Le logement étudiant : une priorité

http://cache.media.enseignementsup-recherche.gouv.fr/image/Global/94/1/logo_184941.jpgEn visite sur le Campus de l'I.R.D. Paris-Nord, à Bondy, le 20 août 2013, pour inaugurer une nouvelle résidence étudiante, Geneviève Fioraso a réaffirmé la priorité du Gouvernement en faveur du logement étudiant.
40 000 logements étudiants supplémentaires en cinq ans
Lors de cette visite, la ministre a confirmé l'engagement du Gouvernement de créer 40 000 logements étudiants supplémentaires en cinq ans, soit une progression de près de 25 % du parc actuellement géré par les CROUS (165 000 logements). D'ores et déjà, 30 000 de ces logements sont identifiés, dont 13 000 en Ile-de-France. Une mission, confiée avec le ministère du Logement, à Marc Prévost, permettra d'identifier les 10 000 restants : 50 % de ces logements seront en Ile de France.
Dès la rentrée 2013, ce sont 8 500 nouveaux logements qui seront livrés, avec 4 600 réhabilitations et 3 900 nouvelles constructions, alors que le gouvernement précédent n'a jamais dépassé les 3 300 nouveaux logements en moyenne par an. Suite...

Posté par pcassuto à 14:56 - - Permalien [#]

Agir pour limiter le coût de la rentrée étudiante

http://cache.media.enseignementsup-recherche.gouv.fr/image/Global/94/1/logo_184941.jpgLes conditions de vie jouent un rôle déterminant dans la réussite des étudiants. Dès septembre 2013, sera mise en place la première étape d’une réforme historique des bourses sur critères sociaux. Cette réforme, qui se traduit par une dotation budgétaire supplémentaire de près de 120 millions d’euros, sera prolongée et amplifiée à la rentrée universitaire 2014.
Les conditions de vie jouent un rôle déterminant dans la réussite des étudiants. En cette veille de rentrée universitaire, Geneviève Fioraso, ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, précise que, si les étudiants sont, comme l’ensemble des Français, attentifs à leur pouvoir d’achat, "tout est mis en oeuvre pour limiter le coût de la rentrée étudiante, pour tous les étudiants et notamment pour les étudiants les plus modestes."
La ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche confirme l’attachement du Gouvernement au modèle français d’un enseignement supérieur accessible à tous, avec des droits peu élevés n’évoluant pas plus vite que l’inflation (L’inflation est estimée à + 0,8 % pour l’année 2013 par l’INSEE). A la rentrée 2013, les droits de scolarité s’établissent ainsi à 183 euros en Licence (+ 2 euros), à 254 euros en Master (+ 4 euros) et à 388 euros pour le Doctorat (+ 8 euros). Suite...

Posté par pcassuto à 14:53 - - Permalien [#]

Le DAEU peut se préparer à distance

http://www.formasup.fr/sites/default/files/imagecache/vignette_sommaire/articles/angers_daeu_300.gifUne formule plus souple et mieux adaptée aux contraintes des stagiaires.
Qu'est-ce que le DAEU ?

Le DAEU (Diplôme d'Accès aux Etudes Universitaires) est un diplôme national de niveau IV. Il  permet  l'accès à toute formation universitaire, à la préparation de concours de la fonction publique ou à l'entrée dans des écoles ou des organismes de la formation professionnelle;
Au-delà de la formation, c'est l'occasion de renouer positivement avec les études.
Réouverture du DAEU à distance
L'Université d'Angers propose à nouveau le DAEU à distance : une formule plus souple et mieux adaptée aux contraintes des stagiaires. Il est possible de suivre certaines matières en ligne et d'autres en présentiel.
Deux regroupements physiques ont lieu durant l'année à Angers.
Le stagiaire bénéficie d'un suivi personnalisé grâce à un tutorat téléphonique, hebdomadaire et aux forums de discussions animés par les enseignants.
Centre Universitaire de Formation Continue - Angers
Adresse
Centre Soulez-Larivière 5 rue Gaston Allard 49000
Angers
cufco@univ-angers.fr
Voir le site
tél : 02 44 68 86 84
fax : 02 44 68 86 80
Contact(s)
Continue FORMATION
tél :02 44 68 86 84
formationcontinue@univ-angers.fr.

Posté par pcassuto à 14:47 - - Permalien [#]
Tags :

En France, la formation continue « scolaire » domine toujours

http://www.kelformation.com/images/structure/logo-kf.gifPar © Kelformation - Marion Senant. La France fait partie des pays européens où la formation continue est la plus développée. Mais l’obligation légale de financement entraîne une vision très scolaire de cette formation, au détriment de la variété des formes d’enseignement.
Dans l’Hexagone, quand on pense formation, on pense généralement stage, exercices et salle de classe. Pourtant, la formation continue occupe un champ beaucoup plus vaste : formation en situation de travail, cercles d’enseignements, conférences-ateliers, autoformation… certains pays proposent à leurs salariés une gamme beaucoup plus développée de mode d’apprentissage.
D’après les enquêtes européennes Continuing vocational training survey (CVTS), le Royaume-Uni, la Suède, l’Allemagne, mais aussi la République Tchèque et la Slovénie, font partie des pays « polyformateur » en matière de formation continue. Suite...

Posté par pcassuto à 14:41 - - Permalien [#]
Tags :


Passeport compétences Bourgogne

http://www.passeport-competences.bourgogne.fr/extension/smile_design/design/smile/images/content/logo_portail.gifAvec le "Passeport compétences Bourgogne" devenez acteur de votre carrière !
La Région Bourgogne, l’État et leurs partenaires vous offrent la possibilité de créer en ligne votre "Passeport compétences".
Un outil qui vous permet de présenter votre parcours professionnel, vos connaissances techniques, vos compétences organisationnelles, vos aptitudes managériales...
Bien plus qu'un CV, votre "Passeport compétences" sera votre carte d'identité professionnelle. Évoluez avec et grâce à lui. Pour en savoir plus.
Le "Passeport compétences Bourgogne", pourquoi faire?
Mémoire vive de votre parcours de formation et de votre vie active, le "Passeport compétences" vous accompagnera dans vos démarches de mobilité professionnelle, de demande de V.A.E, de recherche d'emploi, il vous aidera à préparer un entretien, à justifier vos besoins en formation, à éditer un CV exhaustif...
Il illustrera aussi en détails l'ensemble de vos compétences, qu'elles soient techniques, informatiques, linguistiques voire artistiques.
Ce document est personnel, gratuit et sécurisé. Il vous appartient.
C'est vous qui l'actualisez, l'enrichissez de vos nouvelles expériences personnelles et professionnelles.
Il est votre journal de bord, retraçant tout ce que le quotidien vous a apporté pour vous permettre d'évoluer, dans ou hors de votre entreprise, ou de changer de voie.
Cliquez ici et laissez-vous guider : Pourquoi un Passeport ?

Posté par pcassuto à 14:34 - - Permalien [#]
Tags :

Les salariés européens se forment davantage

http://www.vocatis.fr/squelettes/images/banniere.jpgLe CEREQ (Centre d’études et de recherches sur les qualifications) vient de dresser un panorama des pratiques de formation en Europe. Les résultats montrent que les salariés européens sont plus nombreux à se former qu’il y a 10 ans.
Les salariés français sont parmi les salariés européens qui se forment le plus souvent par cours et stages, mais pas par autres types de formation.
Ainsi, en 2010, 56 % des entreprises européennes ont formé au moins un de leurs salariés par cours et stages, et 53 % au moyen de l’un des cinq autres types de formation (formation en situation de travail - cercles d’enseignement - conférences-ateliers - autoformation - par rotation ou mobilité). Au total, les modalités de formation étant souvent combinées, 66 % des entreprises sont formatrices.

Posté par pcassuto à 14:24 - - Permalien [#]
Tags :

Quand l’expérience vaut le diplôme

http://le-grep-rh.com/imgs/le-grep-rh.pngEn formation initiale, on commence par étudier puis on valide ses connaissances à l’examen avant de les appliquer en entreprise. La validation des acquis de l’expérience, c’est exactement… l’inverse.
La VAE repose sur un principe simple : des professionnels dotés de plusieurs années d’expérience font reconnaitre leurs compétences acquises sur le terrain en vue de décrocher un diplôme. Une consécration pour beaucoup d’entre eux qui n’avaient pas eu la chance de poursuivre leurs études et un nouvel outil de gestion des ressources humaines innovant pour les entreprises...
En France, le diplôme est une reconnaissance aussi, voire plus importante que l’expérience. Décrocher ce précieux titre constitue donc pour le salarié une assurance et un gage d’employabilité qui bénéficie aussi à l’entreprise. “La VAE permet de créer de la richesse, confirme Régis Guillemette, Chargé de mission VAE au sein de la cellule VAE PACA. De plus, certifier les compétences du salarié revient aussi à certifier l’entreprise.” L’employeur peut ainsi identifier précisément les compétences de ses collaborateurs. Et en temps de crise, garder une vision claire du potentiel de chacun est presque une question de survie. En cas de reprise soudaine, elle permettra une mobilisation rapide et stratégique de ses forces vives en présence. Suite...

Posté par pcassuto à 14:17 - - Permalien [#]

Validation des Acquis de l'Expérience (VAE) - Università di Corsica Pasquale Paoli

http://formcont.univ-corse.fr/photo/background_colonne-1-0.png?v=1305117649La procédure VAE est basée sur l'analyse argumentée  des compétences  du candidat en relation avec un diplôme ;elle permet de candidater à une certification sans suivre les enseignements du parcours universitaire qui prépare au diplôme national visé. 
Selon la voie de certification créée par la loi de modernisation sociale n° 2002-73 du 17 janvier 2002 dans son article L613-3 du code de l’éducation, la validation des acquis de l’expérience (VAE) autorise la délivrance partielle ou complète d’un diplôme national professionnalisant (hors Diplômes d'Université), par son décret n° 2002-590 du 24 avril 2002.
Toute personne détentrice d'un parcours professionnel avéré (36 mois d'activité reconnue) peut initier elle même la procédure VAE, en identifiant un ou des diplômes nationaux délivrés par l'Université de Corse (les Diplômes d'Unversité ne sont pas éligibles aux procédures de VAE) qui est (ou sont ) en relation avec son expérience professionnelle ; la personne candidate ne doit pas avoir été inscrite à la préparation d'un diplôme dans la même spécialité au cours des 2 années qui précèdent sa demande.
Sur cette base le Service Commun de la Formation Continue de l'Université de Corse gère les procédures de VAE en relation avec les composantes de l'université concernées.
Les étapes :
1 - Avoir identifier un ou des diplômes proposés dans la carte des Diplômes Nationaux  (les Diplômes d'Université ne sont pas éligibles aux procédures de VAE), délivrés par l'Université de Corse, en relation avec son expérience professionnelle,  
2 - Retirer au Service Commun de la Formation Continue ou télécharger, une fiche de recevabilité, qui fera l'objet d'un enregistrement de la recevabilité de la demande de VAE du candidat;
3 - Cet enregistrement est suivi d'un entretien individuel avec le responsable du diplôme visé et avec la directrice du Service commun de la Formation Continue, référente VAE pour l'établissement;
4 - Si l'entretien est concluant, le candidat peut s’inscrire dans l'année diplômante du cycle correspondant au diplôme visé et commencer la procédure de VAE;
5 - Après inscription, la procédure est instruite par un jury de VAE propre au candidat, jury devant lequel il présentera son mémoire de VAE.
Coûts des procédures VAE 2002 à l'Université de Corse :
· procédure accompagnée 600 EUROS (sous réserve de modification par les instances universitaires).
· procédure non accompagnée 250 EUROS (sous réserve de modification par les instances universitaires).
Les droits d'inscription d’un montant de 150 EUROS, sont à acquitter en sus.
contacts, du lundi au vendredi de 9h à 12h :
Aurélie OTTOMANI -
04.95.45.00.17 ottomani@univ-corse.fr.
Télécharger la fiche de recevabilité VAE ici
Télécharger le dossier de VAE ici
Télécharger le guide VAE à l’Université de Corse ici
Télécharger la page de garde du mémoire ici
Dans la même rubrique :
Validation des acquis
Validation des Acquis Professionnels (VAP).

Posté par pcassuto à 13:21 - - Permalien [#]
Tags : , ,

La VAE en Corse

http://www.fiore-corse.net/images/jpg/icone_newsletter.jpgLe dispositif, cofinancé par la Collectivité Territoriale de Corse et la Direction Régionale des Entreprises, de la Concurrence, de la Consommation, du Travail et de l'Emploi, a pour mission de développer la VAE sur l’ensemble de la Région Corse autour de 3 axes : promouvoir, professionnaliser et animer.
Le portail de la Validation des Acquis de l'Expérience
Ce portail présente la démarche de validation pour toute personne qui souhaite obtenir tout ou partie d'une certification (diplôme, titre à finalité professionnelle ou certificat de qualification professionnelle), quels que soient son âge, sa nationalité, son statut et son niveau de formation, ayant au moins trois ans d'expérience salariée, non salariée ou bénévole :
www.vae.gouv.fr.
VAE : les points clés 
Le parcours en validation des acquis de l'expérience est composé d’étapes clés indispensables à la réussite de votre projet. Ce schéma présente le cadre général que vous adapterez à vos besoins. Nous vous proposons de découvrir en quelques clics ces étapes.
Repérer les étapes de la VAE.
Le parcours VAE en 5 étapes.
Repérer une certification 
Vous recherchez, un diplôme, un titre, un certificat de qualification, en vue d'obtenir tout ou partie d' une certification à finalité professionnelle sur la base d'une expérience professionnelle salariée, non salariée et/ou bénévole et/ou volontaire.
Connaître les aides
L'environnement de la VAE
Différents dispositifs vous permettent de vous accompagner dans votre démarche de validation en fonction de votre situation.
La VAE est financée par les différents acteurs de la formation professionnelle continue : L'État, les Régions, les OPCA,  FONGECIF, …, et les employeurs qui peuvent intégrer dans leur plan de formation le coût de la VAE pour leurs salariés.
Les aides pour la VAE en fonction de votre situation

  • Salarié du secteur privé
    Plusieurs dispositif de financement existent :

    Le plan de formation, le droit individuel à la formation (DIF), le congé VAE
    le droit à la formation

  • Salarié du secteur public
    Les établissements publics d'Etats, régionaux, départementaux et municipaux, financent la VAE uniquement dans le cadre du plan de formation.
    Contactez le Service des Ressources Humaines ou celui chargé de la Formation.
    télécharger le doucment "Quelles démarches pour les agents publics ?"
    télécharger

  • Non salarié
    Vous pouvez être pris en charge par votre Fonds d'Assurance Formation.
    Commerçant, travailleur indépendant, profession libérale, exploitant :

    consultez...

  • Demandeur d'emploi indemnisé
    Les dépenses liées à la VAE peuvent être prises en charge par le Pôle Emploi

  • Demandeur d'emploi non indemnisé par Pôle emploi
    Si vous n'êtes pas indemnisé par Pôle emploi (ou ASS, ATA, RMI, RSA) :

    le chèque VAE

  • Autres situations
    Personne handicapée, Intermittent du spectacle, Candidat à titre individuel.

    en savoir+

Demandeur d'emploi indemnisé (ARE)
Les dépenses liées à la VAE peuvent être prises en charge par Pôle emploi
Un demandeur d’emploi remplissant les conditions pour prétendre à l’allocation d’aide au retour à l’emploi (ARE) peut faire valider les acquis de son expérience tout en bénéficiant de l’ARE et de sa protection sociale s’il continue à chercher activement un emploi.
Il peut également, durant son parcours de validation, bénéficier d’une prise en charge par l’Assédic si les frais ne sont pas financés par un autre organisme.
► Info www.pole-emploi.fr.
Les modalités selon les ministères
Les procédures de validation varient selon les ministères. Néanmoins le 1er livret est commun à tous et pour cette première étape vous trouverez ci-joint ce document à télécharger : Livret de recevabilité.

Posté par pcassuto à 13:15 - - Permalien [#]
Tags : ,