28 septembre 2013

Le financement de l’enseignement supérieur dans l’Union européenne

http://static.eu2013.lt/project/images/logo_fr.pngLe financement de l’enseignement supérieur dans l’Union européenne : comment accroître sa durabilité, son efficacité et son accessibilité
Le financement de l’enseignement supérieur est devenu ces dernières années une des questions les plus importantes de la politique éducative européenne. Y a-t-il suffisamment de fonds pour l’enseignement supérieur et est-on capable de bien les utiliser pour que la société en retire le plus grand bénéfice ? Ces questions seront abordées par les directeurs des départements des ministères de l’Éducation des pays européens en charge de l’enseignement supérieur qui se réuniront les 23 et 24 septembre à Vilnius.
Lors de la réunion, on discutera des systèmes nationaux de financement de l’enseignement supérieur ainsi que des avantages et des inconvénients des différents modèles de financement. On partagera des exemples pratiques et recherchera les modèles de financement les plus efficaces qui permettraient de conserver une qualité des études élevée lorsque le nombre d’étudiants augmente.
Une grande attention sera portée lors des discussions des directeurs responsables de l’enseignement supérieur des pays membres de l’UE à l’accessibilité des études : quels systèmes d’aide permettraient le mieux aux jeunes de ne pas abandonner leurs études après les avoir commencées et de les terminer dans les temps.
Lors de la réunion des directeurs responsables de l’enseignement supérieur, interviendront des experts du Canada, d’Irlande, d’Autriche, du Danemark, des Pays-Bas, de Finlande, du Portugal et de Lituanie.
Les différents pays appliquent différents modèles de financement de l’enseignement supérieur. Selon les données d’Eurostat, en 2010, les revenus des établissements d’enseignement supérieur des pays de l’Union européenne, obtenus de sources privées, représentaient en moyenne 17,3 % de tous leurs revenus. Toutefois, les écarts entre les pays sont grands. Par exemple, la part de l’enseignement supérieur de la Grande-Bretagne financée par des fonds publics représente 25 %, tandis que cet indicateur atteint plus de 95 % au Danemark et en Finlande.
Programme de la réunion.

Posté par pcassuto à 00:25 - - Permalien [#]
Tags : ,