14 août 2013

La mobilité professionnelle des jeunes docteurs

http://www.cereq.fr/var/plain_site/storage/images/collections/relief/914-16-fre-FR/Relief_large.pngLa mobilité professionnelle des jeunes docteurs. Coordonné par Jean-François Giret. Relief, n° 2, 2003, 86 p. ISBN 978-2-11-094328-6.
Le Céreq a réalisé depuis 1987 une série d'enquêtes sur l'insertion des sortants de l'enseignement supérieur, observés trois années après la sortie d'études. Ces enquêtes rétrospectives ont permis de reconstituer les trois premières années de vie active des jeunes diplômés sur le marché du travail. Des "compléments docteurs" à l'enquête d'insertion du Céreq ont ainsi été réalisés en 1997, 1999 et 2001 (respectivement sur les sortants de 1994, 1996 et 1998). Après une comparaison des résultats obtenus dans ces trois enquêtes, cette étude se centre sur la mobilité professionnelle des sortants de doctorat en 1998. Sur les 9597 thèses soutenues en 1998, le champ de l'étude concerne 5005 jeunes diplômés de doctorat (hors filière Santé) et de nationalité française. Le champ de l'étude couvre également, pour la première fois, 1965 sortants de thèse sans le doctorat dont l'insertion professionnelle est comparée à celle des docteurs. Télécharger la publication.

Posté par pcassuto à 03:14 - - Permalien [#]


Parcours étudiants : de l'enseignement supérieur au marché du travail

Parcours étudiants : de l'enseignement supérieur au marché du travail. http://www.cereq.fr/var/plain_site/storage/images/collections/relief/914-16-fre-FR/Relief_large.pngCoordonné par Jean-François Giret. Relief, n° 1, 2003, 86 p. ISBN 978-2-11-093547-2.
Les différentes contributions regroupées dans cet ouvrage proposent une grille de lecture des interactions entre les parcours de formation et d'insertion professionnelle des jeunes. La majorité des contributions montrent que le processus d'insertion s'amorce au sein du système éducatif à chaque étape du parcours universitaire, lorsque se construisent les stratégies des jeunes. Existe-t-il une stratégie rationnelle des jeunes dans le but d'acquérir des compétences, des signaux qui pourront améliorer la qualité de leur curriculum vitae ? Existe-t-il au contraire un déterminisme structurel qui ne fait que reproduire les inégalités et favoriser les "héritiers" aussi bien dans leur parcours universitaire que dans leur parcours professionnel ? Le débat est largement abordé par chaque contributeur, souvent à partir de cadres théoriques différents, mais tous insistent sur l'intérêt de prendre en compte la diversité des parcours universitaires dans les stratégies professionnelles des jeunes. Télécharger la publication.

Posté par pcassuto à 03:12 - - Permalien [#]

Université : les défis de la professionnalisation

http://www.cereq.fr/var/plain_site/storage/images/collections/nef/913-16-fre-FR/Nef_large.pngUniversité : les défis de la professionnalisation. Par Laure Gayraud, Georgie Simon-Zarca et Catherine Soldano. Nef, n° 46, 2011, 36 p.
La professionnalisation à l’université recouvre aujourd’hui deux dimensions : l’acquisition de compétences professionnelles reconnues, mais aussi l’accompagnement des étudiants dans leur parcours d’études en vue de leur future insertion sur le marché du travail. Ces nouvelles missions ont obligé les universités à repenser une approche de la professionnalisation à la fois dans la construction de leur offre de formation et dans sa mise en oeuvre par des structures ad hoc.
Comment la professionnalisation se pense et se construit à l’université ? La note aborde cette question d’un triple point de vue.La première partie donne une image globale de la professionnalisation dans l’enseignement supérieur et de ses évolutions. Des DUT aux licences et masters pro,l’offre s’est en effet fortement diversifiée. En 2008, 42 % des étudiants sont engagés dans une formation professionnelle au sein du système universitaire, formations qui ne présentent pas toutes le même degré de professionnalisation. La combinaison de différents registres (engagement des milieux professionnels, positionnement du diplôme dans un cursus, mode d’entrée sur le marché du travail) permet d’en dresser une typologie. Le passage au LMD conforte le caractère inéluctable du mouvement de professionnalisation à l’université. Dans la lignée des directives européennes, et notamment de la Stratégie de Lisbonne, l’insertion professionnelle des étudiants, leur « employabilité » deviennent des enjeux stratégiques forts. Cette seconde partie met l’accent sur le recadrage politique des missions des universités qui doivent désormais se préoccuper de l’orientation et de l’insertion professionnelle de leurs étudiants.
La troisième partie examine plus finement la mise en oeuvre du Plan pour la réussite en licence de 2007 dans une dizaine d’universités. Elle analyse la manière dont se déclinent l’intégration de modules de professionnalisation dans les licences générales, la place du stage et la préparation du projet professionnel. Elle aborde enfin la question des dispositifs adoptés au service de la mission d’insertion. Le déplacement qui s’est opéré ces dernières années de la professionnalisation des formations vers celle des missions des universités modifie en profondeur le système universitaire. Télécharger la publication.

Posté par pcassuto à 02:50 - - Permalien [#]

De l'enseignement supérieur à l'emploi : voies rapides et chemins de traverse

http://www.cereq.fr/var/plain_site/storage/images/collections/nef/913-16-fre-FR/Nef_large.pngDe l'enseignement supérieur à l'emploi : voies rapides et chemins de traverse. Par Julien Calmand, Dominique Epiphane, Pierre Hallier Nef, n° 43, 2009, 58 p. ISBN 978-2-11-098142-4.
Enquête "Génération 2004". Interrogation 2007
Ce document analyse les trois premières années de vie active des 380 000 jeunes sortis de l'enseignement supérieur en 2004, diplômés ou non. Leur arrivée sur le marché du travail s'est effectuée dans un contexte économique difficile. Parmi eux, 75 000 jeunes, soit un sur cinq, ont arrêté leurs études dans l'enseignement supérieur sans y avoir obtenu de diplôme. Ils ont connu, comme leurs prédécesseurs sortis du système scolaire en 1998 et surtout ceux sortis en 2001, des difficultés importantes d'insertion professionnelle. Les jeunes qui sont, quant à eux, sortis de l'enseignement supérieur en 2004 avec un diplôme ont été moins exposés que les précédents aux aléas de la conjoncture ; ils n'y ont pas été pour autant insensibles. Télécharger la publication.

Posté par pcassuto à 02:48 - - Permalien [#]

La VAE en entreprise : une démarche collective qui soutient des projets individuels

http://www.cereq.fr/var/plain_site/storage/images/collections/nef/913-16-fre-FR/Nef_large.pngLa VAE en entreprise : une démarche collective qui soutient des projets individuels. Par Damien Brochier, Françoise Kogut-Kubiak, Chantal Labruyère. Nef, n° 38, 2008, 56 p. ISBN 978-2-11-098136-3.
La loi de modernisation sociale du 17 janvier 2002 a doté les salariés d'un droit individuel à la validation des acquis de l'expérience (VAE), destiné à faciliter leurs mobilités sur le marché du travail et à sécuriser leurs parcours professionnels. Collectivement les acteurs de l'entreprise se sont saisis de ce nouveau droit (Accord national interprofessionnel, avenant interprofessionnel, accords de branche ou de groupes, etc.). Mais, sur le terrain, l'utilisation de la VAE comme un outil au service des politiques de ressources humaines reste encore assez marginale. Quels sont les ressorts des entreprises qui se sont lancées dans l'aventure ? Quels moyens ont-elles mobilisés et quelle place ont-elles laissée aux projets personnels de leurs salariés ? Telles sont les principales questions auxquelles les auteurs tentent de répondre dans ce travail qui exploite 15 monographies d'actions collectives réalisées en 2006-2007. Télécharger la publication.

Posté par pcassuto à 02:46 - - Permalien [#]


Etudier l'insertion des étudiants : les enjeux méthodologiques posés par le suivi de l'insertion des diplômés de l'enseignement

http://www.cereq.fr/var/plain_site/storage/images/collections/nef/913-16-fre-FR/Nef_large.pngEtudier l'insertion des étudiants : les enjeux méthodologiques posés par le suivi de l'insertion des diplômés de l'enseignement supérieur... Par Nathalie Beaupère, Jean-François Giret. Nef, n° 28, 2007, 50 p. ISBN 978-2-11-096912-5.
Les enjeux méthodologiques posés par le suivi de l'insertion des diplômés de l'enseignement supérieur au niveau local, régional et national
Ce document dresse un panorama des méthodes d'observation de l'insertion professionnelle des diplômés, principalement au niveau des établissements d'enseignement supérieur. Il détaille un certain nombre de méthodologies d'enquêtes produites au niveau local, régional ou national. Il revient sur les choix effectués lors de principales étapes de ces enquêtes [...] et propose également un calendrier prévisionnel pour la mise en place et l'exploitation d'une enquête d'insertion dans une université ou un autre institut d'enseignement supérieur qui mènerait pour la première fois ce type d'enquête. Le document se base sur une série d'entretiens auprès de responsables et de chargés d'études d'observatoires ainsi qu'auprès d'experts qui ont eu, au niveau local, régional ou national, à participer au système d'information sur l'insertion professionnelle des diplômés du supérieur. L'objectif de ces entretiens a consisté à identifier les méthodes de suivi les plus fréquemment utilisées, en soulignant leurs intérêts mais aussi leurs limites. [...] ce document propose quelques pistes d'harmonisations possibles, notamment sur le contenu des questionnaires, le traitement des non-réponses, la période d'observation et les principaux indicateurs d'insertion qui sont publiés à partir de ces enquêtes. Télécharger la publication.

Posté par pcassuto à 02:45 - - Permalien [#]

2001-2004 : les sortants de l'enseignement supérieur face au marché du travail : Enquête Génération 2001

http://www.cereq.fr/var/plain_site/storage/images/collections/nef/913-16-fre-FR/Nef_large.png2001-2004 : les sortants de l'enseignement supérieur face au marché du travail : Enquête Génération 2001. Par Jean-François Giret, Mickaële Molinari-Perrier, Stéphanie Moullet. Nef, n° 21, 2006, 37 p. ISBN 978-2-11-095575-3.
Ce document analyse, à partir des données de l'enquête " Génération 2001 ", les conditions d'insertion professionnelle des jeunes sortis de l'enseignement supérieur à cette date. Ces jeunes ont dû faire face entre 2001 et 2004 à une conjoncture qui s'est considérablement dégradée. Ainsi, leur taux de chômage, de 11 % en mars 2004, représente presque le double du taux de chômage en mars 2001 des jeunes sortis de l'enseignement supérieur en 1998. Pourtant, ce taux de chômage reste largement inférieur à celui de l'ensemble de la génération qui était de 16 % en 2004. Globalement, 71 % des jeunes en emploi sont en contrat à durée indéterminée trois ans après leur sortie de l'enseignement supérieur et 74 % occupent des emplois de cadre ou de profession intermédiaire. Cependant, l'accès au statut cadre est minoritaire pour les formations en dessous de bac+5 et les conditions d'insertion professionnelle sont loin d'être homogènes pour tous les sortants du supérieur. Cette étude donne également des éclairages particuliers sur des populations spécifiques de sortants du supérieur (jeunes sans diplôme supérieur au bac, titulaires d'une licence professionnelle, sortants de la filière STAPS). Télécharger la publication.

Posté par pcassuto à 02:42 - - Permalien [#]

Validation des acquis de l'expérience : objectif partagé, pratiques diversifiées

http://www.cereq.fr/var/plain_site/storage/images/collections/nef/913-16-fre-FR/Nef_large.pngValidation des acquis de l'expérience : objectif partagé, pratiques diversifiées. Par Chantal Labruyère, José Rose. Nef , n° 15 , 2004 , 37 p.  ISBN 978-2-11-094748-2.
Ce rapport, élaboré à la demande du Haut Comité Éducation Économie Emploi, avait pour objectif d'introduire la discussion sur la mise en oeuvre de la loi de janvier 2002 portant sur la validation des acquis de l'expérience (VAE). Il s'appuie sur les réflexions conduites au sein du groupe de travail composé de représentants des ministères, des organisations professionnelles et syndicales, d'organismes et de personnes impliqués dans les démarches de validation. Il est également alimenté par les travaux propres du Céreq. Le texte s'organise autour d'une série de questions en débat et se propose de les expliciter pour souligner les divergences de vue et les points à clarifier pour assurer le succès de ce dispositif. La première concerne l'interprétation de la loi, la deuxième celle des moyens, la troisième traite des mesures à prendre pour assurer le succès de la VAE. Enfin un ensemble de questions concrètes soulevées par les différentes phases du dispositif sont examinées : l'information générale et la communication sur le dispositif, le conseil et l'orientation, l'instruction administrative des dossiers, la construction du dossier d'expérience et son accompagnement, le fonctionnement des jurys de validation, la prise en charge du candidat après le jury de VAE et jusqu'au diplôme. Télécharger la publication.

Posté par pcassuto à 02:40 - - Permalien [#]

La structuration de l'offre de formation continue

http://www.cereq.fr/var/plain_site/storage/images/collections/nef/913-16-fre-FR/Nef_large.pngLa structuration de l'offre de formation continue. Par Josiane Vero et Patrick Rousset. Nef, n° 4, 2003, 54 p. ISBN 978-2-11-094327-9.
Les travaux consacrés à l'offre de formation continue révèlent une tendance à une expansion de l'appareil de formation et durant la dernière décennie le chiffre d'affaires de ce marché a fortement augmenté. Si ces évolutions sont maintenant connues, rares restent les travaux rendant compte de la structuration du marché. Encore plus rares sont les travaux introduisant dans l'analyse de celle-ci la stratégie de positionnement des dispensateurs de formation continue. Telle est l'ambition de ce document qui présente les premiers résultats d'une enquête, menée auprès de 428 prestataires. Cette enquête, qui couvre 33 départements français, permet, grâce à des entretiens réalisés auprès de dirigeants d'organismes, d'identifier les pôles de compétences des offreurs de formation au travers de la reconstitution de leur activité sur l'année 1999. Sont aussi éclairées les stratégies, la nature des prestations offertes et les parts de marché des différentes catégories de dispensateurs. Période couverte par le document : 1999. Télécharger la publication.

Posté par pcassuto à 02:24 - - Permalien [#]

Les entreprises et la validation des acquis professionnels

http://www.cereq.fr/var/plain_site/storage/images/collections/nef/913-16-fre-FR/Nef_large.pngLes entreprises et la validation des acquis professionnels. Par Josiane Paddeu, Alain Savoyant. Nef  n° 3, 2003, 33 p. ISBN 978-2-11-094326-2.
Ce document présente les principaux résultats d'une enquête exploratoire portant sur les usages par les employeurs des procédures de validation des acquis professionnels. L'implication de certains acteurs locaux et de branches n'est pas étrangère à l'émergence et à la forme que prend cette "demande collective de validation". Ces usages se polarisent entre d'une part la recherche d'une "validation-dynamique de formation", d'autre part celle d'une "validation-constat". Ils sont décrits ici autant dans leur forme qu'en rapport avec les contextes dans lesquels ils ont émergé. La première démarche se développe dans des contextes où élever le niveau de qualification des salariés semble une nécessité : pour adapter la main-d'oeuvre à des évolutions dans les techniques de production ou l'organisation du travail, ou pour favoriser la mobilité professionnelle voire ouvrir des perspectives de carrière. La seconde démarche se formule plutôt comme une réponse aux contraintes liées à des démarches qualité, portant sur les produits ou la sécurité, ou encore à une réglementation des emplois. Toute candidature à la validation soutenue par l'employeur est financée au titre du plan de formation même si l'obtention d'un nouveau diplôme ne garantit pas, dans tous les cas, à son détenteur un changement de poste. La question de l'équité dans l'accès et le traitement de tous les candidats devient dès lors prépondérante pour les services de l'État qui prévoient un afflux plus important de candidats et devient donc un des enjeux forts de la validation pour les années à venir. Télécharger la publication.

Posté par pcassuto à 02:21 - - Permalien [#]