01 juillet 2013

Exit la qualification aux fonctions d’enseignant-chercheur?

http://blog.educpros.fr/didier-delignieres/wp-content/themes/longbeach_deligneres/images/img01.jpgBlog Educpros de Didier Delignières. Je pensais qu’il était temps que l’année finisse. Des mois à se bagarrer pour le montage improvisé des ESPE et des masters enseignements, puis les nomenclatures des diplômes et la disparition des spécialités, le tout sur un fond de dossiers AERES, formation et recherche. Dure saison. La dernière couche est donc la disparition de la qualification. En d’autres termes, la fin de toute référence nationale, la ruine des efforts des CNU pour maintenir et élever le niveau des enseignants-chercheurs, la porte ouverte aux mandarinats, aux recrutements de complaisance, aux thèses arrangées. Étonnant à l’heure où l’on veut élever le niveau des universités, leur permettre de concurrencer les meilleurs établissements internationaux, et permettre à 50% de la population d’accéder au niveau Licence. Suite de l'article...
http://blog.educpros.fr/didier-delignieres/wp-content/themes/longbeach_deligneres/images/img01.jpg Blog Educpros Didier Delignières. I thought it was time for the year end. Months to spar for mounting improvised ESPE and masters courses and classifications of diplomas and the disappearance of specialties, all on a background of folders AERES, training and research. More...

Posté par pcassuto à 00:55 - - Permalien [#]


Quelques vérités sur l’enseignement supérieur

http://blog.educpros.fr/fiorina/wp-content/themes/longbeach_jfiorina/longbeach/images/img01.jpgBlog Educpros de Jean-François Fiorina. Même si je reste optimiste et convaincu de l’importance de l’enseignement supérieur pour le développement d’un pays, je constate que certaines prises de conscience salutaires ne sont pas encore au rendez-vous. Un certain nombre de signaux devraient permettre de les stimuler! Et quelques points de méthode s’imposent.
Des signaux faibles inquiétants. J’en perçois trois. Le premier concerne le montant de la dette étudiante aux Etats-Unis. Elle dépasse 1.000 milliards de dollars! Comment les familles et les étudiants vont-ils rembourser? Si aucune loi n’est votée avant la prochaine rentrée universitaire les taux des prêts étudiants vont doubler (cf Le Monde du 4 juin 2013)  avec une dette moyenne par tête de 25 000 dollars. Est-ce une nouvelle bulle financière? Quelles solutions apporter? Je l’ai souvent répété, il est crucial pour l’enseignement supérieur de trouver de nouveaux modes de financement afin d’éviter que cette bombe n’explose. Il serait d’ailleurs intéressant de connaître le montant de la dette française en la matière. Suite de l'article...
http://blog.educpros.fr/fiorina/wp-content/themes/longbeach_jfiorina/longbeach/images/img01.jpg Dienoraštis Educpros apie Jean-François Fiorina. Nors aš vis dar optimistiškai ir įsitikinusi, kad aukštojo mokslo svarbios šalies mokyklos plėtros, manau, kad kai sprendimas sveikas sąmonė dar ne pasimatymą. Daugiau...

Posté par pcassuto à 00:19 - - Permalien [#]

Présidence lituanienne du Conseil de l‘Union Européenne - 1er juillet 2013

Lithuanian presidency of the Counsil of the European Union 2013Le programme et les priorités
L’Union europenne (UE) est marquée par une reprise économique et c’est maintenant que la collaboration étroite entre les États membres devient très importante afin d’assurer la croissance économique, la création d’emplois et la compétitivité. L’UE doit montrer à ses citoyens et au monde entier que sa politique financière et économique menée est crédible, la croissance est encouragée par des initiatives faisant augmenter la compétitivité, et elle vise ainsi à la sécurité de ses citoyens et à l’ouverture aux partenaires. L’UE a déjà démontré sa capacité à répondre aux défis via des accords conclus renforçant son économie et ses banques et assurant sa politique budgétaire crédible. Pour la préparation au nouveau mandat aux institutions européennes, il est obligatoire de suivre le même rythme et de réaliser les accords politiques en vue de satisfaire les intérêts de tous les États membres de l’UE et ceux de tous ses citoyens. Au cours de sa présidence du Conseil de l’UE, la Lituanie sera un intermédiaire honnête et visera à assurer la prise des décisions efficace et la continuation des travaux entamés et impliquera tous les partenaires nécessaires à ce processus. La présidence sera basée sur la collaboration avec les partenaires de Trio, les travaux préparatifs consciencieux et l’appui permanent de la société lituanienne à son adhésion à l’UE. Figurant en tant que l’un des pays à être sortis de la crise économique et financière avec le plus de succès et ayant assuré une croissance économique stable, la Lituanie a en vue une présidence efficace et orientée vers les résultats. L’attention de la Lituanie sera portée à trois objectifs essentiels – la création d’une Europe crédible, croissante et ouverte.
Une Europe crédible
Au cours de sa présidence du Conseil de l’UE, la Lituanie visera au progrès dans le domaine des finances publiques de l’UE et tâchera de renforcer la stabilité financière. Ceci est obligatoire afin de rétablir la confiance totale envers l’économie européenne. La Lituanie visera à la création ultérieure de l’Union bancaire et l’avancement concernant d’autres actes juridiques reformant les marchés financiers. La tâche la plus importante est de mettre en pratique et de développer des reformes sur lesquelles les accords ont été déjà pris, dont une sur la gestion économique et l’approfondissement de l’Union économique et monétaire.
Une Europe croissante
Au cours de sa présidence du Conseil de l’UE, la Lituanie se basera sur la stratégie Europe 2020, le Semestre européen et la mise en œuvre efficace du Pacte pour la croissance et l’emploi. La Lituanie visera à la continuation de l’approfondissement et de l’intégration du marché commun assurant ainsi la croissance économique et la création d’emplois. Au cours de sa présidence du Conseil de l’UE, la Lituanie fera des efforts pour l’adoption des initiatives du premier Acte pour le marché unique, pour l’avancement concernant les propositions sur le deuxième Acte pour le marché unique et essaiera d’améliorer la gestion du marché unique. Les initiatives les plus importantes seront liées au renforcement de la confiance envers l’économie de l’UE et à l’encouragement de créer un marché unique numérique et dynamique. De plus, une attention appropriée sera faite aux recherches scientifiques et aux innovations. La Lituanie visera à la réalisation des engagements de l’UE et à l’aboutissement de la création du marché intérieur de l’énergie jusqu'à l’année 2014, elle assurera qu’aucun état membre européen ne se soit déconnecté des réseaux énergétiques européens après l’année 2015.
Une Europe ouverte
Au cours de sa présidence du Conseil de l’UE, la Lituanie aura en vue de renforcer l’image de l’UE en tant que l’exemple de l’ouverture et de la sécurité mondiale. La Lituanie visera à l’intégration plus étroite de l’UE et de ses partenaires orientaux. Afin d’atteindre cet objectif, une réunion des chefs d’État du Partenariat oriental aura lieu à Vilnius au mois de novembre 2013. La Lituanie continuera la politique d’élargissement de l’UE, elle visera au contrôle avancé des frontières extérieures de l’UE et à la meilleure coordination de la dimension extérieure de la politique énergétique de l’UE. Au cours de sa présidence, la Lituanie aura en vue d’encourager le libre-échange avec des partenaires stratégiques tels que les États-Unis, le Japon, le Canada et autres pays. La Lituanie visera au renforcement de la Politique de sécurité et de défense commune assurée par la meilleure collaboration avec des partenaires et la réponse adéquate aux nouveaux défis de sécurité. Suite
Lithuanian presidency of the Counsil of the European Union 2013Europos stiprinimui – bendros Lietuvos ir EVT prezidentų pastangos
Lietuvos Respublikos Prezidentė Dalia Grybauskaitė Lietuvos pirmininkavimo ES Tarybai išvakarėse susitiko su EVT prezidentu Hermanu Van Rompuy. Tai pirmasis Prezidentės, kaip pirmininkaujančios šalies vadovės pokalbis su EVT Prezidentu apie visai Europai svarbius sprendimus, kurių spartesniam įgyvendinimui reikia sutelkti 28 šalių pastangas.
Prezidentė pakvietė EVT prezidentą atvykti ir į oficialias Lietuvos pirmininkavimo ES tarybai atidarymo iškilmes Vilniuje liepos 5 dieną.
„Lietuva perima pirmininkavimą įtemptu metu, kai reikia neatidėliotinų sprendimų Europos ekonomikos augimui ir saugumui užtikrinti. Visų 28 šalių žmonės pirmiausia iš Europos vadovų tikisi politinės valios ir sutarimo saugesniam europiečių gyvenimui svarbiais klausimais. Mums tenka labai atsakinga misija – suderinti 28 šalių pozicijas, kad nuo kalbų būtų pereita prie konkrečių veiksmų stiprinant Europą“, – susitikime su EVT vadovu pabrėžė Prezidentė.
Lietuvos ir ES prezidentai aptarė svarbiausius pusmečio susitikimus, EVT darbotvarkes bei galimus sprendimus. Susitikime kalbėta, kaip paspartinti Europos ekonomikos augimą ir konkurencingumą, daugiamečio ES biudžeto įgyvendinimą, Bankų sąjungos sukūrimą, jaunimo nedarbo mažinimą, energetinių salų panaikinimą, gynybos politikos įgyvendinimą.
Didžiausias ES ekonomikos ir konkurencingumo stabdis, pasak Prezidentės, yra aukštos energetinės kainos. Todėl ES vidaus energijos rinkos sukūrimas, alternatyvos brangioms rusiškos dujoms, III ES energetikos paketo įgyvendinimas, energetinių salų panaikinimas – bendras visos Europos rūpestis, kuris užtikrins konkurencingas kainas. Lapkričio 4–5d. Vilniuje vyks ES vidaus energijos rinkos užbaigimo konferencija, kurioje bus apsispręsta dėl Europai svarbiausių energetinių projektų.
Europos ekonomikos augimas ir konkurencingumas, pasak Prezidentės, priklauso ir nuo europiečių gebėjimo naudoti modernias informacines technologijas, plėtoti inovatyvius verslus. Spalio mėnesį Europos vadovų taryba svarstys bendros skaitmeninės rinkos sukūrimo klausimus, o lapkričio pradžioje Vilniuje vyks Europos mokslinių tyrimų ir inovacijų renginys. Skaitmeninių technologijų ir elektroninių paslaugų plėtra gali prisidėti prie jaunimo nedarbo mažinimo, smulkaus ir vidutinio verslo plėtros. Skaitmenizacijos amžiuje Europai būtina sutarti ir dėl informacinio bei kibernetinio saugumo priemonių.
Stipri ir patikima Europa neįsivaizduojama be saugios kaimynystės. Viršūnių susitikimas Vilniuje lapkričio mėnesį, pasak Prezidentės, gali tapti istoriniu lūžiu, siekiant saugesnio bendradarbiavimo su Rytų partnerystės šalimis. Siekiama, kad Vilniaus viršūnių susitikimo metu būtų pasirašyta asociacijos ir laisvosios prekybos sutartis su Ukraina, užbaigtos derybos ir parafuoti susitarimai su Moldova, Gruzija ir Armėnija.
Besikeičianti geopolitinė situacija, tarptautinis terorizmas, kibernetinės atakos verčia ES šalis apjungti ir efektyviau panaudoti visų šalių turimus gynybos pajėgumus. Gruodžio mėnesį Europos vadovai aptars naujus Europos saugumui kylančius iššūkius ir svartys Europos gynybos pramonės klausimus.

Posté par pcassuto à 00:10 - - Permalien [#]

Aborder le marché chinois de l’éducation supérieure: quelles formations pour demain?

http://blog.educpros.fr/les-nouveaux-modeles-economiques-de-l-enseignement-superieur/wp-content/themes/longbeach_gleyze/images/img01.jpgBlog Educpros de Gilles Gleyze. L’Ecole Centrale Paris prévoit l’ouverture en 2014 d’un Mastère Spécialisé sur le thème : Doing Business in China. Ce programme, d’une durée d’une année, vise à former des jeunes diplômés et managers français, aux spécificités du management industriel dans le contexte chinois. C’est un mix de culture chinoise, de management et d’Industrial Engineering. Cette ouverture ira de pair, cet automne, avec l’organisation d’une Learning Expedition en Chine, destinée cette fois-ci à des cadres expérimentés, soucieux de s’initier aux réalités de la Chine. Suite de l'article...
Blog Educpros of Gilles Gleyze. Ecole Centrale Paris plans to open in 2014 with a Master in the theme: Doing Business in China. More...

Posté par pcassuto à 00:01 - - Permalien [#]