacheliers issus de cette filière, mais leur taux de poursuite dans le supérieur est faible et leur taux d’échec reste élevé. Les établissements d’enseignement supérieur ont, dès à présent, un double objectif: augmenter la proportion de diplômés du supérieur et améliorer leur insertion professionnelle. Cette note analyse dans quelle mesure le développement de l’offre de formation professionnelle, en particulier dans les universités, pourra y contribuer. Même si les propositions sont centrées sur les universités, c’est l’ensemble des établissements du supérieur qui est concerné. Elles visent à développer, tout en la rationalisant, l’offre de formation professionnelle, et à adapter les rythmes et les modes de formation dans les filières générales, pour une ouverture plus large de celles-ci à la professionnalisation.
Cinq propositions

1- Développer l’offre de formation professionnelle, notamment à l’Université, et veiller à limiter, voire à réduire dans certains domaines, le nombre de spécialités.
2- Rapprocher les universités des instances de la formation professionnelle: permettre aux présidents d’université d’être membres des CCREFP et à leur Conférence, la CPU, d’être membre du CNFPTLV.
3- Permettre aux universités de créer, à leur initiative, des diplômes nationaux de formation professionnelle, sous réserve de l’accord du ministère et dans le cadre du contrat Étatétablissement.
4- Développer l’apprentissage dans les formations générales à l’Université: moduler les périodes de formation et celles de travail en entreprise durant le contrat d’apprentissage; permettre aux étudiants d’effectuer la majorité de leur temps en entreprise (80% au maximum) durant la dernière année d’un diplôme préparé en apprentissage; accorder un label “période d’apprentissage” aux stages inférieurs à de

Posté par pcassuto à 01:26 - Permalien [#]