http://www.cge-news.com//images/structure/tete_40ans.jpgDans ses notes par pays, l'OCDE caractérise l'enseignement en France. Voici l'extrait sur la recherche :
Sur la base des taux d’obtention d’un diplôme de 2011, on estime que dans les pays de l’OCDE, en moyenne 1.6 % de jeunes termineront avec succès un programme de recherche de haut niveau contre également 1.6% en France. [...  Cette proportion dépasse 2% en Allemagne, en Autriche, en Chine, au Danemark, en Finlande, au Royaume Uni, en Suède et en Suisse. Plus de 35 % des doctorants ont choisi un domaine scientifique au Chili, en France et en Israël (contre 23% en moyenne OCDE).
À noter pour la France que ce chiffre est dans la moyenne des pays de l’OCDE mais qu’environ un étudiant sur trois titulaires d’un doctorat ou d’un Ph.D. est en mobilité internationale, ce qui peut dénoter à la fois une attractivité de ses filières pour les étudiants étrangers et une peur de s’y engager pour les étudiants nationaux. Cela se traduit aussi par des faibles taux de scolarisation après l’âge de 25 ans parmi les jeunes qui ont déjà un diplôme de niveau supérieur en France. Ainsi, en moyenne dans les pays de l'OCDE, le pourcentage de jeunes adultes de 25 à 29 ans diplômés de l’enseignement supérieur et encore en formation est de 18% contre seulement 7% en France. Cette proportion dépasse 25 % en Autriche, au Danemark, en Italie et en Suède.