http://blogtfs.afpa1.host.privilis.com/wp-content/themes/default/images/bandeau_logo.gifPar Paul Santelmann, Responsable de la veille « emploi & qualifications » à l’AFPA. A l’égard des financeurs, des institutionnels de la FPC, des entreprises et des (futurs) formés, la mise en avant des méthodes de formation et des principes pédagogiques est un impératif pour les organismes de formation professionnelle. Or cette démarche ne prend sens qu’en les associant à l’analyse du travail  et de l’emploi au sens large du terme. En effet, en formation des adultes, on attend d’abord d’un organisme de formationune forte synergie avec le monde du travail et les questions d’emploi et de qualification.
La légitimité d’un organisme de formation tient dans l’appréciation que les entrepreneurs, les salariés et leurs représentants portent sur sa proximité avec les secteurs, les métiers, les techniques, les compétences et le marché du travail. Si un organisme de formation doit insister sur l’armement pédagogique de ses formateurs, il lui faut surtout démontrer que ceux-ci sont en phase avec les évolutions de leurs métiers d’origine et à l’écoute du sens dont elles sont porteuses. Cette veille active ne se résume pas à des mises à jour « techniques » mais elle entraîne aussi un enrichissement des options pédagogiques elles-mêmes. Suite...