04 octobre 2013

Open access: du rêve au cauchemar

http://sciences.blogs.liberation.fr/home/images/logo_sciences2.pngPar Sylvestre Huet. Ce matin, la revue Science a publié une petite bombe qui va exploser dans de très nombreux laboratoires de recherche. L'un de ses journalistes, John Bohannon a concocté un faux article de recherche pharmacologique, signé d'un chercheur baptisé Ocorrafoo Cobange, d'un laboratoire du Wassee Institute of Medicine, censé se trouver à Asmara, la capitale de l'Erythrée. Il est vrai que la ville d'Asmara existe. En revanche, ni l'institut, ni le chercheur n'existent. L'article comportait des erreurs d'un niveau détectable par un étudiant de biologie, et de nombreux «chiffons rouges», relate Bohannon, comme une claire incompatibilité entre la première légende de graphique proclamant la découverte d'un effet anti-cancer de la molécule testée... alors que le tableau de données montre clairement l'inverse.
Pourtant, le Journal of Natural Pharmaceuticals a accepté de publier cet étrange article. Une revue indexée sur plusieurs bases de journaux scientifiques dont... google scholar. Et surtout,  157 des 304 revues contactées ont accepté la publication d'une version quasi identique de l'article original, avec des noms et des institutions scientifiques tout aussi fausses, générées par un programme informatique. Suite...

Posté par pcassuto à 23:58 - - Permalien [#]


Donner aux adultes vulnérables les moyens de relever les défis du marché du travail

http://www.europe-et-formation.eu/squelettes/imgsquelette/titre.gifLa présente publication du CEDEFOP rend compte des résultats de 25 visites d’étude organisées en 2010/2011 et 2011/2012 qui se sont intéressées aux moyens à donner aux adultes vulnérables pour leur permettre de relever les défis du marché du travail. Suite...

Posté par pcassuto à 15:18 - - Permalien [#]

Enseignement supérieur dans l’Union européenne

http://www.europe-et-formation.eu/squelettes/imgsquelette/titre.gifLe financement de l’enseignement supérieur est devenu ces dernières années une des questions les plus importantes de la politique éducative européenne. Y a-t-il suffisamment de fonds pour l’enseignement supérieur et est-on capable de bien les utiliser pour que la société en retire le plus grand bénéfice ? Ces questions seront abordées par les directeurs des départements des ministères de l’Éducation des pays européens en charge de l’enseignement supérieur qui se réuniront les 23 et 24 septembre à Vilnius. Suite...

Posté par pcassuto à 15:10 - - Permalien [#]
Tags :

Projet de rapport sur une politique de cohésion pour la Méditerranée

http://www.europe-et-formation.eu/squelettes/imgsquelette/titre.gifLa sixième réunion de la Commission des affaires économiques, sociales et territoriales (ECOTER) de l’ARLEM (Assemblée régionale et locale euro-méditerranéenne) se tiendra le 4 octobre 2013, à Rabat, au Maroc. Cet événement se déroulera en marge du 4e Congrès des Cités et gouvernements locaux unis – Sommet mondial des dirigeants locaux et régionaux.

Posté par pcassuto à 14:58 - - Permalien [#]

Autonomie des universités : il faut passer aux travaux pratiques

http://www.tnova.fr/sites/all/themes/basic/images/interface/logo/TerraNova-logo.jpgAdoptée en juillet, la loi Enseignement supérieur et recherche clôt une année de houleux débats. Au-delà des critiques qu'on peut lui adresser, le texte fixe le cadre des transformations à venir des universités, entre collégialité et capacité gestionnaire. C'est à présent dans la pratique que le changement va prendre corps, et c'est à cette aune que sera appréciée la politique initiée par la nouvelle loi. En particulier, l'approfondissement du mouvement vers l'autonomie, en le rendant plus collectif, l'organisation de l'enseignement supérieur et de la recherche au niveau du territoire et la reconstruction de l'offre de formation sont des enjeux majeurs : tout progrès en la matière dépendra de la façon dont les acteurs sauront se saisir de la loi.
Synthèse
C'est une particularité française que de douter de ses universités et de se méfier de ses universitaires. C'est pourquoi le gouvernement a estimé politiquement indispensable le vote d'une nouvelle loi, et c'était indispensable pour rectifier certains aspects de la loi précédente. Espérons maintenant ne pas voir se ré-aiguiser de sitôt l’appétit législatif, tant l'épisode qui vient de se terminer et qui a mobilisé les acteurs de terrain, le ministère et le Parlement pendant des mois a épuisé les énergies : le texte auquel il a abouti ne compte pas moins de 88 pages, allant jusqu'à un niveau de détail qui paraît extravagant[1]. L'image des universités ne sort en effet pas grandie de ces débats qui ont évité les questions cruciales de moyens et de cohérence des parcours, que Terra Nova avait mises en avant. Ils se sont trop souvent contentés d’effets de manche (sur l'interdiction de parler anglais ailleurs qu'en cours d'anglais, par exemple), de bonne conscience (sur l'obligation d'accueil indifférencié des bacheliers les moins préparés avec la conséquence inévitable d'inciter les autres à fuir les licences universitaires) et de corporatisme (sur le maintien de la qualification des enseignants par le CNU[2] au prétexte d'éviter le recrutement de mauvais docteurs, comme si la qualification par le CNU avait jamais empêché de fort mauvais recrutements).
Pour autant, une loi ne fait ni le printemps, ni l'hiver : ce sont maintenant les pratiques qui vont compter pour développer en actes l'autonomie des universités. Ce sont les pratiques qui permettront d'amplifier ou d'éteindre les dynamiques engagées depuis trente ans. Bien des problèmes demeurent, et en premier lieu ceux qui résultent de la segmentation de notre système d'enseignement supérieur et de recherche entre universités et grandes écoles d'un côté, entre établissements d'enseignement et organismes de recherche de l'autre. On attend :
- du ministère des messages clairs, et des actes, y compris sur le plan financier, malgré le contexte général très défavorable ;
- des universités qu'elles sauront se saisir des opportunités ouvertes par la loi, mettre en place un système de gouvernement qui inspire la confiance de la communauté universitaire, en plaçant à leur tête des universitaires reconnus épaulés par des administrations performantes, et enfin s'attacher à recruter les meilleurs talents ;
- et enfin des universitaires, qui ont été la force motrice des récentes évolutions, mais dont on peut craindre le découragement, qu'au contraire ils s'engagent avec audace.
C'est en tout cas à l'aune de la mise en pratique que Terra Nova entend apprécier la politique menée en matière d'ESR.

Posté par pcassuto à 14:45 - - Permalien [#]
Tags :


Formation professionnelle, le grand détournement

http://static.francetv.fr/arches/france2/default/img/logo_france2.pngChaque année, la France dépense 26 milliards d'euros pour former ses salariés et ses chômeurs. Mais une partie de ces sommes est gaspillée voire détournée. En immersion durant neuf mois dans le milieu de la formation professionnelle, le journaliste Benoît Bringer met au jour une vaste escroquerie au sein d'un parti politique, d'une organisation patronale et d'une grande enseigne de jardinage : les millions destinés à former les salariés de cette entreprise se sont évanouis dans la nature. Organismes fictifs ou même dérives sectaires, derrière les 82 000 établissements de formation recensés en 2013 se cachent des réalités diverses. Quant au système de contrôle des fonds, il a été mis en cause en 2012 par la Cour des Comptes. A ce jour, seuls 13 % des fonds bénéficient aux chômeurs.

Posté par pcassuto à 14:35 - - Permalien [#]

Explore On-Campus Jobs for International Grad Students

http://profile.ak.fbcdn.net/hprofile-ak-prn2/277018_126580227384549_798949243_q.jpgBy . International students accepted to master's degree programs are often not offered financial aid by their departments in their original admission packets.
Each year, many international graduate students arrive in the U.S. for master's degrees with the hope of finding financial aid or an on-campus job once they arrive. Universities generally require that graduate students be paid at a higher rate than undergraduate students, so many on-campus jobs can be effectively closed to international graduate students. More...

Posté par pcassuto à 09:58 - - Permalien [#]

New University Rankings Show Asian Rise and Australian Slip

By . Australia’s top universities are losing ground as Asian universities are on the rise, according to the latest university rankings out today.
The results from the Times Higher Education (THE) world university rankings has seen seven Australian universities in the top 300 going backwards from last year. Only two universities in the top 100 improved their position with the University of Queensland going up two spots (to 63) and Monash by eight (to 91).
University of Melbourne is still ranked the top institution amongst Australian universities but has slipped from 28th to 34th. While runner up, the Australian National University has gone from 37th to 48th. Read more...

Posté par pcassuto à 09:36 - - Permalien [#]

Latin America becoming fertile ground for online university courses

. ARMENIA, El Salvador — Roosemberth Palacios sports braces on his teeth and a curly mop of hair. At 16, he finds high school boring. So after school, he logs onto his computer and hunts for challenges.
He’s found them in difficult online courses offered by professors at Stanford University and the Massachusetts Institute of Technology. He says he’s aced a course called “Machine Learning” by hotshot Stanford professor Andrew Ng, scoring a perfect 100. And he took a sophomore-level course by MIT professor Anant Agarwal called “Circuits and Electronics,” tallying 91 percent.
To patch up some weakness he saw in his own math skills, he took a course, “Numerical Analysis,” offered online by the Ecole Polytechnique Federale de Lausanne in Switzerland. The class was in French. The world of massive open online courses, or MOOCs, is roiling academia at universities in the United States, where they are labeled either the future or the downfall of higher education. Read more...

Posté par pcassuto à 09:23 - - Permalien [#]

Norway attracts more Chinese students

http://www.newsinenglish.no/wp-content/uploads/2013/06/nin_logo_960x1101.jpgMore Chinese students than ever are applying to study in Norway, not least at business school NHH in Bergen. The increase comes despite chilly relations between Norway and China since the Nobel Peace Prize was awarded to dissident Liu Xiaobo in 2010.
The diplomatic freeze, which has had a major impact on trade between Norway to China and now may be melting, has not, it seems, hampered the flow of human capital coming from China to Norway, reports newspaper Dagens Næringsliv (DN). Read more...

Posté par pcassuto à 09:13 - - Permalien [#]