http://www.espace-competences.org/Portals/_default/Skins/EspaceCompetences/imgs/header_numVert.jpg

A la rentrée 2013, la « garantie jeunes » sera lancée dans 10 territoires pour une première phase pilote; La deuxième vague devant concerner 10 autres départements en 2014 avant une généralisation à partir de 2015.
Pour la phase pilote de la « garantie jeunes », 10 territoires (les Bouches du Rhône (Marseille), la Réunion, la Seine Saint-Denis (Est Ensemble), le Vaucluse, le Lot-et-Garonne, l`Allier (associé au Puy-de-Dôme), le Finistère, l`Eure, l'Aude et les Vosges) ont été retenus pour la première vague de test qui débutera en septembre 2013 et concernera « jusqu`à 10 000 jeunes ».
La garantie jeunes consiste en une allocation d`environ 486 euros mensuels pour les jeunes de 18 à 25 ans, en situation précaire, qui ne sont « ni en emploi, ni en éducation, ni en formation » et dont les ressources ne dépassent pas le plafond du RSA pour une personne seule).
Concrètement, un contrat d'engagements (sur une période d'un an renouvelable) sera signé entre les bénéficiaires et les missions locales, que le Premier ministre a souhaité mettre au cœur du dispositif, sachant que celles-ci devront régulièrement soumettre au jeune des propositions d`emploi ou de formation.
Pour amorcer le dispositif et atteindre les jeunes concernés, le gouvernement compte sur les missions locales, les centres d`hébergement, les centres sociaux, les associations ou encore les services de probation.