http://cache.media.enseignementsup-recherche.gouv.fr/image/Global/94/1/logo_184941.jpgLes conditions de vie jouent un rôle déterminant dans la réussite des étudiants. Dès septembre 2013, sera mise en place la première étape d’une réforme historique des bourses sur critères sociaux. Cette réforme, qui se traduit par une dotation budgétaire supplémentaire de près de 120 millions d’euros, sera prolongée et amplifiée à la rentrée universitaire 2014.
Les conditions de vie jouent un rôle déterminant dans la réussite des étudiants. En cette veille de rentrée universitaire, Geneviève Fioraso, ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, précise que, si les étudiants sont, comme l’ensemble des Français, attentifs à leur pouvoir d’achat, "tout est mis en oeuvre pour limiter le coût de la rentrée étudiante, pour tous les étudiants et notamment pour les étudiants les plus modestes."
La ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche confirme l’attachement du Gouvernement au modèle français d’un enseignement supérieur accessible à tous, avec des droits peu élevés n’évoluant pas plus vite que l’inflation (L’inflation est estimée à + 0,8 % pour l’année 2013 par l’INSEE). A la rentrée 2013, les droits de scolarité s’établissent ainsi à 183 euros en Licence (+ 2 euros), à 254 euros en Master (+ 4 euros) et à 388 euros pour le Doctorat (+ 8 euros). Suite...